​​

Déneigez à partir du sol pour éviter les chutes

Prévention

Comment déneiger un toit plat​​



Vidéo de formation en déneigement des toits plats​

Les employeurs et les travailleurs sont invités à visionner la vidéo de la CSST « C​omment déneiger un toit plat de façon sécuritaire? »
 ​

Chute de hauteur, ensevelissement sous la neige, malaise causé par l’effort physique intense ou le froid: les travailleurs qui ne prennent pas les mesures de sécurité appropriées s’exposent à des dangers certains.

Le meilleur moyen d'éviter une chute d'un toit est tout simplement de s'abstenir d'y grimper. Envisagez alors de confier le déneigement de votre toiture à une entreprise spécialisée, qui connaît et met en pratique les techniques les plus sécuritaires.​


Ne laissez pas la​ neige s’accumuler!
  • Pelletez le plus vite possible après une précipitation abondante de neige;
  • Vérifier régulièrement l’épaisseur de neige sur le toit;
  • Enlever la neige dès qu'il y a une accumulation d’environ 70 cm (28 pouces);
  • Il n’est pas nécessaire d'enlever toute la neige: vous pouvez en laisser jusqu’à15 cm sur le toit, sans problème.

Méthode sécuritaire de déneigement des toits plats

La planification des travaux de déneigement d’un toit est primordiale. À cet effet, les « déneigeurs » doivent:

  • bien circonscrire la zone de déversement de la neige et en interdire l'accès;
  • compléter l’aménagement par une zone de déversement protégée par un garde-corps, en bordure du toit;
  • délimiter une zone tampon de 2 m (6,56 pi) tout autour du toit, zone qui ne sera pas déneigée;
  • compléter l’aménagement par une zone de déversement protégée par un garde-corps, en bordure du toit. Celui-ci est une sorte de grand U d’environ 2,5 m (8,2 pi) de largeur.
Méthode sécuritaire de déneigement des toits plats

Illustration : Ronald DuRepos



Photos : Marc Couture


Le choix de la méthode de travail doit être adapté aux différents types de toits, notamment les vieux toits récemment isolés et les toits plats avec des obstructions. De façon générale, il faut :

  • exécuter les travaux de pelletage aussi vite que possible après une chute de précipitations;
  • utiliser le pousse-neige (plutôt qu’utiliser une pelle pour soulever la neige);
  • privilégier les appareils de levage de personnes (nacelle jusqu’à 12 mètres) qui permettent d’aller en hauteur de façon plus sûre, pour les toits plats.

Quand utiliser un appareil de levage?

Lorsque l’aménagement des lieux au sol le permet, l’utilisation d’un appareil de levage pour personne (plate-forme élévatrice, engin élévateur à nacelle ou plate-forme à mât articulé) est aussi un bon choix pour limiter les dangers de chute.

Ainsi, pour un toit en pente d’un bâtiment industriel et commercial, il est suggéré d'utiliser une plate-forme élévatrice.

Sinon, l’utilisation d’une méthode de protection collective doit être préconisée (garde-corps et limitation de déplacement).

Consulter le dossier «L'hiver, le froid, la neige et la sécurité des travailleurs» du magazine Prévention au travail​​​​​​​​​​​​​


 


L'hiver, le froid, la neige et la sécurité des travailleurs (Prévention au travail, automne 2011)​

Des travailleurs affrontent les rigueurs de l'hiver dans leur travail de tous les jours. Le dossier aborde le travail au froid et l'hypothermie, les intoxications au monoxyde de carbone, les bonnes méthodes de déneigement des toits et des rues. De plus, la rubrique Droit et obligations traite des obligations des employeurs quant à la santé et à la sécurité des travailleurs dans un contexte de travail au froid. Finalement, la rubrique Les accidents nous parlent relate un accident causé par une intoxication au monoxyde de carbone. Et un reportage aborde l'infiltration du monoxyde de carbone dans le sol pendant des travaux de sautage.


​​​​​​​​​​​​​​​​​​​