Identification

Description


Principaux synonymes

Noms français :

  • Vermiculite
  • Verxite

Noms anglais :

  • Vermiculite
Commentaires

La vermiculite disponible sur le marché peut contenir une très faible quantité d'amiante (état de trace). Cependant, avant 1990, une proportion plus importante pouvait être présente, particulièrement dans la vermiculite obtenu du mica provenant de la mine de Libby. Plus spécifiquement, celui provenant du minéral extrait de la mine de Libby, du Montana aux États-Unis, au cours des années 1920 à 1990. Précisons que la vermiculite est obtenue par l'expansion du mica chauffé à plus de 350° C. Par conséquent, il existe une possibilité que certains isolants de vermiculite commercialisés durant cette période au Canada, entre autre sous le nom de Zonolite® Attic Insulation, et peut-être sous d'autres marques, contiennent de l'amiante. Les produits de vermiculite provenant de cette mine n'ont pas été très utilisés depuis le milieu des années 1980 et ne devraient plus se retrouver sur le marché canadien depuis une dizaine d'années. La vermiculite produite avant 1990 ne contient pas nécessairement de l'amiante. Ces produits peuvent être dangereux s'ils sont déplacés durant l'entretien, les rénovations ou la démolition. Cependant, il n'y a pas présentement de risque démontré pour la santé si l'isolant est scellé dans des panneaux muraux ou les planchers, isolé dans un grenier ou absent de l'air ambiant. (Santé Canada. Votre santé et vous : vermiculite).

Photo de la vermiculite :
Photo de la vermiculite

Utilisation et sources d'émission

La vermiculite est utilisée dans plusieurs secteurs d'activités économiques depuis plus de 80 ans. Elle est principalement utilisée en construction, en agriculture, en horticulture et dans plusieurs domaines industriels. Elle est utilisée comme matériel isolant et possède la propiété d'absorber les liquides, y compris l'eau et l'huile.

Références

La cote entre [ ] provient de la banque ISST du Centre de documentation de la CSST.