​Démarche de prévention

Démarche de prévention des accidents liés aux travaux de démolition ou de démantèlement

1. Planifier

  • Évaluation de la structure à démolir ou de l'équipement à démanteler ainsi que des structures avoisinantes
  • Détermination du procédé de démolition ou de démantèlement en fonction du type d'ouvrage ou d'équipement
  • Planification détaillée des étapes des opérations et détermination des équipements et outils utilisés selon le procédé retenu
  • Élaboration d'une procédure de travail décrivant chaque étape ou la séquence des opérations de démolition ou de démantèlement
  • Détermination des dangers et des mesures de prévention pour chacune des étapes par une personne compétente
  • Participation souhaitable des travailleurs au processus de détermination des dangers et des mesures de prévention

2. Exécuter

  • Formation et information des travailleurs et des superviseurs sur les étapes et les méthodes de travail sécuritaires
  • Mise en oeuvre d'un suivi des opérations
  • Détection des situations imprévues et mécanismes de réaction
  • Supervision continue des travaux

Principaux dangers

  • Chute de hauteur
  • Chute de matériaux ou d’objets
  • Projection de matériaux ou d’objets
  • Exposition à des substances dangereuses
  • Effondrement des structures ou renversement de pièce ou d’équipement
  • Renversement lors de manutention d’éléments de construction ou de pièces d’équipement
  • Superposition des aires de travail

Mesures de prévention

Il appartient au maître d’œuvre d’assurer et de superviser la mise en œuvre des mesures de prévention.


  • Évaluation de la nature et de l’état de l’ouvrage (éléments de construction ou matériaux) à démolir ou à démanteler, et étayage si risque d’effondrement
  • Contrôle de la stabilité des équipements et des structures en cours de démolition ou de démantèlement (évaluation des charges et de la résistance des matériaux, prévision des modifications des conditions statiques, étayage, contreventement, haubanage)
  • Évaluation de la capacité portante des planchers et étayage si risque d’effondrement
  • Étayage des constructions adjacentes si risque d’effondrement
  • Supervision des opérations par une personne compétente
  • Délimitation des zones de travail et contrôle des accès
  • Mise hors service des conduites d’eau, de gaz et d’électricité, et cadenassage des sources d’énergie toujours présentes
  • Libération des énergies emmagasinées (ressort, dispositif de tension par gravité, accumulateur hydraulique, etc.)
  • Retrait immédiat de tout élément de charpente ou d’équipement pouvant s’écrouler sous l’effet du vent ou de vibrations, ou à cause d’une résistance insuffisante des matériaux
  • Utilisation des méthodes et des équipements appropriés pour assurer la manutention sécuritaire des débris de démolition ou des pièces provenant d’un démantèlement
  • Utilisation d’une méthode sécuritaire pour amortir la chute ou contrôler la descente des matériaux ou des éléments de charpente
  • Démolition de la maçonnerie effectuée par couche, de haut en bas
  • Établissement d’un procédé de démolition par un ingénieur dans le cas de la démolition d’une dalle ou d’une charpente en béton précontraint ou postcontraint
  • Mise en place d’un système de protection contre les chutes de hauteur
    Interdiction d’effectuer des travaux simultanément dans des aires de travail superposées, à moins que les lieux situés aux niveaux plus bas ne soient protégés contre les chutes d’équipements, de matériaux ou d’objets
  • Utilisation des mesures et équipements de protection appropriés aux risques d’exposition selon le type de substances dangereuses

Avis à la CNESST

  • Obligation de transmettre à la CNESST un Avis de démolition​ comprenant le procédé qui sera utilisé, au moins 7 jours avant le début de la démolition d’un bâtiment ou d’une charpente
​​​​​​​​