• Complete data sheet (Available in French only)
  • For a Safe Maternity Experience program (Available in French only)
  • WHMIS
  • Summary

The section entitled Complete data sheet is not available in English for this substance. Consult the French version.

Identification

Description


Principaux synonymes

Noms français :

  • BROUILLARD D'HUILE D'OLIVE
  • BROUILLARDS D'HUILE D'OLIVE
  • Huile d'olive
  • HUILE D'OLIVE (BROUILLARD D')
  • HUILE D'OLIVE (BROUILLARDS D')
  • HUILE D'OLIVE, BROUILLARD D'
  • HUILE D'OLIVE, BROUILLARDS D'
  • HUILE VEGETALE (OLIVE)

Noms anglais :

  • OIL, OLIVE
  • Olive oil
  • OLIVE OIL MIST
  • OLIVE OIL MISTS
Commentaires 1 2 3 4

L'huile d'olive est l'huile provenant uniquement du fruit de l'olivier, (olea europaea L..). Elle est constituée d'un mélange de glycérides d'acide oléique principalement et de glycérides des acides palmitique, linoléique, stéarique et palmitoléique. On peut trouver de faibles concentrations d'autres acides gras comme l'acide arachidique et d'acide linolénique. On compte aussi des constituants mineurs tels que le phytostérol (0,7 %) et les tocophérols (0,2 %).

Les différentes qualités d'huile d'olive peuvent être définies différemment selon leur origine. Les pays producteurs de la Méditerranée ont défini les dénominations commerciales « extra vierge », « vierge », « courante », « lampante » et « raffinée », chacune correspondant à des critères de goûts et de couleur établis, de même qu'à une mesure de l'acidité libre, exprimée en acide oléique. Les huiles d'olive vierges sont uniquement obtenues par des procédés mécaniques ou physiques (pressage, lavage, décantation, centrifugation, filtration) dans des conditions contrôlées qui n'entraînent pas l'altération de l'huile. Les coupages d'huile d'olive vierge et d'huile de grignons d'olive  (sous-produit du procédé d'extraction) sont exclus de l'appellation « huile d’olive ».

Aux, États-Unis, les catégories d'huile d'olive sont aussi basées sur des critères de goûts et de couleurs de même que sur la mesure de l'acidité libre exprimée en acide oléique : catégorie A (U.S. Fancy), catégorie B (U.S. Choice), catégorie C (U.S. Standard), et catégorie D (U.S. substantard).

Références

  • ▲1.  Kroschwitz, J.I., Kirk-Othmer encyclopedia of chemical technology. 5th ed. Hoboken, N.J. : John Wiley & Sons. (2004-). [RT-423004]
  • ▲2.  O'Neil, M.J. et al., The Merck Index : an encyclopedia of chemicals, drugs, & biologicals. 14ème éd. New Jersey : Merck & Co. Inc. (2006). [RM-403001]
  • ▲3.  International Olive Oil Council, Trade Standard Applying to Olive Oils and Olive-Pomace Oils. Rev. 2. Madrid, Espagne : COI. (2006).   http://www.internationaloliveoil.org/downloads/NORMAEN1.pdf
  • ▲4.  US Dept. of Agriculture, AMS, United States Standards for Grades of Olive Oil. Washington D.C. : Fed. Register. (1948).   http://www.ams.usda.gov/AMSv1.0/getfile?dDocName=STELDEV3011889
  • ▲5.  Pohanish, R.P. et Greene, S.A., Hazardous materials handbook. New York (NY) : Van Nostrand Reinhold. (1996). [RR-515125]
  • ▲6.  Jung, H.D. et Holzegel, K., «Allergie de contact à l'huile d'olives.» Dermatosen in Beruf Und Umvelt. Vol. 35, no. 4, p. 131-133. (1987). [AP-049858]
  • ▲7.  Malmkvist Padoan, S., Pettersson, A. et Svensson, A., «Olive oil as a cause of contact allergy in patients with venous eczema, and occupationally.» Contact Dermatitis. Vol. 23, p. 73-76. (1990).
  • ▲8.  van Joost, T., Sillevis Smitt, J.H. et Van Ketel, W.G., «Sensitization to olive oil (Olea europeae).» Contact Dermatitis. Vol. 7, p. 309-310. (1981).
  • ▲9.  De Boer, E.M. et Van Ketel, W.G., «Contact allergy to an olive oil containing ointment.» Contact Dermatitis. Vol. 11, p. 128-129. (1984).
  • ▲10.  Williams, J.D. et Tate, B.J., «Occupational allergic contact dermatitis from olive oil.» Contact Dermatitis. Vol. 55, p. 251-252. (2006).
  • ▲11.  Isaksson, M. et Bruze, M., «Occupational allergic contact dermatitis from olive oil in a masseur.» Journal. American Academy of Dermatology. Vol. 41, no. 2 PT 2, p. 312-315. (1999).
  • ▲12.  Wong, G.A.E. et King, C.M., «Occupational allergic contact dermatitis from olive oil in pizza making.» Contact Dermatitis. Vol. 50, p. 102-103. (2004).

Autres sources d'information

  • American Conference of Governmental Industrial Hygienists, 2010 TLVs and BEIs with 7th edition documentation CD-ROM. Cincinnati, OH : ACGIH. (2010). Publication 0111CD. [CD-120061]   http://www.acgih.org
  • Lewis, R.J., Sax's dangerous properties of industrial materials. Vol. 1, 8ème éd. New York : Van Nostrand Reinhold. (1992).
  • Schardein, J.L., Chemically induced birth defects. 2nd ed., rev. and expanded. New York : Dekker. (1993).
  • Hawley, G. G., Sax, N. I. et Lewis, R. J., Hawley's condensed chemical dictionary. 11th ed. rev. New York : Van Nostrand Reinhold. (1987). [RS-407001]   http://onlinelibrary.wiley.com/book/10.1002/9780470114735 
  • COSMETICS AND TOILETRIES, VOL. 94, (1979), P. 41-48. [AP-010488]
  • Contact Dermatitis, VOL. 26, 1992, P.332-340 [AP-037245]

La cote entre [ ] provient de la banque Information SST du Centre de documentation de la CNESST.