The section entitled Complete data sheet is not available in English for this substance. Consult the French version.

Identification

Description


Formule moléculaire brute : Polymère

Principaux synonymes

Noms français :

  • Cellulose microcristalline

Noms anglais :

  • Cellulose
  • Microcrystalline cellulose
Commentaires 1 2 3

La cellulose est un polymère naturel de D-glucose, dans lequel la liaison entre les unités de glucose est de type ß, 1:4.

La principale source de cellulose microcristalline est la fibre végétale. La cellulose y est présente comme composante de la paroi cellulaire, sous forme de faisceaux de microfibrilles. Une partie de ces microfibrilles est composée de cellulose amorphe, alors qu'une seconde partie est constituée de cellulose cristalline (on dit d'un polymère qu'il est amorphe lorsque ses chaînes sont emmêlées n'importe comment, alors qu'un polymères dont les chaînes sont alignées en cristaux ordonnés est dit cristallin).
Les autres composants principaux de la paroi cellulaire sont l'hémicellulose et la lignine. La cellulose microcristalline est donc isolée à partir des fibres végétales, d'abord en la séparant de la lignine et de l'hémicellulose, puis en la purifiant par hydrolyse acide de manière à éliminer la partie de cellulose amorphe.

Note : dans le RSST (Règlement sur la santé et la sécurité du travail), le numéro CAS de la cellulose microcristalline est associé aux fibres de papier. La présente fiche ne porte que sur la cellulose microcristalline. Au besoin, consulter la fiche sur les fibres de papier.

Utilisation et sources d'émission 3 4 5 6

La cellulose microcristalline est principalement utilisée dans :

  • l'industrie alimentaire comme agent de dispersion, anti-agglomérant, émulsifiant, épaississant et stabilisant
  • l'industrie pharmaceutique en tant que diluant pour comprimés et capsules, agent de glaçage, désintégrateur de comprimés et agent anti-agglomérant

Aux États-Unis, la consommation quotidienne de cellulose microcristalline a été estimée entre 2 et 10 g/jour.

Références

Autres sources d'information

  • American Conference of Governmental Industrial Hygienists, 2010 TLVs and BEIs with 7th edition documentation CD-ROM. Cincinnati, OH : ACGIH. (2010). Publication 0111CD. [CD-120061]   http://www.acgih.org
  • Allan, R.E. et al., Patty's industrial hygiene and toxicology : toxicology. Vol. 2, part A, 4th ed. New York; Toronto : Wiley. (1993-1994).
  • Tempero, M.A., Knott, K.K. et Zetterman, R.K., «Relationship of dietary cholesterol and cellulose in the prevention of colon cancer.» Cancer Detection and Prevention. Vol. 13, p. 41-54. (1988). [AP-040219]
  • Thoren, K., Jarvholm, B. et Morgan, U., «Mortality from asthma and chronic obstructive pulmonary disease among workers in a soft paper mill : a case-referent study.» British Journal of Industrial Medicine. Vol. 46, p. 192-195. (1989). [AP-025133]
  • Anderson, R.L., Owens, J.W. et Timms, C.W., «The toxicity of purified cellulose in studies with laboratory animals.» Cancer Letters. Vol. 63, p. 83-92. (1992). [AP-040169]
  • Borzelleca, J.F. et Egle, J.L., «An evaluation of the reproductive and developmental effects of tara gum in rats.» Journal of the American College of Toxicology. Vol. 12, no. 1, p. 91-97. (1993). [AP-049905]
  • «Journal of the National Cancer Institute.» Journal of the National Cancer Institute. Vol. 82, no. 13, p. 1118-1126. (1990). [AP-029873]
  • Ellakkani, M.A. et al., «Pulmonary reactions to inhaled cotton dust : an animal model for byssinosis.» Toxicology and Applied Pharmacology. Vol. 74, no. 2, p. 267-284. (1984).

La cote entre [ ] provient de la banque Information SST du Centre de documentation de la CNESST.