​Béryllium et dentisterie

Un matériau pratique mais... dangereux pour les dentistes?

Le béryllium:

  • un métal très léger, largement utilisé dans plusieurs secteurs de haute technologie.
  • excellentes qualités: la stabilité et la dureté, bonne conductivité électrique et aucune propriétés magnétiques.
  • utilise principalement dans des alliages, notamment le nickel-chrome en dentisterie et dans des céramiques.

Une exposition non soupçonnée au béryllium peut se produire, entre autres circonstances:

  • au cours du raffinage du métal de ferraille,
  • de l’usinage ou de la soudure d’alliages non ferreux,
  • d’activités comportant l’extraction, l’outillage, le moulage et l’emboutissage,
  • de même que lors de la fabrication et de l’ajustement de prothèses dentaires.

On utilise aussi du béryllium dans des industries telles que l'aérospatiale, l'électronique, les télécommunications, la fabrication de céramiques et la production d'armes et de réacteurs nucléaires.

Le béryllium ne présente pas de danger sous toutes ses formes.

Il y a risque de toxicité uniquement lorsque des poussières ou des fumées de béryllium sont inhalées ou lorsqu'elles entrent en contact avec la peau.

Toutefois, des cas ont été rapportés chez des sujets ne travaillant pas directement avec ce métal ou résidant à proximité des zones où le béryllium était utilisé ainsi que chez certains dentistes.

Publications