Alcool propylique normal

Numéro CAS : 71-23-8

Programme pour une maternité sans danger (PMSD)

Propriétés physiques pertinentes 1 2

Mise à jour : 2018-03-06

État physique : Liquide
Tension de vapeur : 14,9 mm de Hg    (1,99 kPa) à 20 °C
Point d'ébullition : 97,2 °C
Solubilité dans l'eau : Miscible 
Coefficient de partage (eau/huile) : 0,8
Masse moléculaire : 60,1

Voies d'absorption

Mise à jour : 2003-05-08

Voies respiratoires : Absorbé
Voies digestives : Absorbé
Percutanée : Absorbé

Effets sur le développement

L'information relative à cette section n'est pas disponible actuellement

Effets sur la reproduction 3 4 5

Mise à jour : 2003-05-08

  • Les données ne permettent pas de faire une évaluation adéquate des effets sur la reproduction.

Effet sur la fertilité

Études chez le mâle

Nelson et al. (1985, 1989) ont étudié les effets de l’inhalation de l’alcool propylique normal sur la fertilité des rats mâles (0, 3 500 et 7 000 ppm ; 7 h/j, 7 j/s pendant 6 sem, 6 rats/dose). Après 2 jours de non exposition, les mâles ont été accouplés avec des femelles vierges non exposées pour un maximum de 5 jours. À la concentration de 7 000 ppm, malgré la présence de sperme chez les 16 mâles exposés, seulement 2 des 16 femelles ont eu des portées. Afin de vérifier si l’infertilité des mâles exposés à l’alcool propylique normal était réversible, les mâles ont été réaccouplés avec des femelles à deux semaines d’intervalles. Tous les mâles sont revenus fertiles après 13 semaines de non exposition. Le nombre d'animaux est restreint et il n'y a aucune donnée statistique. Il n'y a pas d'évidence de relation dose-effet. Les concentrations utilisées étaient élevées.

Études chez la femelle

Les études de Nelson et al. (1985, 1989) ont également évalué la fertilité chez les rats femelles qui ont été exposées à l’alcool propylique normal. Toutes les femelles qui ont été accouplées avec des mâles non exposés ont eu des portées. À l'exception de la diminution du gain de poids corporel et de consommation alimentaire suite à une exposition à 7 000 ppm, aucun autre effet adverse n'a été rapporté.

Effet hormonal

Cameron et al. (1985) ont exposé des rats par inhalation à l’alcool propylique normal ( 0 et 200 ppm ; 6 h/j durant une journée ou une semaine). Le niveau de testostérone sérique a diminué de 42% immédiatement après la fin de la période d'inhalation pour revenir à la normale 18 heures après la fin de l'exposition. Lorsque les rats ont été exposés quotidiennement durant une semaine, aucun effet sur le niveau de testostérone dans le sérum n'a été observé. Quant au niveau de sérum de l'hormone lutéinisante et de la corticostérone, aucun changement n'a été mesuré.

Effets sur l'allaitement 6

Mise à jour : 2009-01-21

  • Il est trouvé dans le lait maternel chez l'humain.

La présence de l'alcool propylique a été rapportée lors d'une étude destinée à identifier, en milieu urbain, les contaminants pouvant se retrouver dans le lait. Cependant, aucune relation avec l'exposition professionnelle ne peut être établie (Pellizzari et al., 1982).

Cancérogénicité 7 8 9

Mise à jour : 2001-07-25

Évaluation de l'A.C.G.I.H. : Substance non classifiable comme cancérogène pour l'homme (groupe A4).

Une étude chez le rat (administration orale; 0,3 ml/kg, 2 fois/semaine pendant 71 semaines) a rapporté des tumeurs malignes et bénignes accompagnées d'atteintes hépatiques et rénales. Ces données sont insuffisantes à cause de la courte période de traitement et de l'administration d'une seule dose.

Une seconde étude a été effectuée par une voie non usuelle au milieu de travail.

Mutagénicité

L'information relative à cette section n'est pas disponible actuellement.

Références

  • ▲1.  Lenga, R.E. et Votoupal, K.L., The Sigma-Aldrich library of regulatory and safety data. Vol. 1. Milwaukee : Sigma-Aldrich. (1993). [RM-515040]
  • ▲2.  O'Neil, M.J. et al., The Merck Index : an encyclopedia of chemicals, drugs, & biologicals. 15e éd. Cambridge, G.-B. : Royal Society of Chemistry. (2013). [RM-403001]   https://www.rsc.org/Merck-Index/
  • ▲3.  Nelson, B. K., Brightwell, W. S. et Burg, J. R., «Comparison of behavioral teratogenic effects of ethanol and n-propanol administeres by inhalation to rats.» Neurobehavioral Toxicology and Teratology. Vol. 7, p. 779-783. (1985). [AP-019248]
  • ▲4.  Nelson, B.K. et al., «Behavioral teratology investigation of 1-propanol administered by inhalation to rats.» Neurotoxicology and Teratology. Vol. 11, no. 2, p. 153-159. (1989).
  • ▲5.  Cameron, A.M. et al., «Circulating steroids in male rats following inhalation of n-alcohols.» Archives of Toxicology. Vol. Suppl. 8, p. 422-424. (1985).
  • ▲6.  Pellizzari, E.D. et al., «Purgeable organic compounds in mother's milk.» Bulletin of Environmental Contamination and Toxicology. Vol. 28, p. 322-328. (1982).
  • ▲7.  American Conference of Governmental Industrial Hygienists, 2019 TLVs® and BEIs® : threshold limit values for chemical substances and physical agents and biological exposure indices. Cincinnati (OH) : ACGIH. (2019). [NO-003164]   http://www.acgih.org
  • ▲8.  Gibel, V, W. et al., «Experimentelle untersuchungen zur kanzerogenen wirkung hoherer alkohole am beispiel von : 3-methyl-1-butanol, 1-propanol und 2-methyl-1-propanol..» Zeitschrift fuer experimentelle chirurgie. Vol. 7, no. 4, p. 235-239. (1974). [AP-022443]
  • ▲9.  Environmental Protection Agency, Health and environmental effects profile for n-propyl alcohol.. Cincinnati, Ohio. (1983). Microfiche : PB88-103783, EPA/600/X-84/116

