​Par​tage des responsabilités

L’objectif de votre intervention est de permettre au travailleur de se rétablir et de retourner au travail de façon rapide, durable et sécuritaire. Pour l’atteindre, vous devez assumer plusieurs responsabilités en collaboration avec votre clinique. Vous devez aussi agir de façon concertée avec les autres intervenants, en particulier le médecin qui a charge du travailleur.

Vos responsabilités

Vous avez les responsabilités suivantes lorsque vous offrez des soins à un travailleur:

  • Donner les traitements requis par son état;
  • Produire un rapport initial, un ou des rapports d’étape (tous les 21 jours) et un rapport de fin d’intervention;
  • Remettre ces rapports à votre clinique sans tarder, pour qu’elle puisse les transmettre au médecin et à la CNESST;
  • Suspendre les traitements et diriger le travailleur vers le médecin responsable si vous jugez que:
    • le travailleur a atteint un plateau de récupération fonctionnelle,
    • un changement remet en question la pertinence des traitements;
  • Rappeler au travailleur l’importance de revoir son médecin avant l’atteinte de l’échéance (application de la balise) établie pour sa réévaluation.

Responsabilités de votre clinique

Votre clinique a les responsabilités suivantes à l’égard du travailleur:

  • Vérifier si le travailleur a rempli et transmis le formulaire Réclamation du travailleur à la CNESST; S’assurer que vous êtes membre en règle de votre ordre professionnel;
  • Avant de commencer les traitements, vérifier si le travailleur a reçu ou reçoit d’autres traitements de physiothérapie ou d’ergothérapie pour la même lésion. Cette question permet de prévoir le moment où la balise sera atteinte;
  • Informer le travailleur des dates et des heures de traitement.

Votre clinique a aussi les responsabilités suivantes à l’égard de la CNESST:

  • Dans le cas d’un événement d’origine, commencer les traitements après la réception de la prescription sans vérification préalable à la CNESST. Si nous refusons la réclamation, nous en aviserons votre clinique par téléphone ou par télécopieur. Nous paierons alors les traitements qui ont eu lieu avant cet avis;
  • Dans les cas de rechute, de récidive ou d’aggravation, communiquer avec nous pour connaître l’état du dossier avant d’entreprendre les traitements;
  • Dans le cas d’une victime d’actes criminels ou d’actes de civisme, communiquer avec la Direction de l’indemnisation des victimes d’actes criminels avant d’entreprendre les traitements;
  • Signaler à la CNESST, dans un délai de 24 heures, l’absence du travailleur à un traitement. Informer le travailleur de cette démarche;
  • Transmettre à la CNESST les rapports initiaux, d’étape et de fin d’intervention. Joindre une copie de la prescription médicale au rapport initial.

Enfin, voici la responsabilité de votre clinique à l’égard du médecin qui a charge:

  • Transmettre au médecin qui a charge du travailleur les rapports initiaux, d’étape et de fin d’intervention sans tarder.

Pour en savoir plus sur le partage des responsabilités, consultez le guide administratif Application du règlement sur l’assistance médicale.

Responsabilités du médecin qui a charge

  • Décider de la nature, de la nécessité, de la suffisance et de la durée des traitements;
  • Prescrire les traitements appropriés et transmettre cette prescription à la clinique;
  • Informer régulièrement la CNESST de l’évolution de l’état de santé du travailleur;
  • Motiver son avis concernant son plan de traitement lorsque la balise est atteinte.

Responsabilités du travailleur

  • Se présenter à ses séances de traitement;
  • Tenir la clinique informée de toute nouvelle information concernant son dossier;
  • Revoir son médecin dans les délais prévus pour l’évaluation de son plan de traitement;
  • Si sa réclamation est refusée, payer les services qui lui seront donnés par la clinique.

Responsabilités de la CNESST

  • Décider de l’admissibilité de la réclamation pour lésion professionnelle;
  • Si l’admissibilité est refusée, payer les frais d’assistance médicale et les traitements jusqu’à la date du refus;
  • Si elle accepte la réclamation, payer les frais d’assistance médicale et les traitements;
  • Veiller au respect du Règlement sur l’assistance médicale.