Annexe A - Exemples de choix d'un appareil de protection respiratoire à filtres à particules

Exemples de choix d'un appareil de protection respiratoire à filtres à particules selon la réglementation 42 CFR part 84, tel que décrit par le NIOSH 1.

a) Choix d'un appareil de protection respiratoire pour un mélange de poussière de cuivre (22 mg/m³) et un brouillard d'huile (8 mg/m³)

La concentration de DIVS pour le cuivre est 100 mg/m³ et de 2 500 mg/m³ pour le brouillard d'huile. Il y a suffisamment d'oxygène pour qu'un appareil de protection respiratoire à épuration d'air soit utilisé.

La valeur moyenne d'exposition pondérée est de 1 mg/m³ pour la poussière de cuivre et de 5 mg/m³ pour le brouillard d'huile.

Parce qu'il y a un brouillard d'huile, il faudra utiliser soit un filtre R ou P.

Dans cet exemple, le coefficient de risque pour la poussière de cuivre est de (22 mg/m³) / (1 mg/m³) = 22 et le coefficient de risque pour le brouillard d'huile est de (8 mg/m³) / (5 mg/m³) = 1,6. Étant donné que la poussière de cuivre a le coefficient de risque le plus élevé, sa valeur sera retenue pour sélectionner l'appareil de protection respiratoire. Puisque le coefficient de 22 dépasse le facteur de protection caractéristique (FPC) d'un demi-masque, qui est de 10, la protection minimale appropriée sera un masque complet avec un filtre P95 ou R95. Dans le cas du filtre R95, il ne pourra être utilisé que pour un seul quart de travail à moins que des tests appropriés démontrent que son utilisation puisse être prolongée (tel que précisé dans la section sur les appareils de protection respiratoire à filtres à particules).

b) Choix d'un appareil de protection respiratoire pour la poussière insecticide dinitro-o-crésol (0,6 mg/m³)

La concentration de DIVS pour le dinitro-o-crésol est de 5 mg/m³ et il y a suffisamment d'oxygène pour qu'un appareil de protection respiratoire à épuration d'air soit utilisé.

Dans cet exemple, le dinitro-o-crésol se présente sous la forme de particules solides avec une faible pression de vapeur* et il n'y a pas de particule contenant de l'huile. Alors, un appareil de protection respiratoire avec un filtre de la série N peut être utilisé.

La valeur moyenne d'exposition pour le dinitro-o-crésol est de 0,2 mg/m³. Le coefficient de risque dans cet exemple pour le dinitro-o-cresol est:
(0,6 mg/m³) / (0,2 mg/m³) = 3.

La protection minimale appropriée sera un demi-masque ayant un FPC de 10, avec un filtre N95. Le temps d'utilisation du filtre N95 est limité par l'endommagement du filtre, l'hygiène et la résistance respiratoire. Si un pesticide sous forme de particules (incluant les insecticides) se présente ou risque de se présenter sous forme de vapeur, la combinaison d'une cartouche pour les vapeurs organiques et du filtre approprié devrait être utilisée.

*  Selon le NIOSH 1, lorsque les particules d'un pesticide ont une faible pression de vapeur, il est possible que seul un filtre à particules soit nécessaire.

Référence

  1. National Institute for Occupational Safety and Health. 1996. NIOSH
    User's Guide to Selection and Use of Particulate Respirators Certified Under 42 CFR part 84. US.

Retour au début du contenu de cette page