​Pêches​ commerciales

Pour connaître les mesures de prévention à mettre en place dans l’industrie des pêches commerciales dans le contexte de la COVID-19, consultez la fiche de l’INSPQ.

Prise en charge de la santé et de la sécurité du travail ​

Les risques du métier

Les pêcheurs sont souvent exposés aux intempéries, aux risques d’incendie et de naufrage, en plus des dangers que représentent les engins de pêche et les prises.

Outre son instabilité, le bateau de pêche est chargé de machines dangereuses et d’équipements comme des haleurs de lignes, des treuils et des appareils de levage. Tout cela laisse peu d’espace de travail aux pêcheurs.

Illustration : Nova-Scotia Fisheries Sector Council

Aménagez votre bateau de façon sécuritaire!​

La Loi de la santé et de la sécurité du travail a pour but d’éliminer à la source les dangers pour les travailleurs sur votre navire. En ce sens, des aménagements et des dispositifs doivent être en place pour éviter des chutes par-dessus bord.

On entend par aménagements, notamment des garde-corps, des rambardes ou des pavois pour prévenir les chutes par-dessus bord.

En ce qui concerne les dispositifs, il est possible, dans certaines situations sur le pont, qu’un harnais relié à un point d’ancrage soit porté par des travailleurs afin d’empêcher les chutes à la mer.

Illustration : Nova-Scotia Fisheries Sector Council

Quelques actions qui peuvent réduire les risques de chutes par-dessus bord

  • Sécurisez le pont et les treuils avant de monter à bord.
  • Mettez en place des moyens (ex. une rambarde) pour prévenir le risque de chute.
  • Ayez un moyen (ex. échelle) pour permettre de remonter un travailleur qui a chuté par-dessus bord.
  • Éloignez les cordages des pieds des travailleurs dans la zone de travail.
Cap sur la sécurité - Prévention des chutes par-dessus bord

L’institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST) a produit une vidéo qui présente des pratiques, des stratégies de prudence et des trucs du métier développés par des pêcheurs professionnels de homard.




Entretenez vos gilets de sauvetage!

Lors d’une enquête d’accident de la CNESST, il a été démontré que l’entretien des gilets de sauvetage à gonflement automatique était déficient. Considérant les constatations effectuées lors de cette enquête, un avis de sécurité s’impose.

Bonbonne rouillée
Bonbonne rouillée
Bonbonne neuve
Bonbonne neuve

Parfois, les opérations de pêche empêchent de mettre en place des moyens pour éliminer le risque de chutes par-dessus bord. Dans ces situations particulières, le port du gilet de sauvetage doit être envisagé.

Si vous devez porter un gilet de sauvetage, il doit respecter les exigences suivantes :

  • être de la bonne taille
  • être conçu de façon à maintenir la tête et le visage hors de l’eau
  • permettre de flotter sans effort des membres
  • être de couleur voyante et munie de bandes réfléchissantes visibles lorsqu’il est à l’eau
  • avoir une flottabilité minimale de 150 N (33 lb) qui est assurée par des matériaux insubmersibles ou par un système de gonflement automatique actionné par immersion
  • être approuvé par Transports Canada ou par un organisme reconnu par Transports Canada. Vous pouvez vérifier cette information sur l’étiquette ou sur le tampon d’approbation qui y est apposé

C’est au capitaine du navire que revient la responsabilité de s’assurer du bon entretien des gilets. En ce sens, nous tenons à vous rappeler que les instructions ou recommandations du fabricant du gilet doivent être respectées.

Ces recommandations ou instructions doivent inclure :

  • un calendrier d’entretien
  • l’entretien du dispositif de déclenchement automatique
  • l’étanchéité des vessies (sacs gonflables)
  • la vérification de l’état afin de détecter par exemple, des déchirures, des abrasions, de l’usure excessive
  • toutes autres mesures recommandées par le fabricant

En cas de doute sur les compétences de l’équipage ou du capitaine quant à l’entretien des gilets, ceux-ci devront être confiés au détaillant ou directement au fabricant.

De plus, un registre d’entretien pour tous les gilets de sauvetage à bord et des trousses de réarmement du dispositif de déclenchement doivent être disponibles en tout temps sur le navire.

Parmi les bonnes pratiques, une balise lumineuse sur le gilet permet de retrouver un homme à la mer plus facilement. N’hésitez pas à en installer sur tous vos gilets à bord.

Santé et sécurité à bord des bateaux de pêche
Ce guide contient de l’information sur les risques et les mesures de prévention liés à la pêche. La première partie traite de la sécurité générale à bord, tandis que la seconde présente les règles de sécurité relatives à certains modes de capture. Les risques et les moyens de prévention sont d’abord présentés sommairement sous forme de tableau, puis les mesures de prévention sont expliquées en détail. La Loi sur la santé et la sécurité du travail exige que les employeurs prennent en charge la santé et la sécurité de leurs travailleurs. Ce document, bien qu’il ne soit pas exhaustif, les y aidera.
La formation des secouristes en milieu de travail - Secteur maritime
Le présent document constitue un complément au manuel de référence Secourisme en milieu de travail et a pour objet de répondre aux exigences du gouvernement fédéral quant aux éléments à aborder au cours d’une formation de secourisme en mer. ​
​ ​​​