Socle pour barils (plateau roulant pour barils, chariot à tambour, drum dolly)

Description

Socle pour barils (plateau roulant pour barils, chariot à tambour, drum dolly)
Illustration : Marc Lalumière

Le socle roulant pour barils est un chariot de manutention constitué uniquement d’une plateforme de faible hauteur et d’un train de roulement. La plateforme, fabriquée en acier ou en polyéthylène, possède une forme ronde adaptée aux barils. Peu encombrant et de construction solide, ce chariot peut transporter des barils ou des fûts d’une contenance maximale de 200 litres (45 gallons).

Cet appareil de manutention est conçu pour être poussé. L’utilisateur se sert de la charge pour diriger l’appareil.

Le socle pour barils se manipule aisément sur un sol plat et uniforme. Des surfaces ou des revêtements de sol détériorés, inégaux ou fissurés créent d’importants obstacles parce que les roulettes peuvent y rester coincées.

Le soulèvement manuel d’un baril ou d’un fût est déconseillé. Il est recommandé d’utiliser un accessoire pour baril sur chariot élévateur (ou sur tout autre appareil de levage).

Il est préférable d’éviter les rampes et les dénivelés avec un socle roulant pour barils.

Critères de sélection

Voici quelques critères à considérer dans le choix d’un socle roulant pour barils:

  • S’assurer que les surfaces du sol ne sont pas très inégales avant de procéder à l’achat. L’état du sol doit permettre un déplacement sécuritaire du socle roulant.
  • Vérifier dans l’environnement de travail s’il y a des conditions particulières d’humidité élevée ou des exigences de salubrité afin de déterminer le matériau de chariot le plus approprié aux conditions d’utilisation. Les socles en matériau de polyéthylène résistent à la corrosion.
  • Choisir le bon train de roulement afin de faciliter les manœuvres.
  • Choisir des roulettes ayant le plus grand diamètre possible. L'emploi de plus grosses roues de même que des roues ou des pneus bien gonflés réduit généralement la force que le travailleur applique en poussant sur le socle et sa charge.
  • Choisir un matériau pour les roulettes​ qui est adapté à l’état du sol (matériau du sol ou de son revêtement) dans les locaux où s’effectueront les déplacements.
  • Munir le chariot si possible d’un timon amovible afin d’être en mesure de tirer le chariot dans certaines conditions (par exemple dans un couloir étroit ou pour traverser un seuil de porte).
  • Certains modèles sont munis d’un rebord permettant de confiner les petits déversements.

Conseils pour une utilisation sécuritaire

  • Envisager la possibilité de recourir à des chariots motorisés ou à un système de convoyeur lorsqu'il faut déplacer des charges lourdes sur de longues distances ou si les lieux comportent des rampes.
  • Éliminer les dénivellations, réparer les fissures du plancher, égaliser les surfaces sur le trajet du socle roulant.
  • Déblayer les sols poussiéreux, sales, huileux ou humides, car ils réduisent la capacité du travailleur à diriger le déplacement du chariot.
  • Réduire l'effort physique exigé du travailleur en limitant les charges et en limitant le nombre d’utilisations du socle par journée de travail.
  • Vérifier la pression des pneus et le fonctionnement des roues afin qu’ils soient en bonne condition. Des pneus dégonflés ou des roues lâches ou entravées par une accumulation de poussière augmentent l’effort requis.
  • Éviter de transporter la charge sur de trop grandes distances par voyage.
  • Utiliser les deux mains pour pousser le socle roulant afin d’utiliser le poids du corps et la force des muscles abdominaux, ce qui facilite l’effort et permet de conserver un meilleur champ de vision.
  • Respecter le plus possible la vitesse recommandée pour les déplacements avec le socle, qui est la vitesse de marche type (3-4 km/h). Il est préférable d’éviter de courir, car le socle peut être difficile à arrêter lorsqu’il est en mouvement.
  • Conduire le socle en le poussant de face. Il est préférable pour le dos de pousser que de tirer. Par contre, si un obstacle doit être traversé (seuil de porte, fissure du plancher) ou pour entrer dans un ascenseur, il est préférable de tirer, par exemple à l’aide d’un timon.

Conseils généraux pour une utilisation sécuritaire

  • Éviter de surcharger l'appareil de manutention afin de faciliter les manœuvres;
  • Ne pas manipuler avec des mains ou des chaussures glissantes; 
  • Dégager le sol et les espaces de circulation;
  • Planifier le​ déplacement.​

    To​us les conseils généraux​​​

Références

​​