Glossaire

Barrière hémato-encéphalique
Ce n'est pas une barrière au sens physique du terme. Il s'agit pluôt d'une perméabilité réduite au niveau de la paroi des capillaires du système nerveux central. Ceci crée une barrière au passage de la plupart des ions et des composés de haut poids moléculaire, du sang vers le tissu cérébral.
Base
Se dit d'une substance chimique pouvant libérer un ion hydroxyde (OH-). Le degré de basicité est mesuré en unité de pH variant de 7 à 14, où 7 est neutre et 14 très basique. Selon le SIMDUT, une substance appartient à la catégorie des matières corrosives si son pH est égal ou supérieur à 11,5 en absence de données spécifiques.
BEI
(Biological Exposure Indice)
Voir Indice d'exposition biologique.
Biodisponibilité
Quantité de substance ou de principe actif disponible dans la circulation sanguine.
Biopersistance
Caractéristique se rapportant à la durée de séjour ou de rétention d'une particule ou d'une fibre dans un tissu ou un organe. La biopersistance est une notion qui dépend de plusieurs paramètres : solubilité dans le milieu biologique, potentiel d'épuration, dimension et composition des fibres, etc.
Biopersistance pulmonaire
Durée de séjour d'une substance dans le poumon. La biopersistance pulmonaire correspond à la demi-vie après la déposition pulmonaire. C'est une notion qui dépend de plusieurs paramètres comme la dimension, la solubilité dans le milieu biologique, la capacité de transformation des fibres et du potentiel d'épuration de l'individu.
Blépharite
Inflammation du bord libre de la paupière. Elle se manifeste par des démangeaisons et une paupière rouge et enflée (oedémateuse).
Blépharospasme
Contraction spasmodique du muscle orbiculaire des paupières (pourtour des yeux).
Bradycardie
Ralentissement de la fréquence des battements du coeur.
Bradykinésie
Lenteur anormale des mouvements volontaires.
Bronchite
Inflammation des bronches.
Bronchoconstriction
Contraction avec rétrécissement des bronches.
Bronchospasme
Contraction spasmodique des muscles entourant les bronches. Le bronchospasme peut avoir une origine non toxique (ex. asthme, choc anaphylactique) ou une origine toxique (ex. exposition à des gaz irritants).
Byssinose
Affection pulmonaire due à l'inhalation chronique de poussières de coton.