The section entitled For a Maternity Experience program is not available in English for this substance. Consult the French version.

Programme pour une maternité sans danger (PMSD)

Propriétés physiques pertinentes 

Mise à jour : 1998-11-20

État physique : Liquide
Tension de vapeur : 3,00 mm de Hg    (0,399966 kPa) à 20 °C
Point d'ébullition : 164,00 °C
Solubilité dans l'eau : 20,00 g/l à 20 °C
Coefficient de partage (eau/huile) : 0,234
Masse moléculaire : 130,19

Voies d'absorption

L'information relative à cette section n'est pas disponible actuellement.

Effets sur le développement

L'information relative à cette section n'est pas disponible actuellement

Effets sur la reproduction 1 2 3 4

Mise à jour : 2019-06-06

  • Il exerce des effets néfastes sur l'aptitude générale à la reproduction chez l'animal.

Effets sur le système reproducteur

Études chez le mâle
L'inhalation répétée d'éther de butyle normal et de glycidyle (0, 38, 75, 150 ou 300 ppm, 7 h/j, 5 j/sem. pendant 10 semaines) par le rat a causé une atrophie testiculaire chez 4 des 5 rats survivants à la suite de l'exposition à 300 ppm. Dans le groupe des dix rats exposés à 75 ppm, une atrophie faible et inégale a été observée chez un rat (Andersen et al., 1957 cité par l'ACGIH 2014).

Les effets de l'inhalation du produit par des rats mâles et femelles (0, 30, 100 ou 200 ppm, 6 h/j, 5 j/sem., pendant 8 semaines) sur le système reproducteur a été examiné dans une étude rapportée par REACH (selon le protocole OCDE421) et considérée comme fiable sans restriction. L'accouplement des animaux a débuté deux jours avant la fin de la 8e semaine d'exposition. Le traitement des rats mâles a causé une diminution significative du nombre de femelles gravides à la suite des accouplements pour toutes les doses. Aucun effet n'a été observé chez les femelles exposées aux vapeurs. Le nombre de ratons vivants par portée a été significativement plus faible pour tous les groupes où les mâles ont inhalé le produit, alors qu'aucun effet n'a été observé lorsque les femelles ont été exposées avant l'accouplement.

Une étude similaire s'intéressant aux effets de l'inhalation du produit (0, 4, 10 ou 30 ppm, 6 h/j, 5 j/sem., pendant 8 semaines) sur le système reproducteur de la souris a montré une absence d'effet chez le mâle et la femelle (rapportée par REACH, selon le protocole OCDE421 et considérée comme fiable sans restriction).

Une étude de dominance létale chez la souris n'a pas montré d'effets néfastes proportionnels à la dose. Toutefois, les auteurs mentionnent que le nombre de morts foetales était plus élevé à la suite de l'exposition cutanée des mâles à une dose de 1,5 g/kg, 3 fois par semaine, pendant 8 semaines. Les auteurs concluent qu'une nouvelle étude avec un plus grand nombre d'animaux est nécessaire pour étudier les effets du produit sur le système reproducteur (Whorton et al., 1983).

Effets sur l'allaitement

L'information relative à cette section n'est pas disponible actuellement

Cancérogénicité

L'information relative à cette section n'est pas disponible actuellement.

Mutagénicité

L'information relative à cette section n'est pas disponible actuellement.

Références

Autres sources d'information

  • National Institute for Occupational Safety and Health, NIOSH pocket guide to chemical hazards. 3 ed. Cincinnati, Ohio : NIOSH. (2007). [RM-514001]   https://www.cdc.gov/niosh/docs/2005-149/pdfs/2005-149.pdf
  • American Conference of Governmental Industrial Hygienists, 2010 TLVs and BEIs with 7th edition documentation CD-ROM. Cincinnati, OH : ACGIH. (2010). Publication 0111CD. [CD-120061]   http://www.acgih.org
  • Handling chemicals safety 1980. 2nd ed. Amsterdam : Dutch Association of Safety Experts. (1980).
  • Grant, W.M., Toxicology of the eye : effects on the eyes and visual systems from chemicals, drugs, metals and minerals, plants, toxins and venoms; also, systemic side effects from eye medications. 3rd. ed. Springfield (ILL) : Charles C. Thomas. (1986).
  • Patty, F.A., Patty's industrial hygiene and toxicology. Vol. 2, 3rd ed. New York : John Wiley & Son. (1978).
  • Verschueren, K., Handbook of environmental data on organic chemicals. 2nd ed.. New York : Van Nostrand Reinhold Co.. (c1983).
  • Dreisbach, R. H., Handbook of poisoning : prevention diagnosis & treatment, 11th ed, Los Altos, Calif. : Lange Medical Publications, 1983 [RM-515008]
  • Smyth, H.F. et al., «Range-finding toxicity data : List VI.» American Industrial Hygiene Association Journal. Vol. 23, p. 95-107. (1962). [AP-041987]
  • Fregert, S. et Rorsman, H., «Allergens in epoxy resins.» Acta Allergologica. Vol. 19, p. 296-299. (1964). [AP-024597]
  • SHELL, BUTYL GLYCIDYL ETHER (BGE), (MSDS INFORMATION HANDLING SERVICES NO 9910-655 A-13)
  • Fisjer, A.A., «Epoxy resin dermatitis.» Cutis. Vol. 17, p. 1027-1041. (1976). [AP-024594]
  • Gaul, L.E., «Sensitizing structure in epoxy resin.» Journal of Investigative Dermatology. Vol. 29, p. 311-313. (1957). [AP-024596]
  • Fregert, S. et Rorsman, H., «Hypersensitivity to epoxy resins with reference to the role played by bisphenol A.» Journal of investigative dermatology. Vol. 39, p. 471-472. (1962). [AP-026249]
  • VETERINARY AND HUMAN TOXICOLOGY, VOL. 22, NO 2, 1980, P. 99-101 [AP-026897]
  • Hine, C.H. et al., «The toxicology of glycidol and some glycidyl ethers.» Archives of Industrial Health. Vol. 14, p. 250-264. (1956). [AP-021583]
  • Whorton E.B. Jr. et al., «Dominant Lethal Effects of n-Butyl Glycidyl Ether in Mice.» Mutation Research. Vol. 124, p. 225-233. (1983). [AP-005583]
  • Santodonato, J., Monograph on human exposure to chemicals in the workplace: Glycidyl ethers., 1985 Microfiche : PB86-132073
  • National Institute for Occupational Safety and Health, Occupational safety and health guidelines for chemical hazards. Cincinnati : Centers for Disease Control. (1988). Microfiche : PB89-203137, DHHS/PUB/NIOSH-89-104-SUPPL-2-OHG   http://www.cdc.gov/niosh/81-123.html

La cote entre [ ] provient de la banque Information SST du Centre de documentation de la CNESST.