​Préven​ir l'effondrement

prevenir_effondrement

Prévenir l'effondrement des ouvrages temporaires et des structures inachevées

L'effondrement d'ouvrages ou de structures pendant leur construction ou leur démolition a causé la mort de plusieurs travailleurs au cours des dernières années. Dans la plupart des cas, une plus grande stabilité des ouvrages ou des structures aurait permis d'éviter l'accident.

Comment assurer la stabilité des ouvrages temporaires et des structures inachevées?

1. En fixant les éléments de la construction à l’aide d’un contreventement efficace.

Qu'est-ce qu'un contreventement?

C'est un assemblage d'éléments de construction destiné à lutter contre la déformation ou le déversement d'une charpente. Pour être efficace, il doit permettre de maintenir en place tous les éléments principaux de la construction jusqu'à ce que celle-ci puisse tenir toute seule.

À quoi sert le contreventement?

Le contreventement sert à empêcher le flambage, le déversement ou le renversement de l'ouvrage ou de la structure. Il doit, pour cela, retenir les éléments comprimés à la suite du dépôt de charges sur la construction et résister aux forces transversales exercées par le vent, les vibrations ou même les variations de température.

Quels éléments doivent être contreventés?

Il s'agit, par exemple:

  • des poutres de béton préfabriquées;
  • des poutrelles d’acier;
  • des fermes de toit;
  • d’un mur de blocs de béton;
  • d’un échafaudage ou des coffrages à béton.

2. En apportant un soin rigoureux à la planification et à la coordination des travaux.

  • Pendant les travaux de construction ou de démolition, c’est au maître d’oeuvre du chantier que revient la responsabilité de s’assurer de la stabilité des ouvrages et des structures.
  • Il a l’obligation de planifier et de coordonner les travaux de telle sorte qu’ils puissent être exécutés en toute sécurité à chacune des étapes de la construction ou de la démolition. Il doit être en contact constant avec les contremaîtres, les chefs de chantier, les ingénieurs et les travailleurs et s’assurer que tous ces intervenants restent en communication pendant les travaux.
  • Les contreventements, comme les autres ouvrages temporaires, doivent avoir fait l’objet de plans détaillés préparés par un ingénieur.
  • Les éléments du contreventement assurant la stabilité des ouvrages et des structures doivent être clairement marqués, signalés à tous les intervenants présents sur le chantier et maintenus en place aussi longtemps que le concepteur l’a prévu.

effondrement 

 
​​​​​​​​​​​​