Programme pour une maternité sans danger (PMSD)

Propriétés physiques pertinentes 1 2 3 4 5

Mise à jour : 2001-12-19

État physique : Liquide
Tension de vapeur : 73 mm de Hg    (9,7 kPa) à 20 °C
Autre(s) valeur(s) : 115 mm de Hg. à 30°C.
Point d'ébullition : 77,1 °C
Solubilité dans l'eau : 87,00 g/l à 20 °C
Autre(s) valeur(s) : 74 g/l à 35°C.
Coefficient de partage (eau/huile) : 0,2
Masse moléculaire : 88,11

Voies d'absorption

Mise à jour : 2010-03-11

Voies respiratoires : Absorbé
Voies digestives : Absorbé
Percutanée : Absorbé

Effets sur le développement 6 7 8

Mise à jour : 2016-03-17

  • Aucune donnée concernant un effet sur le développement n'a été trouvée dans les sources documentaires consultées.

Il n'y a pas d'étude sur le développement associée à l'exposition à l'acétate d'éthyle. Cependant, des études épidémiologiques effectuées chez des travailleuses de laboratoire et de l'industrie de la chaussure exposées à plusieurs solvants, dont l'acétate d'éthyle, n'ont pas rapporté d'augmentation significative de l'incidence d'avortements spontanés.

Effets sur la reproduction 

Mise à jour : 2016-03-17

  • Aucune donnée concernant les effets sur la reproduction n'a été trouvée dans les sources documentaires consultées.

Effets sur l'allaitement 9

Mise à jour : 2016-03-17

  • Il est trouvé dans le lait maternel chez l'humain.

La présence d'acétate d'éthyle a été rapportée mais non quantifiée lors d'une étude destinée à identifier, en milieu urbain, les contaminants pouvant se trouver dans le lait maternel. Cependant, aucune relation avec l'exposition professionnelle ne peut être établie (Pellizzari et al., 1982).

Cancérogénicité 10

Mise à jour : 2016-03-17

  • Aucune donnée concernant un effet cancérogène n'a été trouvée dans les sources documentaires consultées.

Aucune donnée pertinente pour l'évaluation de la cancérogénicité n'a été trouvée dans les sources documentaires consultées. Dans une étude de Stoner et al. (1973) effectuée chez la souris, par une voie non usuelle en milieu de travail (injection intrapéritonale ; 3,6 et 18 g/kg/jour) et d'une durée insuffisante (32 semaines), aucune augmentation significative du nombre de tumeurs pulmonaires n'a été trouvée.

Mutagénicité5 11 12 13 14

Mise à jour : 2016-03-17

  • Une étude chez une espèce animale suggère l'absence d'effet mutagène.

Effet sur cellules somatiques

Études chez l'humain
Une étude effectuée chez des travailleurs de l'industrie de la peinture qui étaient exposés simultanément à l'acétate d'éthyle et d'autres solvants n'a pas mis en évidence d'augmentation de la fréquence des échanges de chromatides-soeurs dans les lymphocytes.

Études chez l'animal
Un test de micronoyaux a donné des résultats négatifs chez la souris.

Études In vitro
Une étude sur des fibroblastes de hamster chinois a montré une augmentation de l'incidence des aberrations chromosomiques.

Références

  • ▲1.  National Institute for Occupational Safety and Health, NIOSH pocket guide to chemical hazards. 3 ed. Cincinnati, Ohio : NIOSH. (2007). [RM-514001]   https://www.cdc.gov/niosh/docs/2005-149/pdfs/2005-149.pdf
  • ▲2.  Vincoli, J.W., Risk management for hazardous chemicals : A-F. Vol. 1. Boca Raton : Lewis Publishers. (1997). [RM-515112]
  • ▲3.  Verschueren, K., Handbook of environmental data on organic chemicals. 3rd ed. Toronto : Van Nostrand Reinhold. (1996). [RS-415005]
  • ▲4.  Royal Society of Chemistry (Grande-Bretagne), Chemical safety data sheets. Volume 1: Solvents. Nottingham, Angleterre : The Royal Society of Chemistry. (1988). [RM-515064]
  • ▲5.  France. Institut national de recherche et de sécurité, Fiche toxicologique no 18 : Acétate d'éthyle. Cahiers de notes documentaires. Paris : INRS. (2011). [RE-005509]   http://www.inrs.fr/publications/bdd/fichetox.html
    http://www.inrs.fr/publications/bdd/fichetox/fiche.html?refINRS=FICHETOX_18
  • ▲5.  France. Institut national de recherche et de sécurité, Fiche toxicologique no 18 : Acétate d'éthyle. Cahiers de notes documentaires. Paris : INRS. (2011). [RE-005509]   http://www.inrs.fr/publications/bdd/fichetox.html
    http://www.inrs.fr/publications/bdd/fichetox/fiche.html?refINRS=FICHETOX_18
  • ▲6.  Agnesi R., Valentini F. et Mastrangelo G., «Risk of spontaneous abortion and maternal exposure to organic solvents in the shoe industry.» International archives of occupational and environmental health. Vol. 69, no. 5, p. 311-316. (1997). [AP-053513]
  • ▲7.  Wennborg, H. et al., «Pregnancy outcome of personnel in Swedish biomedical research laboratories.» Journal of Occupational and Environmental Medicine. Vol. 42, no. 4, p. 438-446. (2000). [AP-058459]
  • ▲8.  Taskinen, H. et al., «Laboratory work and pregnancy outcome.» Journal of Occupational Medicine. Vol. 36, no. 3, p. 311-319. (1994). [AP-044090]
  • ▲9.  Pellizzari, E.D. et al., «Purgeable organic compounds in mother's milk.» Bulletin of Environmental Contamination and Toxicology. Vol. 28, p. 322-328. (1982).
  • ▲10.  Stoner, G.D., Shimkin, M.B. et Kniazeff, A.J., «Test for carcinogenicity of food additives and chemotherapeutic agenst by the pulmonary tumor response in strain A mice», Cancer Research, 33, 1973, 3069-3085 [AP-004576]
  • ▲11.  Ishidate, M. et al., «Primary mutagenicity screening of food additives currently used in Japan.» Food and Chemical Toxicology. Vol. 22, no. 8, p. 623-636. (1984). [AP-019737]
  • ▲12.  Perocco, P., «Toxic activity of seventeen industrial solvents and halogenated compounds on human lymphocytes cultured in vitro.» Toxicology Letters. Vol. 16, p. 69-75. (1983). [AP-002104]
  • ▲13.  Chen, T.-H. et al., «Inhibiton of metabolic cooperation chinese V79 cells by various organic solvents and simple compounds.» Cell Biology and Toxicology. Vol. 1, no. 1, p. 155-171. (1984). [AP-033476]
  • ▲14.  Haglund, U., Lundberg, I. et Zech, L., «Chromosome aberrations and sister chromatid exchanges in swedish paint industry workers.» Scandinavian Journal of Work, Environment & Health. Vol. 6, p. 291-298. (1980). [AP-003289]

La cote entre [ ] provient de la banque Information SST du Centre de documentation de la CNESST.