Prévenir l’exposition des travailleurs à l’amiante​​​​​​​​​​​​

​Au Québec, il est possible de trouver des matériaux et des produits qui contiennent de l’amiante dans les composants de construction, les installations et les équipements de tous les types de bâtiments, qu’ils soient industriels, commerciaux, publics ou résidentiels. Des fibres d’amiante peuvent se détacher de certains matériaux ou produits lorsqu’ils sont en mauvais état ou lorsque des travaux sont réalisés sur ceux-ci.

Afin d’assurer la santé et l’intégrité physique des travailleurs, de nouvelles dispositions réglementaires relatives à la gestion sécuritaire de l’amiante sont en vigueur depuis le 6 juin 2013. Ces dispositions ont pour objectif de diminuer l’exposition des travailleurs aux poussières d’amiante​.  

Elles concernent principalement:

  • la localisation des flocages et des calorifuges dans certains bâtiments selon l’année de construction;
  • la vérification de la présence d’amiante dans les matériaux et les produits susceptibles d’en contenir, avant que soient effectués des travaux pouvant entraîner l’émission de poussières;
  • l’obligation d’apporter des mesures correctives aux flocages, aux calorifuges et aux revêtements intérieurs contenant ou susceptibles de contenir de l’amiante en perte d’intégrité;
  • l’enregistrement et la divulgation d’informations.

 

 


 

 

Des outils à votre disposition

Exemple et gabarit de registre sur la gestion sécuritaire de l’amiante​

Le but de cet outil est de soutenir les milieux de travail dans l’élaboration et la mise à jour du registre mentionné dans le Règlement sur la santé et la sécurité du travail (RSST) (c. S-2.1, r. 13) à la section IX.I –. Comme cette section a pour objectif de diminuer l’exposition des travailleurs aux poussières d’amiante, le registre se doit d’être un outil permettant la gestion et le suivi des matériaux et des produits pouvant contenir ou contenant de l’amiante. Bien qu’il ait été conçu à partir des exigences de la réglementation, le gabarit de registre proposé pourra être adapté par l’utilisateur (employeur ou propriétaire) aux situations particulières du milieu de travail ou du bâtiment. Dans tous les cas, l’utilisateur devra s’assurer de respecter les exigences minimales prévues dans le RSST.


 

Consultez notre section Construction pour plus d'informations sur les poussières d'amiante ou de silice​.

​​​​​​​​​​​​​​​