Acide acétique

Numéro CAS : 64-19-7

Identification

Description


Numéro UN : UN2789

Formule moléculaire brute : C2H4O2

Principaux synonymes

Noms français :

  • Acide acétique
  • Acide acétique glacial

Noms anglais :

  • Acetic acid
  • Acetic acid, glacial
  • Ethylic acid
  • Glacial acetic acid
  • Methanecarboxylic acid

Autres noms :

  • Acide éthanoïque
  • Ethanoic acid
Famille chimique
  • Acide carboxylique
Commentaires 1 2

L'acide acétique glacial est considéré pratiquement pur à 99,5 % et plus, l'eau étant la principale impureté. Les autres impuretés possibles dépendent du procédé utilisé pour le fabriquer. On peut détecter de petites quantités d'acétaldéhyde, d'anhydride acétique, d'acide formique, de diacétyle, d'acétate de méthyle, d'acétoacétate d'éthyle, de fer, de mercure, d'iode, de brome et de chlorures.

L'acide acétique est disponible à diverses concentrations. Les propriétés de ces solutions varient en fonction de leur concentration. Consultez l'une des fiches suivantes :

Acide acétique en solution aqueuse à plus de 80 %

Acide acétique en solution aqueuse à plus de 10 et moins de 80 %

Acide acétique en solution aqueuse de 3 à 10 %

Utilisation et sources d'émission 1 2 3 4 5

L'acide acétique est une matière première pour la fabrication de plusieurs produits dont :

  • des solvants tels que l'acétate d'éthyle, l'acétate d'isopropyle, ou l'acétate de butyle
  • des matières plastiques tels que l'acétate de cellulose et les rayonnes 
  • des matières premières pour la fabrication de polymères dont l'acétate de vinyle, pour la fabrication d'émulsion de latex et de l'acide téréphtalique, pour la production de résine de  téréphtalate  de polyéthylène
  • d'autres produits tels que l'anhydride acétique, l'acide chloroacétique et les acétates organiques et inorganiques
  • des produits pharmaceutiques, tels que l'acide acétylsalicylique (aspirine), la caféine synthétique, certaines vitamines et hormones.

À l'état pur ou sous forme de solutions à différentes concentrations, on l'utilise dans divers secteurs industriels, tels que :

  • l'industrie textile, pour les opérations de teinture et d'impression
  • la tannerie, dans les solutions de pré traitement des peaux (piclage)
  • la photographie, dans les procédés de développement
  • l'imprimerie, dans les solutions de fixation et les solutions de nettoyage
  • l'électronique, comme solution de nettoyage lors de la fabrication de semi-conducteurs  
  • l'industrie alimentaire, comme ingrédient et agent de conservation des aliments
  • dans les secteurs médical et vétérinaire, comme solution bactéricide ou bactériostatique 
  • la parfumerie, comme ingrédient ou matière première.

D'autre part, l'acide acétique est aussi présent dans l'environnement. De nombreux végétaux en contiennent et peuvent ainsi en dégager sous forme d'émission volatile. On le trouve dans plusieurs aliments comme ingrédient ajouté ou comme constituant naturel. La dégradation thermique du bois en produit. L'activité humaine peut être aussi source d'émission d'acide acétique dans l'atmosphère, dont entre autres, les gaz d'échappement des véhicules et la combustion de végétaux, de plastiques ou d'autres déchets.

  

