Acétate de butyle normal

Numéro CAS : 123-86-4

Programme pour une maternité sans danger (PMSD)

Propriétés physiques pertinentes 1 2 3 4

Mise à jour : 2004-05-04

État physique : Liquide
Tension de vapeur : 10,0 mm de Hg    (1,33 kPa) à 20 °C
Autre(s) valeur(s) : 12,5 mm de Hg à 25 °C (1,66 kPa); 45,5 mm de Hg à 50 °C (6,07 kPa); 142,5 mm de Hg à 75 °C (19,3 kPa); 348 mm de Hg à 100 °C (46,4 kPa)
Point d'ébullition : 126,1 °C
Solubilité dans l'eau : 6,8 g/l à 20 °C
Autre(s) valeur(s) : 8,3 g/l à 25 °C
Coefficient de partage (eau/huile) : 0,0166
Masse moléculaire : 116,16

Voies d'absorption

Mise à jour : 2010-07-28

Voies respiratoires : Absorbé
Voies digestives : Absorbé
Percutanée : Absorbé

Effets sur le développement 5 6 7

Mise à jour : 2010-07-28

  • Les données ne permettent pas de faire une évaluation adéquate de l'effet prénatal.
  • Aucune donnée concernant le développement postnatal n'a été trouvée dans les sources documentaires consultées.

Développement prénatal

Études chez l'humain
Une étude épidémiologique effectuée dans l'industrie des semi-conducteurs rapporte une incidence accrue, non significative, d'avortements spontanés. Cependant, cette étude est inconcluante compte tenu que les travailleuses étaient exposées simultanément à d'autres contaminants.

Études chez l'animal
Une étude par inhalation a été effectuée chez le lapin (1 500 ppm; 7 h/j; du jour 1 ou 7 au jour 19 de la gestation) (Hackett et al., 1982). Une toxicité maternelle a été observée (augmentation significative du poids corporel, des poumons, des reins et de la rate). Le nombre de sites d'implantations par mère ainsi que le nombre de foetus vivants ou morts et de résorptions par portée, était normal. Chez les rejetons, aucun effet significatif n'a été observé en ce qui concerne le poids corporel, la longueur du corps, le ratio mâles/femelles et le nombre de rabougris. On rapporte une augmentation significative du nombre de rejetons dont la vésicule biliaire présentait un contenu anormal. Cependant, l'étude n'est pas adéquate à cause de l'exposition à une seule dose.

Les mêmes chercheurs ont effectué une étude par inhalation chez le rat (1 500 ppm; 7 h/j; soit du 1er ou du 7e au 16e jour de gestation, soit 15 jours avant l'accouplement puis du 1er au 16e jour de gestation). Une toxicité maternelle a été observée (diminution significative de la consommation de nourriture, du poids corporel, des poumons, du foie et des reins). Le nombre de sites d'implantations par mère ainsi que le nombre de foetus vivants ou morts et de résorptions par portée, étaient normaux. Chez les rejetons, aucun effet significatif n'a été observé en ce qui concerne le ratio mâles/femelles et le nombre de rabougris. On rapporte une diminution significative du poids du placenta et du corps et de la longueur du corps ainsi qu'une augmentation significative d'anomalies squelettiques et de retards d'ossification. Cependant, l'étude n'est pas adéquate à cause de l'exposition à une seule dose.

Saillenfait et al. (2007) ont effectué une étude par inhalation chez le rat (0, 500, 1 000, 2 000 et 3 000 ppm;6h/j; jours 6 à 20 de la gestation). De la toxicité maternelle a été observée (augmentation significative du gain de poids corporel à 2 000 et 3 000 ppm et diminution de la consommation de nourriture à 1 000 ppm et plus). Chez les rejetons, une diminution significative du poids a été observée à 3 000 ppm.

Développement postnatal
Aucune donnée concernant des effets sur le développement postnatal n'a été trouvée dans les sources documentaires consultées.

Effets sur la reproduction

L'information relative à cette section n'est pas disponible actuellement

Effets sur l'allaitement 

Mise à jour : 2010-07-28

  • Il n'y a aucune donnée concernant l'excrétion ou la détection dans le lait.

Cancérogénicité 8

Mise à jour : 2010-07-28

  • Les données ne permettent pas de faire une évaluation adéquate de l'effet cancérogène.

Une étude épidémiologique, chez des travailleurs de l'industrie de la peinture, ne rapporte aucune augmentation de l'incidence du cancer ou de la mortalité causée par le cancer. Dans cette étude, les travailleurs étaient exposés simultanément à plusieurs solvants dont l'acétate de butyle normal.

Mutagénicité9 10

Mise à jour : 2010-07-28

  • Les données ne permettent pas de faire une évaluation adéquate de l'effet mutagène.

