​Béryllium et dentisterie

Un matériau pratique mais... dangereux pour les dentistes?

Le béryllium:

  • un métal très léger, largement utilisé dans plusieurs secteurs de haute technologie.
  • excellentes qualités: la stabilité et la dureté, bonne conductivité électrique et aucune propriétés magnétiques.
  • utilise principalement dans des alliages, notamment le nickel-chrome en dentisterie et dans des céramiques.

Une exposition non soupçonnée au béryllium peut se produire, entre autres circonstances:

  • au cours du raffinage du métal de ferraille,
  • de l’usinage ou de la soudure d’alliages non ferreux,
  • d’activités comportant l’extraction, l’outillage, le moulage et l’emboutissage,
  • de même que lors de la fabrication et de l’ajustement de prothèses dentaires.

On utilise aussi du béryllium dans des industries telles que l'aérospatiale, l'électronique, les télécommunications, la fabrication de céramiques et la production d'armes et de réacteurs nucléaires.

Le béryllium ne présente pas de danger sous toutes ses formes.

Il y a risque de toxicité uniquement lorsque des poussières ou des fumées de béryllium sont inhalées ou lorsqu'elles entrent en contact avec la peau.

Toutefois, des cas ont été rapportés chez des sujets ne travaillant pas directement avec ce métal ou résidant à proximité des zones où le béryllium était utilisé ainsi que chez certains dentistes.

Publications

Le béryllium, un métal utile mais dangereux (Travailleurs et employeurs de la dentisterie)
Destiné aux travailleurs et employeurs du secteur de la dentisterie, ce feuillet décrit les types de travaux susceptibles d'émettre des poussières ou fumées contenant du béryllium. Il en explique les effets sur la santé et propose des moyens pour protéger les travailleurs exposés. ​​​

Procédure de décontamination
Cet aide-mémoire précise les procédures de décontamination et d'entretien ménager à suivre là où les produits contenant du béryllium ne sont plus utilisés. Sont notamment évoqués le traitement des résidus de béryllium, la décontamination des surfaces poreuses et non poreuses et du système de ventilation.​​​

Renseignements complémentaires

Opération Béryllium – Rapport sur les activités réalisées dans les établissements du secteur de la dentisterie

Lettre envoyée par la CSST, en mars 2008, aux établissements de fabrication de prothèses dentaires

Article publié par la CSST, au printemps 2008, dans les revues des ordres professionnelles des dentistes, techniciens dentaires, hygiénistes dentaires et des denturologistes

​​​​​