Acide phosphorique

Numéro CAS : 7664-38-2

Identification

Description


Numéro UN : UN1805

Formule moléculaire brute : H3O4P

Principaux synonymes

Noms français :

  • Acide orthophosphorique
  • Acide phosphorique
  • Acide phosphorique solide

Noms anglais :

  • Orthophosphoric acid
  • Phosphoric acid
  • Phosphoric acid, solid
  • White phosphoric acid
Commentaires 1 2

L'acide phosphorique pur n'est pas disponible commercialement. Ce produit est un solide déliquescent qui absorbe facilement l'humidité de l'air. De plus, lorsqu'il est chauffé au-delà de son point de fusion de 43,45 °C, il se transforme en acide pyrophosphorique, le dimère de l'acide phosphorique. Malgré ces propriétés d'instabilité, les données physicochimiques du produit pur sont disponibles dans la littérature et ont été rapportées dans cette fiche.

L'acide phosphorique est disponible dans le commerce sous forme de solutions aqueuses à diverses concentrations dont les plus courantes sont 75, 80 et 85 %. En pratique, en milieu de travail, on le trouve sous forme de solutions aqueuses.

Il existe aussi des acides superphosphoriques constitués d'une solution d'acide phosphorique à laquelle du pentoxyde de phosphore (P2O5) a été ajouté. En fonction de la concentration, le mélange obtenu contient diverses proportions d'acide phosphorique, de l'acide pyrophosphorique et des oligomères de l'acide phosphorique.

Consulter au besoin le produit acide phosphorique en solution aqueuse à 85 % ou moins.

Utilisation et sources d'émission 2 3 4 5 6

L'acide phosphorique sous forme de solution aqueuse est utilisé dans :

  • la fabrication d'engrais superphosphates (la matière première peut alors être sous forme d'acide superphosphorique)
  • la synthèse de détergents et de diverses formes de phosphates
  • le décapage et le traitement antirouille de surfaces de métal
  • le nettoyage des surfaces métalliques et autres surfaces dures telles que les tuiles et la porcelaine
  • le nettoyage des équipements de production de l'industrie alimentaire
  • les liants pour les matériaux réfractaires et céramiques
  • les produits de nettoyage tels que les détartrants pour cuvettes et urinoirs et les produits à polir le métal
  • l'industrie alimentaire, comme agent acidifiant, notamment dans le cola
  • le traitement des eaux usées
  • la synthèse d'ignifugeants pour textiles 
  • la coagulation du latex de caoutchouc
  • les catalyses acides en pétrochimie
  • la synthèse de produits pharmaceutiques

et possiblement d'autres usages pour lesquels un acide minéral non oxydant est requis.

Références

La cote entre [ ] provient de la banque ISST du Centre de documentation de la CSST.