SIMDUT (Silicate de méthyle)

Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail

Classification selon le SIMDUT 2015 - Note au lecteur
Mise à jour : 2015-10-23

  • Liquides inflammables - Catégorie 21
    • Point d'éclair = 20°C coupelle fermée (méthode non rapportée) et point d’ébullition = 121°C
  • Toxicité aiguë - inhalation - Catégorie 22 3
  • Corrosion cutanée/irritation cutanée - Catégorie 24 5
  • Lésions oculaires graves/irritation oculaire - Catégorie 12 3 5

  • Pictogramme SIMDUT 2015 : Flamme

  • Pictogramme SIMDUT 2015 : Tête de mort sur deux tibias

  • Pictogramme SIMDUT 2015 : Corrosion

Danger

Liquide et vapeurs très inflammables (H225)
Mortel par inhalation (H330)
Provoque une irritation cutanée (H315)
Provoque de graves lésions des yeux (H318)

Divulgation des ingrédients

Commentaires : Les données disponibles indiquent que la CL50 du Silicate de méthyle est inférieure à 1,56 mg/L. La classification de la toxicité aigue par inhalation (H330) a été établie en utilisant 1,56 mg/L.

Références

  • ▲1.  National Fire Protection Association, Fire protection guide to hazardous materials. 14th ed. Quincy, Mass. : NFPA. (2010). [RR-334001]
  • ▲2.  American Conference of Governmental Industrial Hygienists, Documentation of the threshold limit values and biological exposure indices / Documentation of TLV's and BEI's. 7th ed. Cincinnati, Ohio : ACGIH. (2001-). Publication #0100Doc. [RM-514008]   http://www.acgih.org
  • ▲3.  Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail, CHEMINFO, Hamilton, Ont. : Canadian Centre for Occupational Health and Safety   http://ccinfoweb.ccohs.ca/cheminfo/search.html
  • ▲4.  ECHA (European Chemicals Agency) , Information on Chemicals (REACH). Helsinki, Finland.   http://echa.europa.eu/information-on-chemicals/registered-substances
  • ▲5.  Bingham, E. et Cohrssen, B., Patty's toxicology. A Wiley-Interscience publication, 6ème éd. New York (NY) : John Wiley & Sons. (2012). [RM-214008]

La cote entre [ ] provient de la banque Information SST du Centre de documentation de la CNESST.