Autres sources d'information

  • American Conference of Governmental Industrial Hygienists, 2010 TLVs and BEIs with 7th edition documentation CD-ROM. Cincinnati, OH : ACGIH. (2010). Publication 0111CD. [CD-120061]   http://www.acgih.org
  • Weiss, G., Hazardous Chemicals Data Book. 2nd ed. Park Ridge, N.J. : Noyes Data Corporation. (1986). [RR-015005]
  • Mark, H.F., Grayson, M. et Eckroth, D., Kirk-Othmer encyclopedia of chemical technology. 3rd ed. New York : Wiley. (1978-84). [RT-423004]
  • National Fire Protection Association, Fire protection guide on hazardous materials. 10th ed. Quincy, Mass. : NFPA. (1991). [RR-334001]   http://www.nfpa.org/
  • Grant, W.M., Toxicology of the eye : effects on the eyes and visual systems from chemicals, drugs, metals and minerals, plants, toxins and venoms; also, systemic side effects from eye medications. 3rd. ed. Springfield (ILL) : Charles C. Thomas. (1986).
  • Patty, F.A., Patty's industrial hygiene and toxicology. Vol. 2, 3rd ed. New York : John Wiley & Son. (1978).
  • Windholz, M., The Merck index : an encyclopedia of chemicals, drugs, and biologicals. 10th ed. Rahway ( N.J.) : Merck. (1983). [RM-403001]
  • Proctor, N.H. et Hughes, J.P., Chemical hazards of the workplace. Toronto : J.B. Lippincott. (1978). [RM-214010]
  • Nelson, B.K., Brightwell, W.S. et Krieg, E.F., «Developmental toxicology of industrial alcohols : a summary of 13 alcohols administered by inhalation to rats.» Toxicology and Industrial Health. Vol. 6, no. 3/4, p. 373-387. (1990). [AP-032082]
  • MUTATION RESEARCH, VOL. 130, 1984, P. 273-282
  • France. Institut national de recherche et de sécurité, Fiche toxicologique no 211 : Propan-1-ol. Cahiers de notes documentaires. Paris : INRS. (2010). [RE-005509]   http://www.inrs.fr/publications/bdd/fichetox.html
    http://www.inrs.fr/publications/bdd/fichetox/fiche.html?refINRS=FICHETOX_211
  • American Industrial Hygiene Association Journal, VOL. 22, NO 6, 1961, P. 520-522 [AP-022769]
  • Carcinogenesis, VOL. 5, NO 1, 1984, P. 113-116 [AP-022442]
  • Von Der Hude, W., Scheutwinkel, M. et Gramlich, U., «Genotoxicity of three-carbon compounds evaluated in the SCE test in vitro», Environmental Mutagenesis, 9, 1987, 401-410 [AP-046157]
  • Mutation Research, VOL. 56, 1977, P. 211-213 [AP-005329]
  • Neurotoxicology, VOL. 7, NO 2, (1986), P. 441-448. [AP-016546]
  • Smyth, H.F. et al., «Range-Finding Toxicity Data: List V.» Archives of Industrial Hygiene and Occupational Medicine. Vol. 10, p. 61-68. (1954). [AP-021657]
  • ARCH. GESCHWULSTFORSCH, VOL. 45, NO 1, 1975, P. 19-24 [AP-021163]
  • Gibel, V, W. et al., «Experimentelle untersuchungen zur kanzerogenen wirkung hoherer alkohole am beispiel von : 3-methyl-1-butanol, 1-propanol und 2-methyl-1-propanol..» Zeitschrift fuer experimentelle chirurgie. Vol. 7, no. 4, p. 235-239. (1974). [AP-022443]
  • Munch, J.C., «Aliphatic alcohols and alkyl esters : Narcotic and lethal potencies to tadpoles and to rabbits.» Industrial medicine. Vol. 41, no. 4, p. 31-33. (1972). [AP-004619]
  • Chen, T.-H. et al., «Inhibiton of metabolic cooperation chinese V79 cells by various organic solvents and simple compounds.» Cell Biology and Toxicology. Vol. 1, no. 1, p. 155-171. (1984). [AP-033476]
  • National Institute for Occupational Safety and Health et États-Unis. Occupational Safety and Health Administration, Occupational health guidelines for chemical hazards. Vol. 1. Cincinnati : Centers for Disease Control. (1981-). DHSS-NIOSH 81-123. [RR-015002]   http://www.cdc.gov/niosh/docs/81-123/
  • Weinstein, L., Teratology and congenital malformations : a comprehensive guide to the literature : bibliography. Vol. 1. New York : IFI/Plenum. (1976).
  • Environmental Protection Agency, Health and environmental effects profile for n-propyl alcohol.. Cincinnati, Ohio. (1983). Microfiche : PB88-103783, EPA/600/X-84/116

La cote entre [ ] provient de la banque Information SST du Centre de documentation de la CNESST.