Convoyeur




Convoyeur
Illustration : Marc Lalumière

Description

Le convoyeur est un dispositif permettant de déplacer des charges à l’horizontale ou sur des plans légèrement inclinés. Il peut être disposé à une hauteur qui favorise une prise facile, sans flexion du dos.

​Le convoyeur facilite les tâches de réception et d’expédition de la marchandise. Il est également approprié pour alimenter les postes de travail et évacuer les produits finis.

Les convoyeurs peuvent varier selon la surface utilisée pour déplacer la marchandise : à rouleaux, à roulettes, à billes, à roulettes multidirectionnelles ou à courroie. Le convoyeur à billes peut être utilisé comme table de manutention. Une telle table permet de diminuer l’effort requis pour changer la direction de la charge.

Lorsque nécessaire, le convoyeur peut être motorisé, qu’il soit à courroie ou à rouleaux. Généralement, la motorisation est électrique. Les convoyeurs à rouleaux motorisés sont de trois types : à rouleaux mus par une courroie, à rouleaux mus par une chaîne et à rouleaux mus par bracelets.

La présente fiche traite du convoyeur d’utilisation générale. Il n’aborde pas les convoyeurs de personnel, les convoyeurs de vrac, à vis, de plancher, à godets, à lattes, à tasseaux, ni tout autre convoyeur d’utilisation autre que générale.

Critères de sélection

Le choix du convoyeur doit être fait en fonction des charges à déplacer, des distances à couvrir et de la configuration des espaces de travail.

  • La largeur du convoyeur est déterminée par la dimension des objets à manutentionner (en tenant compte de la largeur de ces objets dans la position où ils seront convoyés).
  • Le poids des objets à manutentionner indiquera la capacité requise pour le bâti et les autres composants (comme les rouleaux, les courroies, la butée, les axes et les paliers).
  • Pour que le convoyeur puisse être installé à une hauteur qui favorise une prise facile sans flexion du dos, il est important de déterminer les hauteurs de travail ou de manutention préalablement à l’achat. Les supports de convoyeurs en général ne permettent qu’une dizaine de centimètres d’ajustement en hauteur. Il sera important, lors de cette évaluation, de considérer la hauteur de l’objet manutentionné en soi.
  • Prévoir un système de guidage des contenants pour éviter les chutes hors du convoyeur.
  • Pour les convoyeurs non motorisés, la présence de butées mécaniques à la fin du convoyeur est nécessaire.
  • Pour les convoyeurs motorisés, un système de détection à la fin du convoyeur est nécessaire pour en permettre l’arrêt automatique.
  • Le convoyeur motorisé doit être pourvu, en vertu de l’article 270 du Règlement sur la santé et la sécurité du travail (RSST), d’un dispositif d'arrêt en cas d'urgence qui comporte plusieurs dispositifs de commande placés aux postes de chargement et de déchargement ainsi qu'en d'autres points le long du parcours du convoyeur. Ces dispositifs doivent être accessibles aux travailleurs.
  • Le convoyeur motorisé doit être muni de protecteurs fixes autour des organes mobiles, incluant les pignons et les rouleaux sous le convoyeur (RSST, art. 182).
  • Il existe des convoyeurs flexibles permettant de déplacer des charges dans des courbes ou en ligne droite.

Conseils pour une utilisation sécuritaire

  • Aménager le poste de travail de façon à éviter les mouvements de rotation du dos pendant la manutention de charges. 
  • Placer le convoyeur à une hauteur qui facilite la prise des charges et évite la flexion du dos. 
  • Réduire la distance à parcourir en transportant la charge, si possible.
  • Organiser la charge afin qu’elle soit compacte et rigide. Le travailleur doit pouvoir la déplacer facilement en ayant une bonne prise près du corps.
  • Libérer l’espace de travail autour du convoyeur afin de faciliter les déplacements et de prévenir les accidents (principalement les chutes).
  • Éviter l’installation de convoyeurs au-dessus des voies de circulation et des zones de travail (RSST, art. 267).
  • Garder le sol propre et dégagé.
  • Éviter en tout temps que le sol ne soit glissant.
  • S’assurer que le travailleur connaît et comprend les instructions du fabricant concernant l’utilisation de l’équipement.

