​Intervention à la demande de la CNESST​

La CNESST peut conclure avec vous un contrat de services de psychologie, de neuropsychologie ou de psychothérapie en vertu de la Loi sur les accidents du travail et les maladies professionnelles. En effet, nous pouvons confier à vos soins un travailleur qui a subi une lésion professionnelle, s’il a besoin de réadaptation.

Admissibilité au contrat de services professionnels
Pour être admissible à un contrat de services professionnels, vous devez être membre en règle de l’Ordre des psychologues du Québec (OPQ) ou détenir un permis de psychothérapeute délivré par l’OPQ. Les neuropsychologues doivent aussi posséder une attestation de formation pour l’évaluation des troubles neuropsychologiques, délivrée par l’OPQ.


Contrat de services professionnels

Votre intervention auprès du travailleur est encadrée par un contrat de services professionnels avec la CNESST. Ce contrat précise notamment les conditions suivantes:

  • objectifs de la référence
  • durée du contrat
  • résultats attendus
  • modalités du service
  • tarification

Pour nous rendre compte de vos services, vous produisez des rapports écrits. Ils peuvent comprendre un rapport d’évaluation, des rapports d’évolution et un rapport final. Les modalités et les tarifs déterminés par le Règlement sur l’assistance médicale s’appliquent au contrat si vos services correspondent à un soin prévu par ce règlement. Nous payons ou remboursons les frais de service qui résultent de votre intervention selon les conditions du contrat.

Plan individualisé de réadaptation

Dans certaines situations, nous préparons et mettons en œuvre avec le travailleur un plan individualisé de réadaptation. Ce plan peut comprendre un programme de réadaptation physique, sociale et professionnelle. Il est sous la responsabilité d’un conseiller en réadaptation de la CNESST, qui en assure le suivi. Dans le cadre de ce plan, vous pouvez intervenir en réadaptation sociale pour aider le travailleur à:

  • surmonter au mieux les conséquences personnelles et sociales de sa lésion professionnelle;
  • s’adapter à la nouvelle situation qui découle de sa lésion;
  • redevenir autonome dans la réalisation des activités qu’il effectuait avant sa lésion.

Pour en savoir plus, consultez la publication Politique 4.05 – Les services professionnels en réadaptation (PDF, 27 ko).​