Socle roulant (furniture dolly, chariot plat)

Description

Socle roulant (furniture dolly, chariot plat)
Illustration : Marc Lalumière

Le socle roulant est un chariot de manutention constitué uniquement d’une plateforme de faible hauteur et d’un train de roulement.

Peu encombrant et de construction solide, il se manipule aisément. Les objets à déplacer sont placés sur la plateforme située près du sol, et l’utilisateur utilise la charge afin de diriger et de contrôler le mouvement de l’appareil. La plateforme peut être fabriquée de différents matériaux : acier, bois, plastique, aluminium, etc.

Cet appareil est conçu pour être poussé, mais certains modèles sont munis d’un timon​ amovible (long manche) qui permet de tirer la charge. Certains chariots sont faits pour s’arrimer l’un à l’autre, ce qui permet de s’adapter à diverses pièces à manutentionner comme des pièces plus longues. Il existe aussi des modèles munis d’une barre de poussée.

Critères de sélection

Le choix du socle roulant devra être fait en fonction des charges à déplacer et de l’environnement de travail. 

  • Avant de procéder à l’achat, tenir compte du type de charges à déplacer. Les charges doivent être stables et former une masse compacte afin de faciliter le déplacement de l’appareil. 
  • S’assurer que l’état du sol permet un déplacement sécuritaire du socle roulant. Les surfaces du sol ne doivent pas être très inégales. Les allées doivent être suffisamment larges, et les angles de virage doivent être assez grands pour faciliter les déplacements du chariot sans multiplier les arrêts et les démarrages.
  • Vérifier dans l’environnement de travail s’il y a des conditions particulières d’humidité élevée ou d’exigences de salubrité afin de déterminer le matériau le plus approprié aux conditions d’utilisation.
  • Choisir le type de manutention le plus fonctionnel et sécuritaire. La possibilité de pousser ou tirer est influencée par le montage du train de roulement. Le type de combinaison des roues directionnelles et pivotantes influence le déplacement du chariot.  
  • Choisir le bon train de roulement afin de faciliter les manœuvres du chariot. Le nombre de roulettes, leur position et le fait qu’elles soient directionnelles ou non peuvent modifier la manœuvrabilité du socle roulant. 
  • Choisir des roulettes adaptées aux charges à déplacer en tenant compte de la qualité et de l’état du sol dans les locaux où s’effectueront les déplacements (dénivellation, ouvertures, entrées d’ascenseurs, etc.). 
  • Munir le chariot d’un timon amovible afin d’être en mesure de tirer le chariot dans certaines conditions (par exemple, dans un couloir étroit, ou pour traverser un seuil de porte ou une entrée d’ascenseur).

Conseils pour une utilisation sécuritaire

  • Éliminer les dénivellations, réparer les fissures du plancher et ajuster l’ascenseur pour qu’il s’arrête parfaitement au niveau de l’étage.
  • Adapter l’inclinaison des rampes d’accès au poids et à la nature des charges, si le chariot doit être déplacé dans une telle rampe. L’inclinaison ne devrait pas excéder 5 %. Il faut également s'assurer que le chariot et sa charge sont toujours sous le plein contrôle du travailleur.
  • Réduire l'effort physique exigé du travailleur en limitant les charges et le nombre d’utilisations du socle roulant par journée de travail. 
  • S’assurer que les charges transportées puissent s’emboîter pour former une pile stable afin de faciliter la poussée du chariot. Les objets ne devraient pas dépasser la plateforme du chariot, sauf pour des objets monoblocs, constitués d’une seule pièce. 
  • Limiter la hauteur du chargement afin de conserver un bon champ de vision et de faciliter les manœuvres.
  • Privilégier de pousser le socle roulant plutôt que de le tirer, car le premier mouvement est généralement plus avantageux. Lorsque cela n’est pas possible, utiliser le timon.
  • Utiliser les deux mains pour manœuvrer le chariot afin d’assurer une meilleure répartition de l’effort.
  • Respecter le plus possible la vitesse recommandée pour les déplacements avec le chariot, qui est la vitesse de marche type (3-4 km/h). Il est préférable d’éviter de courir, car le chariot peut être difficile à arrêter lorsqu’il est en mouvement.
  • Éviter de tirer le socle roulant, à moins qu’il soit muni d’un timon. 

Conseils généraux pour une utilisation sécuritaire

  • Éviter de surcharger l'appareil de manutention afin de faciliter les manœuvres;
  • Ne pas manipuler avec des mains ou des chaussures glissantes; 
  • Dégager le sol et les espaces de circulation;
  • Planifier le déplacement.​

    To​us les conseils généraux​​​

Références

​​​​​