SIMDUT (Chloro-1 dinitro-2,4 benzène)

Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail

Classification selon le SIMDUT 2015 - Note au lecteur
Mise à jour : 2016-08-15

  • Matières autoréactives - Catégorie non définie1 2
    • Le résultat des épreuves prescrites dans le Règlement sur les produits dangereux permettant d'assigner une catégorie spécifique n'est pas disponible. Une catégorie non définie est attribuée selon les risques décrits dans la littérature scientifique.
  • Poussières combustibles - Voir commentaires ci-dessous1
  • Toxicité aiguë - orale - Catégorie 43 4 5
  • Toxicité aiguë - cutanée - Catégorie 23 4
  • Corrosion cutanée/irritation cutanée - Catégorie 23
  • Lésions oculaires graves/irritation oculaire - Catégorie 23
  • Sensibilisation cutanée - Catégorie 1A3 5 6 7 8 9 10 11
  • Toxicité pour certains organes cibles - exposition unique - Catégorie 212
  • Dangers physiques non classifiés ailleurs (bombe explosant) - Catégorie 12 13

  • Pictogramme SIMDUT 2015 : Tête de mort sur deux tibias

  • Pictogramme SIMDUT 2015 : Point d'exclamation

  • Pictogramme SIMDUT 2015 : Danger pour la santé

  • Pictogramme SIMDUT 2015 : Bombe explosant

Danger

Matières autoréactives : Catégorie non définie
Nocif en cas d’ingestion (H302)
Mortel par contact cutané (H310)
Provoque une irritation cutanée (H315)
Provoque une sévère irritation des yeux (H319)
Peut provoquer une allergie cutanée (H317)
Risque présumé d'effets graves pour les organes (H371)
Peut exploser sous l'effet d'un choc et/ou de la friction

Divulgation des ingrédients

Commentaires : Ce produit pourrait appartenir à la classe de danger "Poussières combustibles" en fonction de divers facteurs qui influencent la combustibilité et l'explosivité des poussières, notamment la composition, la forme et la taille des particules.

Références

  • ▲1.  Pohanish, R.P. et Greene, S.A., Wiley guide to chemical incompatibilities. 3ème éd. New Jersey : John Wiley & Sons Inc. (2009). [RR-015033]   www.wiley.com
  • ▲2.  National Fire Protection Association, Fire protection guide to hazardous materials. 14th ed. Quincy, Mass. : NFPA. (2010). [RR-334001]
  • ▲3.  ECHA (European Chemicals Agency) , Information on Chemicals (REACH). Helsinki, Finland.   http://echa.europa.eu/information-on-chemicals/registered-substances
  • ▲4.  National Institute for Occupational Safety and Health, RTECS (Registry of Toxic Effects of Chemical Substances). Hamilton (Ont) : Canadian Centre for Occupational Health and Safety.   http://ccinfoweb.ccohs.ca/rtecs/search.html
  • ▲5.  Bingham, E., Cohrssen, B. et Powell, C.H., Patty's toxicology. A Wiley-Interscience publication. New York (Toronto) : John Wiley. (2001-). [RM-214008]   http://www3.interscience.wiley.com (http://www3.interscience.wiley.com/cgi-bin/mrwhome/104554795/HOME)
  • ▲6.  Deutsche Forschungsgemeinschaft. Kommission zur Prüfung Gesundheitsschädlicher Arbeitsstoffe, Occupational toxicants : critical data evaluation for MAK values and classification of carcinogens. Weinheim; New York : VCH. (1991-). [MO-020680]   www.wiley-vch.de
    www.mak-collection.com
    http://onlinelibrary.wiley.com/book/10.1002/3527600418/topics
  • ▲7.  Dearman, R.J. et al., «Differential ability of occupational chemical contact and respiratory allergens to cause immediate and delayed dermal hypersensitivity reactions in mice.» International Archives of Allergy and Immunology. Vol. 97, p. 315-321. (1992). [AP-050835]
  • ▲8.  Basketter, D.A. et al., «Dinitrohalobenzenes : evaluation of relative skin sensitization potential using the local lymph node assay.» Contact Dermatitis. Vol. 36, no. 2, p. 97-100. (1997).
  • ▲9.  Adams, R.M. et al., «1-chloro-2,4-dinitrobenzene as an algicide - Report of four cases of contact dermatitis.» Archives of Dermatology. Vol. 103, p. 191-193. (1971). [AP-019480]
  • ▲10.  Bronaugh, R.L., Roberts, C.D. et McCoy, J.L., «Dose-response relationship in skin sensitization.» Food and Chemical Toxicology. Vol. 32, no. 2, p. 113-117. (1994).
  • ▲11.  Zina, A.M. et al., «Dermatitis in a rubber tyre factory.» Contact Dermatitis. Vol. 17, p. 17-20. (1987).
  • ▲12.  BGIA-Gestis, Information system on hazardous substances of the Berufsgenossenschaften. Sankt Augustin, Germany : Berufsgenossenschaftliches Institut.   http://www.hvbg.de/e/bia/fac/stoffdb/index.html
  • ▲13.  Lewis Sr., R.J., Hazardous chemicals desk reference. 6 éd. Hoboken (New Jersey) : John Wiley & Sons Inc. (2008). [RM-515053]   www.wiley.com

La cote entre [ ] provient de la banque Information SST du Centre de documentation de la CNESST.