Diable pour barils (quatre roues)

Description

Diable pour barils (quatre roues)
Illustration : Marc Lalumière

Le diable pour barils muni de quatre (4) roues est conçu spécifiquement pour le transport de barils de tous formats d’une contenance maximale de 200 litres (45 gallons). Les roues arrière procurent à ce diable l’avantage de se supporter seul. Un tel diable se prête bien aux espaces trop exigus pour l’utilisation d’un appareil de levage.

Le diable est un appareil de manutention davantage adapté pour les surfaces uniformes et fermes.

Généralement fabriqué en acier, en acier inoxydable, en aluminium ou en nylon, il est offert avec des roues en caoutchouc ou en matière plastique (polyoléfine ou autre). Les roues arrière peuvent être pivotantes ou fixes.

Certains modèles sont munis d’un système pour le confinement des déversements et peuvent posséder un système de freinage.

Critères de sélection

Il est recommandé de choisir le diable pour barils en tenant compte des aspects suivants :

  • Vérifier le poids et les dimensions des charges à transporter et déterminer la capacité du diable la plus appropriée pour déplacer les charges.
  • Privilégier un diable robuste et léger.
  • Choisir les roues les mieux adaptées à l’état du sol. Opter pour des roues avant du plus grand diamètre possible. Certains modèles sont offerts avec des roues pneumatiques.
  • Privilégier si possible des roues arrière pivotantes plutôt que fixes. Elles facilitent les manœuvres et permettent de faire pivoter le diable sur lui-même dans les espaces restreints.
  • Opter si possible pour un système de freinage efficace si le diable doit être déplacé sur une surface inclinée telle qu’une rampe d’accès.
  • Choisir des poignées conçues pour faciliter la prise et les manœuvres.
  • Opter pour un diable dont les fixations sont solides pour y fixer le baril à l’aide de sangles, d’une courroie, de tendeurs ou d’un autre moyen de retenue. Certains modèles sont munis d’une barre de sécurité pour l’attache du baril.

Conseils pour une utilisation sécuritaire

  • Vérifier la pression des pneus et le fonctionnement des roues afin qu’ils soient en bon état. Des pneus dégonflés ou des roues lâches ou entravées par une accumulation de poussière augmentent l’effort requis.
  • Éliminer les dénivellations, réparer les fissures du plancher et ajuster l’ascenseur pour qu’il s’arrête parfaitement au niveau de l’étage.
  • Adapter l’inclinaison de la rampe d’accès au poids et à la nature des charges, si le diable doit être déplacé dans une telle rampe. L’inclinaison ne devrait pas excéder 5 %.
  • S'assurer que le chariot et sa charge, dans les montées et les descentes, demeurent toujours sous le plein contrôle du travailleur (Règlement sur la santé et la sécurité du travail, art. 243).
  • Réduire si nécessaire le poids du chargement si le parcours inclut des montées.
  • Charger le baril en basculant le diable vers l’avant afin de glisser la « bavette » (plateforme) ou les deux petites fourches sous le baril, sans avoir à soulever le baril ou de quelques centimètres seulement. Veiller à ce que les fourches glissent sur le sol afin de ne pas percer le baril.
  • Fixer la charge solidement avant d’amorcer le déplacement. Si le diable est muni d’une barre de sécurité pour l’attache du baril, arrimer celle-ci au baril.
  • Amorcer la manœuvre en saisissant fermement les deux poignées et en poussant avec un pied la partie inférieure du diable, et maintenir l’équilibre du diable.
  • Conduire le diable en le poussant de face, sauf pour traverser un obstacle ou pour entrer dans un ascenseur, où il est plus efficace de le tirer à reculons.
  • Utiliser les deux mains pour manœuvrer le diable afin d’assurer une meilleure distribution de l’effort. Utiliser le poids du corps et la force des muscles abdominaux pour propulser le diable afin de faciliter l’effort.
  • Respecter le plus possible la vitesse recommandée pour les déplacements avec le chariot, qui est la vitesse de marche type (3-4 km/h). Il est préférable d’éviter de courir, car le diable peut être difficile à arrêter lorsqu’il est en mouvement.
  • Déposer le baril au sol, le détacher et incliner le diable vers l’avant pour dégager les petites fourches.

Conseils généraux pour une utilisation sécuritaire

  • Éviter de surcharger l'appareil de manutention afin de faciliter les manœuvres;
  • Ne pas manipuler avec des mains ou des chaussures glissantes; 
  • Dégager le sol et les espaces de circulation;
  • Planifier le déplacement.​

    To​us les conseils généraux​​​

Références

​​​​​​​​​​​​​