Effet mutagène héréditaire / sur cellules germinales

Aucune donnée concernant un effet mutagène héréditaire / sur cellules germinales n'a été trouvée dans les sources documentaires consultées.

Effet sur cellules somatiques

Études chez l'humain
Les résultats de tests d'aberrations chromosomiques et d'échanges de chromatides-soeurs dans les lymphocytes de travailleurs exposés à plusieurs solvants, dont l'acétate de butyle normal (7 à 1 675 mg/m3), se sont avérés négatifs.

Études chez l'animal
Aucune donnée concernant un effet mutagène sur cellules somatiques n'a été trouvée dans les sources documentaires consultées.

Études in vitro
Une étude mesurant les aberrations chromosomiques dans des fibroblastes pulmonaires de hamster chinois a donné des résultats négatifs.

Références

  • ▲1.  American Conference of Governmental Industrial Hygienists, Documentation of the threshold limit values and biological exposure indices / Documentation of TLV's and BEI's. 7th ed. Cincinnati, Ohio : ACGIH. (2001-). Publication #0100Doc. [RM-514008]   http://www.acgih.org
  • ▲2.  Lide, D.R., Handbook of organic solvents. Boca Raton : CRC Press. (1995). [RM-515101]
  • ▲3.  IPCS (International Programme on Chemical Safety, n-Butyl acetate. ICSC#0399. IPCS, CEC. (2001).   http://www.inchem.org/documents/icsc/icsc/eics0399.htm
  • ▲4.  Hansch, C., Leo, A. et Hoekman, D., Exploring QSAR : hydrophobic, electronic and steric constants. ACS professional reference book, Vol. 2. Washington (D.C.) : American Chemical Society. (1995). [MO-005935]
  • ▲5.  Swan, S.H. et al., «Historical cohort study of spontaneous abortion among fabrication workers in the semiconductor health study : agent-level analysis », American journal of industrial medicine, 28, 1995, 751-769 [AP-052786 ]
  • ▲6.  Hackett, P. L. et al., Teratogenic study of ethylene and propylene oxide and n-butylacetate.. Richland, WA : Batelle Pacific Northwest Labs. (1982). Microfiche : PB83-258038
  • ▲7.  Saillenfait, A.M. et al., «Developmental toxic effects of ethylbenzene or toluene alone and in combination with buytl acetate in rats after inhalation exposure.» Journal of Applied Toxicology. Vol. 27, no. 1, p. 32-42. (2007).
  • ▲8.  Lundberg, I., «Mortality and cancer incidence among Swedish paint industry workers with long-term exposure to organic solvenst », Scandinavian Journal of Work, Environment & Health, 12, 1986, 108-113 [AP-013259 ]
  • ▲9.  Haglund, U., Lundberg, I. et Zech, L., «Chromosome aberrations and sister chromatid exchanges in swedish paint industry workers.» Scandinavian Journal of Work, Environment & Health. Vol. 6, p. 291-298. (1980). [AP-003289]
  • ▲10.  International Program on Chemical Safety, Butyl Acetates. Concise International Chemical Assessment . Genève : World Health Organization. (2005). CICAD 64.   http://www.inchem.org/documents/cicads/cicads/cicad64.htm

Autres sources d'information

  • Weiss, G., Hazardous Chemicals Data Book. 2nd ed. Park Ridge, N.J. : Noyes Data Corporation. (1986). [RR-015005]
  • Handling chemicals safety 1980. 2nd ed. Amsterdam : Dutch Association of Safety Experts. (1980).
  • Hawley, G. G., Sax, N. I. et Lewis, R. J., Hawley's condensed chemical dictionary. 11th ed. rev. New York : Van Nostrand Reinhold. (1987). [RS-407001]   http://onlinelibrary.wiley.com/book/10.1002/9780470114735 
  • Information profiles on potential occupational hazards : National Institute for Occupational Safety and Health, 1979 Microfiche : PB81-147993
  • National Institute for Occupational Safety and Health et États-Unis. Occupational Safety and Health Administration, Occupational health guidelines for chemical hazards. Vol. 1. Cincinnati : Centers for Disease Control. (1981-). DHSS-NIOSH 81-123. [RR-015002]   http://www.cdc.gov/niosh/docs/81-123/
  • Franco, G., Fonte, R. et Candura, F., «Hepatotoxicity of organic solvents.» British Journal of Industrial Medicine. Vol. 43, no. 2, p. 139. (1986).
  • Von Scheufler, H., «Testing of chemical agents for embryotoxicity, teratogenicity and mutagenecity, ontogenical reactions of the laboratory mouse, a critically analysis of the methods.» Biologische rundschau. Vol. 14, p. 227-229. (1976). [AP-049386]

La cote entre [ ] provient de la banque Information SST du Centre de documentation de la CNESST.