Conseils généraux pour une utilisation sécuritaire

  • Éviter de surcharger l'appareil de manutention afin de faciliter les manœuvres;
  • Ne pas manipuler avec des mains ou des chaussures glissantes; 
  • Dégager le sol et les espaces de circulation;
  • Planifier le déplacement.​

    To​us les conseils généraux​​​

Références

  • AMERICAN SOCIETY OF MECHANICAL ENGINEERS. Safety standard for conveyors and related equipment : an American national standard, New York, ASME, 2009, viii, 14, 2 p. (ASME B20.1-2009).

  • ASSOCIATION FRANÇAISE DE NORMALISATION. Engins de manutention continue : transporteurs à courroies : exemple de protection des points de coincement sur les rouleaux, Paris, AFNOR, 1985, 11 p. (AFNOR H 95-106 1985).

  • « Convoyeurs », dans QUÉBEC. Règlement sur la santé et la sécurité du travail, c. S-2.1, r. 13, à jour au 6 mars 2012, Québec, Éditeur officiel du Québec, 2012, section XXIII, art. 265-271.

  • CONVEYOR EQUIPMENT MANUFACTURERS ASSOCIATION, et AMERICAN NATIONAL STANDARDS INSTITUTE. Belt conveyors : unit handling conveyors, Naples, Flor., CEMA, 2002, ii, 24 p. (ANSI/CEMA 402-2003).

  • CONVEYOR EQUIPMENT MANUFACTURERS ASSOCIATION, et AMERICAN NATIONAL STANDARDS INSTITUTE. Belt driven live roller conveyors : unit handling conveyors, Naples, Flor., CEMA, 1997, ii, 16 p. (ANSI/CEMA 403-2003).

  • CONVEYOR EQUIPMENT MANUFACTURERS ASSOCIATION. Bulk material belt conveyor troughing and return idlers : selection and dimensions, Naples, Flor., CEMA, 2001, 40 p. (CEMA 502-2001).

  • CONVEYOR EQUIPMENT MANUFACTURERS ASSOCIATION, et AMERICAN NATIONAL STANDARDS INSTITUTE. Chain driven live roller conveyors : unit handling conveyors, Naples, Flor., CEMA, 2000, ii, 12 p. (ANSI/CEMA 404-2003).

  • CONVEYOR EQUIPMENT MANUFACTURERS ASSOCIATION, et AMERICAN NATIONAL STANDARDS INSTITUTE. Lineshaft driven live roller conveyors : unit handling conveyors, Naples, Flor., CEMA, 1996, ii, 33 p. (ANSI/CEMA 406-2003).

  • CONVEYOR EQUIPMENT MANUFACTURERS ASSOCIATION, et AMERICAN NATIONAL STANDARDS INSTITUTE. Roller conveyors : non powered : unit handling conveyors, Naples, Flor., CEMA, 2002, 17 p. (ANSI/CEMA 401-2003).

  • ÉTATS-UNIS. DEPARTMENT OF LABOR. MINE SAFETY AND HEALTH ADMINISTRATION. MSHA’s guide to equipment guarding, rev. 2004, Arlington, Virg., MSHA, 2004, 33 p. (Other training materiel; 3), http://www.msha.gov/s&hinfo/equipguarding2004.pdf Site externe.

  • HEALTH AND SAFETY EXECUTIVE. Conveyor belt workstation design, Sudbury, Suffolk, G.-B., HSE, 2012, 14 p., http://www.hse.gov.uk/pubns/geis4.pdf Site externe.

  • « Mesures ergonomiques particulières », dans QUÉBEC. Règlement sur la santé et la sécurité du travail, c. S-2.1, r. 13, à jour au 6 mars 2012, Québec, Éditeur officiel du Québec, 2012, section XX, art. 166.

  • STANDARDS AUSTRALIA INTERNATIONAL. Australian standard : conveyors : safety requirements, 3rd ed., Sydney, Australie, Standards Australia International, 2000, 86 p. (AS 1755 2000).

  • SUVA. Liste de contrôle : transporteurs à bande pour marchandises en vrac, Lausanne, Suva, 2004, 4 p.

  • « Techniques de manutention », dans QUÉBEC. Règlement sur la santé et la sécurité du travail, c. S-2.1, r. 13, à jour au 6 mars 2012, Québec, Éditeur officiel du Québec, 2012, section XXIII, art. 243-244.

  • VIA PRÉVENTION. Principes de base pour la manutention, [Montréal], Via Prévention, [2012], 2 p. (Procédure sécuritaire de travail), http://www.viaprevention.com/upload/viaprevention/publications/2012731143829-2.pdf​ Site externe.

​ 

​​​​​​​​​​​