Références

  • ▲3.  National Library of Medicine, The Hazardous Substances Data Bank (HSDB). Hamilton (Ont.) : Canadian Centre for Occupational Health and Safety.   http://www.ccohs.ca/
  • ▲4.  O’Neil, M.J., Smith, A. et Heckelman, P.E., The Merck index : an encyclopedia of chemicals, drugs, and biologicals. 13th ed. Cambridge, MA : Cambridge Soft; Merck & CO. (2001). [RM-403001]
  • ▲6.  Cairelli, S.G., Ludwig, H.R. et Whalen, J.J., Documentation for immediately dangerous to life or health concentrations (IDLHS). Springfield (VA) : NTIS. (1994). PB-94-195047. [RM-515102]   http://www.cdc.gov/niosh/idlh/intridl4.html
  • ▲7.  Hansch, C., Leo, A. et Hoekman, D., Exploring QSAR : hydrophobic, electronic and steric constants. Vol. 2. Washington (D.C.) : American Chemical Society. (1995).
  • ▲8.  American Industrial Hygiene Association, Odor thresholds for chemicals with established occupational health standards. Akron, OH : AIHA. (1989). [RM-515061]
  • ▲9.  Handbook of organic industrial solvents. 6ème. Chicago : Alliance of American Insurers. (1987). [RT-435005]
  • ▲11.  Direction des opérations, Guide d'échantillonnage des contaminants de l'air en milieu de travail. Études et recherches / Guide technique, 8ème éd. revue et mise à jour. Montréal : IRSST. (2005). T-06. [MO-220007]   http://www.irsst.qc.ca
    http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/t-06.pdf
  • ▲20.  Von Oettingen, W.F., «The aliphatic acids and their esters : Toxicity and potential dangers.» Archives of Industrial Health. Vol. 21, p. 40/28-77/65. (1960). [AP-020211]
  • ▲21.  Ellenhorn, M.J. et Barceloux, D.G., Medical toxicology : diagnosis and treatment of human poisoning. New York : Elsevier Science Publishing. (1988). [RM-514021]
  • ▲22.  Patty, F.A., Harris, R.L. et Ayer, H.E., Patty's industrial hygiene. A Wiley-Interscience publication, 5th ed. New York (Toronto) : John Wiley & Sons. (2000-). [RM-214007]   http://www3.interscience.wiley.com (http://www3.interscience.wiley.com/cgi-bin/mrwhome/104554794/HOME)
  • ▲23.  American Conference of Governmental Industrial Hygienists, 2010 TLVs and BEIs with 7th edition documentation CD-ROM. Cincinnati, OH : ACGIH. (2010). Publication 0111CD. [CD-120061]   http://www.acgih.org
  • ▲24.  Grant, W.M. et Schuman, J.S., Toxicology of the eye : effects on the eyes and visual systems from chemicals, drugs, metals and minerals, plants, toxins and venoms; also, systemic side effects from eye medications. Vol. 1, 4th ed. Springfield (ILL.) : Charles C. Thomas. (1993). [RM-515030]
  • ▲25.  Kuniyuki, S. et Oonishi, H., «Chemical burn from acetic acid with deep ulceration.» Contact Dermatitis. Vol. 36, no. 3, p. 169-170. (1997).
  • ▲26.  Shafto, C.M., «Two cases of acetic acid burns of the cornea.» British Journal of Ophtalmology. Vol. 34, p. 559-562. (1950).
  • ▲27.  Kern, David G., «Outbreak of the reactive airways dysfunction syndrome after a spill of glacial acetic acid.» American Review of Respiratory Disease. Vol. 144, p. 1058-1064. (1991). [AP-037403]
  • ▲28.  Rajan, K.G. et Davies, B.H., , «Reversible airways obstruction and interstitial pneumotitis due to acetic acid.» British Journal of Industrial Medicine. Vol. 46, p. 67-68. (1989). [AP-024571]
  • ▲29.  Zuskin, E. et al., «Respiratory symptoms and ventilatory capacity in workers in a vegetable pickling and mustard production facility.» International Archives of Occupational and Environmental Health. Vol. 64, p. 457-461. (1993). [AP-042979]
  • ▲30.  Zuskin, E. et al., «A follow-up study of respiratory function in workers exposed to acid aerosols in a food-processing industry.» International Archives of Occupational and Environmental Health. Vol. 70, p. 413-418. (1997). [AP-054834]
  • ▲31.  Goh, C.L., «Occupational dermatitis from soldering flux among workers in the electronics industry.» Contact Dermatitis. Vol. 13, p. 85-90. (1985). [AP-009876]
  • ▲32.  Kitivy, S., Fireman, E. et Lerman, Y., «Late asthmatic response to inhaled glacial acetic acid.» Thorax. Vol. 49, p. 727-728. (1994). [AP-051638]
  • ▲33.  Pellizzari, E.D. et al., «Purgeable organic compounds in mother's milk.» Bulletin of Environmental Contamination and Toxicology. Vol. 28, p. 322-328. (1982).
  • ▲34.  Alexandrov, V.A. et al., «The stimulating effect of acetic acid, alcohol and thermal burn injury on esophagus and forestomach carcinogenesis induced by N-nitrososarcosin ethyl ester in rats.» Cancer Letters. Vol. 47, no. 3, p. 179-185. (1989).
  • ▲35.  Rotstein, J.B. et Slaga, T.J., «Acid acetic, a potent agent of tumor progression in the multistage mouse skin model for chemical carcinogenesis.» Cancer Letters. Vol. 42, no. 1-2, p. 87-90. (1988).
  • ▲36.  Whorton, Donald, Amsel, Jon et Mandel, Jack, «Cohort mortality study of prostate cancer among chemicals workers.» American Journal of Industrial Medicine. Vol. 33, p. 293-296. (1998). [AP-054535]
  • ▲37.  Smyth, H.F. Jr., Carpenter, C.P. et Weil, C.S., «Range-finding toxicity data : list IV.» Archives of Industrial Hygiene and Occupational Medicine. Vol. 4, p. 119-122. (1951). [AP-060583]
  • ▲38.  Canada. Ministère des transports, Règlement sur le transport des marchandises dangereuses. Ottawa : Éditions du gouvernement du Canada. (2008). [RJ-410222]   http://www.tc.gc.ca/tmd/menu.htm

La cote entre [ ] provient de la banque ISST du Centre de documentation de la CSST.