​Sécurité des machines : danger de contact avec une pièce en mouvement

Les accidents du travail liés aux machines se produisent notamment à cause de l’accès a​ux pièces en mouvement d’une machine en fonction. Par exemple, une scie en marche. Quoi faire pour éviter ces accidents qui peuvent avoir de graves conséquences?

Consulter la fiche complète de la tolérance 0 en PDF​


icône Tolérance 0

Tolérance 0

Pour éliminer l’accès des travailleurs au​x pièces en mouvement d’une machine, l’employeur doit :

Attention!

En cas de manquement à cette règle, la CNESST arrêtera les travaux, et les fautifs seront passibles de poursuites pénales.

​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​

Autres mesures de prévention à mettre en place

  • Utiliser une méthode de contrôle des énergies telle que le cadenassage lors de travaux de réparation, de maintenance, de nettoyage ou de déblocage qui nécessitent un démantèlement même partiel d’éléments de la machine ou lorsque les éléments de protection sont rendus inefficaces ou enlevés (article 2.20.2 du CSTC, article 188.2 du RSST, article 41.3 du RSSTAF et article 51(3) de la LSST).
  • S’assurer, lors du remplacement d’un protecteur ou un dispositif de protection, que le protecteur ou le dispositif de protection de rechange offre une sécurité au moins équivalente à celui d'origine (article 188​ du RSST).
  • Munir les tourets à meuler des protecteurs et dispositifs de protection requis, à savoir un carter, un pare-étincelles, un support de pièces et un écran transparent (article 201​ du RSST).
  • Munir les scies circulaires d’un couteau diviseur (article 212 du RSST).
  • Utiliser sur les machines à travailler le bois, lorsque le travail le permet, des accessoires tels que poussoirs, gabarits pour garder les mains du travailleur éloignées de la zone dangereuse (article 213 du RSST).
  • Munir de dispositifs empêchant le recul de pièces, les machines à travailler le bois susceptibles de causer des projections de pièces (article 214​ du RSST).

Les travailleurs peuvent être exposés à un contact avec des pièces en mouvement d’une machine durant son fonctionnement :

en établissement ou sur tout autre lieu de travail, notamment lors de travaux impliquant l’utilisation :

  • de machines d’usinage (tours conventionnels, fraiseuses, presses, scies, sableuses, etc.)
  • de machines à injection de plastique et d’extrudeuses
  • de convoyeurs, de trancheurs à viande, de mélangeurs, de scies alimentaires
  • de machines forestières

sur les chantiers de construction, notamment lors de travaux impliquant l’utilisation de :

  • scies sur table, scies à onglet
  • tourets à meuler
  • mélangeurs à mortier
  • machines de forage

Conséquences d’être en contact avec une pièce en mouvement d’une machine

  • Lacérations
  • Brûlures
  • Amputation​
  • Décès

Accès aux pièces en mouvement des machines agricoles

En milieu agricole, des accidents causés par une pièce en mouvement peuvent se produire avec plusieurs machines (tracteurs, moissonneuses-batteuses, presses à foin, etc.). Les éléments de transmission d’énergie de ces machines (la prise de force, l’arbre de transmission, une poulie, etc.) peuvent causer des blessures graves. Ils doivent être munis d’un protecteur efficace pour que ces pièces soient inaccessibles.

Repérer le danger sur les machines agricoles

L’employeur doit inspecter régulièrement les machines pour vérifier que tous les protecteurs sont en place et en bon état avant l’utilisation. Si l’employeur constate qu’ils sont absents ou en mauvais état, il doit en installer de nouveaux.


Exemples de dangers liés à des pièces en mouvement de machines

Arbre de transmission

Arbre de transmission

Accidents liés au contact d’un arbre de transmission

Lorsque des travailleurs doivent utiliser un arbre de transmission, l’employeur doit s’assurer de mettre en place les mesures de sécurité suivantes :

  • maintenir en place un protecteur tubulaire sur l’arbre de transmission et un bouclier ou un carter de protection sur la prise de force du tracteur et sur l’arbre de réception de la machine attelée
  • vérifier régulièrement l’état des protecteurs et les remplacer s’ils sont endommagés
  • s’assurer que le protecteur de l’arbre de transmission tourne librement en tout temps; il doit débrayer la prise de force et arrêter le moteur avant de faire cette vérification
Arbre de transmission

De plus, le travailleur doit :

  • porter des vêtements ajustés et attacher les cheveux longs
  • rester hors de portée, même lorsque les protecteurs sont en place
  • ne jamais enjamber un arbre de transmission
​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​