Ammoniac en solution aqueuse contenant plus de 50 % d'ammoniac

 

Programme pour une maternité sans danger (PMSD)

Propriétés physiques pertinentes 

Mise à jour : 2005-06-14

État physique : Liquide
Tension de vapeur : Varie selon la concentration, voir Commentaires
Point d'ébullition : Varie selon la concentration, voir Commentaires
Solubilité dans l'eau : Miscible 
Masse moléculaire : Sans objet 

Voies d'absorption

Mise à jour : 2005-06-20

Voies respiratoires : Négligeable
Voies digestives : Absorbé
Percutanée : Négligeable

Effets sur le développement 

Mise à jour : 2005-06-20

  • Aucune donnée concernant un effet sur le développement n'a été trouvée dans les sources documentaires consultées.

L'ammoniac est produit par l'organisme. C'est également un constituant essentiel pour le développement normal de l'humain. Une exposition en milieu de travail est peu susceptible de conduire à une augmentation du niveau d'ammoniac sanguin et ainsi, ne représente pas un risque pour le développement.

Effets sur la reproduction 

Mise à jour : 2005-06-20

  • Aucune donnée concernant les effets sur la reproduction n'a été trouvée dans les sources documentaires consultées.

L'ammoniac est produit par l'organisme. C'est également un constituant essentiel pour le développement normal de l'humain. Une exposition en milieu de travail est peu susceptible de conduire à une augmentation du niveau d'ammoniac sanguin et ainsi, ne représente pas un risque pour la reproduction.

Effets sur l'allaitement 

Mise à jour : 2005-06-20

  • Il est trouvé dans le lait maternel chez l'humain.

L'ammoniac est un composant naturel du lait.

Cancérogénicité 1 2

Mise à jour : 2005-06-20

  • Une étude chez une espèce animale suggère l'absence d'effet cancérogène.

Effets cancérogènes

Étude chez l'animal
Une étude effectuée chez la souris a donné des résultats négatifs (0,1, 0,2, 0,3 % dans l'eau de boisson; 120 semaines).

Évaluation des autres aspects reliés à la cancérogénicité
Des rats ayant subi un prétraitement avec une substance cancérogène, suivi d'une administration d'ammoniaque ont montré une incidence accrue de cancer de l'estomac comparativement aux rats traités avec la substance cancérogène seulement (prétraitement avec le N-méthyl-N'-nitro-N-nitrosoguanidine, 83 mg/l dans l'eau de boisson pendant 24 semaines suivi de l'administration d'ammoniaque, 0,01 % en ions ammonium dans l'eau de boisson pendant 24 semaines). Les résultats suggèrent que l'exposition à l'ammoniaque peut promouvoir le cancer de l'estomac induit par d'autres substances.

Mutagénicité

Mise à jour : 2005-06-20

  • Aucune donnée concernant un effet mutagène in vivo ou in vitro sur des cellules de mammifères n'a été trouvée dans les sources documentaires consultées.

Références

  • ▲1.  BIBRA, Ammonium hydroxide. Toxicity profile, 2ème éd. Surrey (GB) : BIBRA. (1995). [MO-010220]   http://www.bibra.co.uk/
  • ▲2.  Toth, B., «Hydrazine, methylhydrazine and methylhydrazine sulfate carcinogenesis in Swiss mice. Failure of ammonium hydroxide to interfere in the development of tumors.» International Journal of Cancer. Vol. 9, p. 109-118. (1972). [AP-028094]

La cote entre [ ] provient de la banque Information SST du Centre de documentation de la CNESST.