Acrylate de méthyle

Numéro CAS : 96-33-3

SIMDUT (Acrylate de méthyle)

Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail

Classification selon le SIMDUT 2015 - Note au lecteur
Mise à jour : 2015-08-19

  • Liquides inflammables - Catégorie 21
    • Point d'éclair =-3 °C coupelle fermée (méthode non rapportée) et point d’ébullition = 80,3 °C
  • Toxicité aiguë - orale - Catégorie 32 3
  • Toxicité aiguë - cutanée - Catégorie 42 4
  • Toxicité aiguë - inhalation - Catégorie 32 3
  • Corrosion cutanée/irritation cutanée - Catégorie 13 5 6
  • Lésions oculaires graves/irritation oculaire - Catégorie 13 5 6
  • Sensibilisation cutanée - Catégorie 1B7 8
  • Dangers physiques non classifiés ailleurs (bombe explosant) - Catégorie 19 10
  • Dangers pour la santé non classifiés ailleurs (corrosion) - Catégorie 12 6 11

  • Pictogramme SIMDUT 2015 : Flamme

  • Pictogramme SIMDUT 2015 : Tête de mort sur deux tibias

  • Pictogramme SIMDUT 2015 : Corrosion

  • Pictogramme SIMDUT 2015 : Point d'exclamation

  • Pictogramme SIMDUT 2015 : Bombe explosant

Danger

Liquide et vapeurs très inflammables (H225)
Toxique en cas d’ingestion (H301)
Nocif par contact cutané (H312)
Toxique par inhalation (H331)
Provoque de graves brûlures de la peau et de graves lésions des yeux (H314)
Peut provoquer une allergie cutanée (H317)
Peut exploser lors d’une réaction violente de polymérisation et/ou de décomposition
Provoque des lésions graves des voies respiratoires

Divulgation des ingrédients

Références

  • ▲1.  National Fire Protection Association, Fire protection guide to hazardous materials. 13th ed. Quincy, Mass. : NFPA. (2002). [RR-334001]
  • ▲2.  American Conference of Governmental Industrial Hygienists, 2010 TLVs and BEIs with 7th edition documentation CD-ROM. Cincinnati, OH : ACGIH. (2010). Publication 0111CD. [CD-120061]   http://www.acgih.org
  • ▲3.  Centre d'écologie et de toxicologie de l'industrie chimique européenne, Methyl acrylate. JACC report / ECETOC; 37. Bruxelles : ECETOC. (1998).   http://www.ecetoc.org/wp-content/uploads/2014/08/JACC-037.pdf
    http://www.ecetoc.org/jacc-reports
  • ▲4.  Smyth, H.F. et Carpenter, C.P., «Further experience with the range finding test in the industrial toxicology laboratory.» Journal of Industrial Hygiene and Toxicology. Vol. 30, no. 1, p. 63-68. (1948). [AP-021359]
  • ▲5.  Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail, CHEMINFO, Hamilton, Ont. : Canadian Centre for Occupational Health and Safety   http://ccinfoweb.ccohs.ca/cheminfo/search.html
  • ▲6.  Potokar, M., «Studies on the design of animal tests for the corrosiveness of industrial chemicals.» Food and Chemical Toxicology. Vol. 23, no. 6, p. 615-617. (1985).
  • ▲7.  Cavelier, C. et al., «Irritation et allergie aux acrylates et méthacrylates. Première partie: monoacrylates et monométhacrylates simples.» Annales de dermatologie et de vénéréologie. Vol. 108, no. 6-7, p. 549-556. (1981). [AP-023321]
  • ▲8.  Dawson, T.A.J., «Ethylene glycol sensitivity», Contact Dermatitis, 2, 2, 1976, 233 [AP-045934]
  • ▲9.  Intercompany Committee for the Safety and Handling of Acrylic Monomers, Acrylates esters. A summary of safety and handling. 3ème éd. (2002). [MO-005267]
  • ▲10.  National Fire Protection Association, Fire protection guide to hazardous materials. 14th ed. Quincy, Mass. : NFPA. (2010). [RR-334001]
  • ▲11.  France. Institut national de recherche et de sécurité, Fiche toxicologique no 181 : Acrylate de méthyle. Cahiers de notes documentaires. Paris : INRS. (2013). [RE-005509]   http://www.inrs.fr/publications/bdd/fichetox.html
    http://www.inrs.fr/publications/bdd/fichetox/fiche.html?refINRS=FICHETOX_181

La cote entre [ ] provient de la banque Information SST du Centre de documentation de la CNESST.