​Travailler à la chaleur... attention!

En moyenne, depuis 5 ​ans, 24 travailleurs sont victimes d'un malaise résultant du travail à la chaleur chaque année.

En hauteur, des moyens de protection pour ne pas tomber

Étourdissements? Vertiges? Fatigue inhabituelle? Frissons?

C'est peut-être le début d'un coup de chaleur. Prenez un temps d'arrêt et préven​ez le secouriste et un superviseur de votre état.

Comment prévenir le coup de chaleur?

En hauteur, des moyens de protection pour ne pas tomber

Propos incohérents? Perte d’équilibre? Perte de conscience? Vomissements?

Il y a urgence médicale! Il faut intervenir toute de suite et traiter la personne comme si elle subissait un coup de chaleur.

Quoi faire en cas de coup de chaleur?

À risque : bûcherons, reboiseurs, ouvriers agricoles, couvreurs, etc. Tout travailleur qui effectue un travail physiquement exigeant (à l’extérieur ou à l’intérieur) dans des conditions thermiques supérieures à la normale et qui n’est pas habitué à ces conditions. Le manque de prévention et d’information sur le danger augmente le risque de coup de chaleur.


Évaluez votre niveau de risque de subir un coup de chaleur

Qu’est-ce qu’un coup de chaleur?

Le coup de chaleur se produit lorsque le corps ne réussit pas à se refroidir adéquatement. Ainsi, la température du corps, normalement de 37 °C, augmente. Le coup de chaleur peut survenir brusquement lors de l’exécution d’un travail physique en ambiance chaude. En l’absence de mesures de refroidissement immédiates et énergiques, l’hyperthermie va progresser, pouvant atteindre 40,6 °C, causant alors des dommages irréversibles aux organes vitaux et, éventuellement, la mort.

Quoi faire en cas de coup de chaleur? 

Travailler à la chaleur... attention!

Lorsqu'un coup de chaleur se produit, il faut agir vite et efficacement. La vie de la victime peut en dépendre.

Premiers secours

  • Alerter les premiers secours (les secouristes en milieu de travail et le service 911) en indiquant qu’il s’agit d’un possible coup de chaleur.
  • Transporter le travailleur à l'ombre ou dans un endroit frais et lui ôter ses vêtements.
  • Asperger son corps d'eau.
  • Faire le plus de ventilation possible.
  • Lui donner de l'eau fraîche en petites quantités s'il est conscient et lucide.

PUBLICATIONS​​​​​
à consulter

AUTRES SITES​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​​
en prévention