Identification

Description


Numéro UN : UN2054

Formule moléculaire brute : C4H9NO

Principaux synonymes

Noms français :

  • Diethylene imidoxide
  • Diethylene oximide
  • Morpholine
  • Tetrahydro-1,4-oxazine
  • Tetrahydro-2H-1,4-oxazine
  • Tetrahydrooxazine-1,4

Noms anglais :

  • Morpholine
Utilisation et sources d'émission 1 2 3 4 5 6 7 8 9

La morpholine est principalement utilisée :

  • comme inhibiteur de corrosion, notamment dans les systèmes de chaudière à vapeur où elle est ajoutée à l’eau de circulation pour en augmenter l’alcalinité. Des dérivés de la morpholine sont également utilisés comme inhibiteur de corrosion qui sont ajoutés aux huiles de lubrification minérales commerciales.
  • comme catalyseur et inhibiteur (sensible à la température) dans des réactions de polymérisation notamment pour polymériser des monomères de butadiène et d'isoprène pour la préparation :
    • de composés (sulfénamides) qui agissent comme accélérateur de vulcanisation du caoutchouc. Ces accélérateurs agissent à action retardée, c'est-à-dire qu’ils ne sont pas actifs avant la dissociation thermique de la liaison chimique soufre-azote
    • d'agents de blanchiment optique (azurants optiques) qui sont employés pour la production de détergent
    • de médicaments et autres composés actifs dans l’industrie pharmaceutique
    • d’antioxydants pouvant être utilisé dans les produits de lubrification  
    • d’agents de conservation du papier 
    • de dérivés ayant des propriétés bactéricides, fongicides et herbicides  
    • d’agents adoucissants utilisés dans l'industrie textile.

On trouve aussi la morpholine comme solvant ou émulsifiant dans :

  • les préparations de cires et de résines (notamment, les produits d'entretien de surface et les cires pour l'enrobage des fruits et légumes) 
  • des mélanges de colorants et de teintures 
  • des produits de nettoyage.

La morpholine est ajoutée à certaines cires servant à enrober les pommes. Elle est, habituellement, ajoutée à la cire sous forme d'oléate de morpholine. Cette substance dissout et étale la cire, ce qui permet d'appliquer l'enrobage sous forme liquide (à base d'eau). Lorsqu'on fait sécher la cire à l'air chaud, les résidus de morpholine s'évaporent et il n'en reste que des traces.

Des vapeurs de morpholine peuvent être émises lors de l'application de cires ou de polis. Certaines formulations de produit à polir pour l'automobile, les planchers, le cuir ou les meubles, contiennent des dérivés de morpholine comme agent émulsifiant, qui lors de l'application et du séchage, libèrent de la morpholine.

De la morpholine peut aussi être libérée lors du procédé de vulcanisation du caoutchouc où des accélérateurs dérivés de la morpholine sont utilisés. La morpholine peut aussi se dégager lors de l'entreposage ou le recyclage de pneus usés.

L'utilisation de la morpholine dans la confection de produits cosmétiques est interdite au Canada.

La morpholine est un constituant de la fumée de tabac. 

Lorsque produite à partir du diéthylène glycol (diglycol), la morpholine commerciale est pure à plus de 99 %;  les impuretés majeures étant la N-éthylmorpholine et l'éthylènediamine.

Références

La cote entre [ ] provient de la banque ISST du Centre de documentation de la CSST.