​Chariot à plateforme

Description

Chariot à plateforme
Illustration : Marc Lalumière
Le chariot à plateforme est un chariot manuel conçu pour transporter divers types de charges. Polyvalent et de construction solide, il est constitué d'une plateforme près du sol, d'un train de roulement à quatre ou six roulettes ainsi que d'une barre permettant d'appliquer la force nécessaire pour le déplacer et le diriger. Ce type de chariot est davantage conçu pour être poussé que tiré.

Critères de choix

 

  • Vérifier le poids, le volume et les dimensions de la charge à déplacer, ainsi que l'espace disponible dans les voies de circulation à emprunter, et déterminer la dimension et le type de chariot le plus approprié pour déplacer la charge.
  • Vérifier dans l'environnement de travail s'il y a des conditions particulières d'humidité élevée, des exigences de salubrité ou une limitation de l'espace de travail afin de déterminer le matériau ou le type de chariots le plus approprié aux conditions d'utilisation.
  • Certains modèles sont disponibles en acier inoxydable, ce qui offre une meilleure protection contre la corrosion.
  • Les plus gros chariots (plus de 1,3 m de longueur ou plus de 1 m de largeur) se manœuvrent difficilement et ne doivent pas être utilisés sur des lieux de travail comportant des allées étroites.
  • Choisir le bon train de roulement afin de faciliter les manœuvres du chariot. Le nombre de roulettes, leur position et la possibilité qu'elles soient directionnelles ou non peuvent modifier la manœuvrabilité du chariot. Le train de roulement à six roues, comparativement à celui à quatre roues, permet de faire pivoter plus facilement le chariot. Utiliser des roulettes pivotantes installées du même côté que la ou les poignées du chariot.
  • Choisir des roulettes​ adaptées aux charges à déplacer en tenant compte de la qualité et de l'état du sol dans les locaux où s'effectueront les déplacements (présence de dénivellations, entrées d'ascenseurs, etc.).
  • Tenir compte de la barre de poussée pour faciliter la prise et le déplacement. La poignée en T peut faciliter la prise pour un chariot tiré. Les poignées verticales permettent à un travailleur de placer ses mains à la hauteur qui lui offre le plus de confort (poignées que l'on voit habituellement sur les chariots étroits).
  • La barre de poussée ou les poignées doivent être d'une épaisseur suffisante pour assurer une bonne prise. Un diamètre de 30 à 45 mm est recommandé.
  • La ou les poignées horizontales fixes devraient se trouver à une hauteur comprise entre 90 et 130 cm au-dessus du sol.
  • Considérer l'utilisation d'une aide motorisée pour déplacer les chariots groupés.
 

Conseils pour une utilisation sécuritaire

 

  • Faciliter les déplacements en dégageant l'aire de travail autour du chariot.
  • Veiller à ce que les charges à manipuler soient compactes et rigides, permettant une bonne prise près du corps.
  • Éviter de surcharger le chariot. Limiter la hauteur du chargement et stabiliser ce dernier afin d'éviter une chute de la charge, de conserver un bon champ de vision et de faciliter les manœuvres. La charge doit être répartie de façon à assurer sa stabilité.
  • S'assurer que les allées de circulation sont suffisamment larges et dégagées pour permettre le déplacement du chariot.
  • Éliminer les dénivellations, réparer les fissures du plancher, ajuster l'ascenseur pour qu'il s'arrête parfaitement au niveau de l'étage.
  • Adapter l'inclinaison de la rampe d'accès au poids et à la nature des charges, si le chariot doit être déplacé dans une telle rampe. L'inclinaison ne devrait pas excéder 5 %. Il faut également s'assurer que le chariot et sa charge sont toujours sous le plein contrôle de l'opérateur.
  • Utiliser les deux mains pour pousser le chariot afin d'utiliser le poids du corps et la force des muscles abdominaux, ce qui facilite l'effort et permet de conserver un meilleur champ de vision.
  • Respecter la vitesse recommandée pour les déplacements avec le chariot, qui est la vitesse de marche type (3-4 km/h).
  • Envisager la possibilité de recourir à des chariots motorisés ou à un système de convoyeur lorsqu'il faut déplacer des charges lourdes sur de longues distances ou si les lieux comportent de nombreuses rampes.

Conseils généraux pour une utilisation sécuritaire

  • Éviter de surcharger l'appareil de manutention afin de faciliter les manœuvres;
  • Ne pas manipuler avec des mains ou des chaussures glissantes; 
  • Dégager le sol et les espaces de circulation;
  • Planifier le déplacement.​

    To​us les conseils généraux​​​

Références

  • ASSOCIATION FRANÇAISE DE NORMALISATION, et COMITÉ EUROPÉEN DE NORMALISATION. Sécurité des chariots de manutention : chariots à conducteur à pied manuels et semi-manuels. Partie 3, chariot à plateau fixe, Paris, AFNOR, 2003, 19 p.  (AFNOR NF EN 1757-3:2003).

  • ASSOCIATION FRANÇAISE DE NORMALISATION, COMITÉ EUROPÉEN DE NORMALISATION et ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION. Chariots de manutention. Exigences de sécurité et vérification. Partie 5 : Chariots à conducteur accompagnant, Paris, AFNOR, 2013, 45 p. (NF EN ISO 3691-5:2013).

  • ASSOCIATION PARITAIRE POUR LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL – SECTEUR FABRICATION DE PRODUITS EN MÉTAL ET DE PRODUITS ÉLECTRIQUES, et INSTITUT DE RECHERCHE ROBERT-SAUVÉ EN SANTÉ ET EN SÉCURITÉ DU TRAVAIL. Manutention à l'aide d'équipement roulant non motorisé, Montréal, ASPME, IRSST, 2002, 4 p.  (Grille d'autodiagnostic en santé et en sécurité du travail), http://www.asphme.org/upload/pdf/GADmanu.pdf Site externe.

  • CENTRE CANADIEN D'HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AU TRAVAIL. Poussée et traction : chariots à main, [En ligne], 2010, réf. du 12 novembre 2012, http://www.cchst.ca/oshanswers/ergonomics/push2.html Site externe.

  • ORGANISATION INTERNATIONALE DE NORMALISATION. Ergonomie : manutention manuelle. Partie 2, actions de pousser et de tirer, Genève, ISO, 2007, v, 66 p. (ISO 11228-2 : 2007).

  • « Pourquoi est-il plus dommageable de tirer que de pousser? », dans SIMONEAU, S., Manutention et maux de dos, 3e éd., Longueuil, ASPHME, 2010, p. 50, http://www.asphme.org/upload/pdf/manutention.pdf​ Site externe.
​​​​​​​