Lexique du guide réglementaire

Acétate d'isoamyle
Produit dégageant une odeur de banane utilisé dans les tests d'ajustement qualitatifs pour permettre de déceler les infiltrations de contaminant dans la pièce faciale.
Adsorbant
Substance que renferment les cartouches des appareils de protection respiratoire d'épuration d'air, afin de débarrasser l'air inspiré des gaz et des vapeurs toxiques.

 

Adsorption
Adhérence de molécule de gaz ou de vapeur à la surface d'une autre substance appelée adsorbant.

 

Aérosol
Dispersion de particules solides ou liquides dans un milieu gazeux (l'air généralement), comprenant les brouillards, fumées et poussières.

 

Appareil de protection respiratoire ou respirateur
Appareil utilisé pour protéger un individu face à un risque d'altération de sa santé par l'inhalation d'un air contaminé par des gaz, des vapeurs, des aérosols ou par manque d'oxygène.

Certains spécialistes en sécurité industrielle établissent une distinction entre le respirateur et l'appareil de protection respiratoire en réservant l'emploi du premier terme pour désigner les appareils filtrants, la seconde dénomination s'appliquant essentiellement aux appareils à adduction d'air. Dans la pratique courante, toutefois, la plupart des fabriquants et des distributeurs ne tiennent pas compte de cette distinction et emploient le plus souvent les deux termes comme synonymes ( Lexique de la sécurité industrielle ). Dans ce guide, le terme appareil de protection respiratoire est utilisé pour tout type d'appareil ou pièce faciale filtrante destiné à protéger une personne exposée à des contaminants (poussières, fumées, brouillards, gaz ou vapeurs) ou à une atmosphère déficiente en oxygène.
Atmosphère dangereuse
Selon la norme CSA Z94.4-93 4 , toute atmosphère pauvre en oxygène ou qui contient des contaminants de l'air toxiques ou susceptibles de causer des maladies à des concentrations supérieures aux valeurs d'exposition admissibles.
Atmosphère présentant un danger immédiat pour la vie ou la santé (DIVS) (IDLH : Immediately Dangerous to Life or Health)
Selon la norme CSA Z94.4-93 4 , condition de tout lieu, espace ou zone de travail, où une atmosphère dangereuse qui, respirée, pourrait entraîner la mort d'une personne non munie d'un appareil de protection respiratoire approprié, lui faire subir des effets immédiats et irréversibles sur sa santé ou provoquer chez elle une incapacité à travailler. On considère être en présence d'une situation présentant un DIVS chaque fois qu'une ou plusieurs des conditions suivantes existent :
  • un contaminant connu à une concentration égale ou supérieure à une concentration de DIVS;
  • un contaminant connu à une concentration inconnue, mais potentiellement toxique;
  • un contaminant inconnu;
  • une insuffisance d'oxygène;
  • un espace clos;
  • une concentration de contaminant égale ou supérieure à la limite inférieure d'explosivité;
  • la lutte contre un incendie.
Boîtier filtrant
Composante d'un appareil de protection respiratoire à épuration d'air, généralement un appareil de protection respiratoire à boîtier filtrant, qui contient une quantité d'adsorbant permettant de retenir une plus grande quantité de contaminants qu'une cartouche.

 

Brouillard
Particules liquides en milieu gazeux.

 

Cagoule
Dispositif recouvrant complètement la tête, le cou et les épaules, et qui peut, ou non, protéger la tête ou les yeux.

 

Cancérogène
Sub stance capable d'amorcer ou d'activer, par action externe ou interne, la formation de tumeurs malignes.

 

Cartouche
Com posante d'un appareil de protection respiratoire à épuration d'air qui contient un adsorbant permettant de protéger contre un type de gaz ou de vapeur ou une combinaison de ceux-ci.

 

Casque
Appareil destiné en premier lieu à protéger la tête de l'utilisateur contre les chocs.

 

Claquage
État d'une cartouche qui a atteint son niveau de saturation. Ce phénomène se produit lorsque toute la surface de charbon actif a été utilisée pour adsorber des contaminants.  Suivant des essais en laboratoire, des courbes du temps, en fonction du pourcentage de claquage pour des concentrations données, permettent d'établir le temps de claquage à partir duquel la cartouche se sature très rapidement. Ce point permet d'évaluer un temps de service dans des conditions déterminées.

 

Colmatage
Accumulation de particules sur un filtre ayant pour conséquence d'augmenter la résistance respiratoire.

 

Combinaison d'adduction d'air
Sel on la norme CSA Z94.4-93 4 , vêtement imperméable à la plupart des contaminants particulaires et gazeux et contenant une quantité suffisante d'air respirable (alimentation d'air à 170 L/min) pour maintenir une surpression à l'intérieur du vêtement.

 

Contrôle biologique
Mesure de la gravité de l'exposition d'une personne à un contaminant par l'analyse de l'air expiré, d'un liquide biologique (ex. : urine, sang, transpiration) ou d'un élément du corps (ex. : cheveux, ongles).

 

CSA ou ACNOR
Association canadienne de normalisation (Canadian Standards Association).
DIVS (Danger Immédiat pour la Vie ou la Santé)
Les concentrations de DIVS se trouvent sous l'appellation IDLH dans le Pocket Guide to Chemical Hazards 11 publié par le NIOSH. Dans la dernière édition de ce guide de poche sur les contaminants chimiques, le NIOSH explique que les concentrations IDLH ont été établies pour s'assurer que, dans le cas d'un bris de leur équipement de protection respiratoire, les travailleurs puissent s'échapper d'une exposition à des contaminants sans dommages irréversibles pour leur santé. Les concentrations IDLH des contaminants chimiques sont établies en fonction d'une marge de sécurité concernant les effets pouvant résulter d'une exposition de 30 minutes. Toutefois, cette période de 30 minutes n'implique en aucune façon que le travailleur puisse rester dans le milieu contaminé plus que le temps nécessaire à l'évacuation. Donc, le NIOSH définit qu'une condition d'exposition de type IDLH présente un risque d'exposition à des contaminants dans l'air qui pourraient causer des effets défavorables irréversibles, immédiats ou retardés sur la santé ou qui pourraient causer la mort ou qui pourraient empêcher l'évacuation d'un tel environnement.

 

DOP (Phtalate de dioctyle)
Produit utilisé comme agent d'essai pour la résistance des filtres ou pour les essais d'ajustement quantitatifs de masques.

 

Durée de vie utile ou temps de service
Temps durant lequel un appareil de protection respiratoire fournit une protection efficace à l'utilisateur.

 

Embout buccal
Partie d'un appareil de protection respiratoire qu'on introduit dans la bouche et qui est reliée à un dispositif d'épuration d'air ou à une source de gaz respirable, ou les deux.

 

Essai d'ajustement qualitatif (EAQL)
Essai d'ajustement qui consiste à exposer l'utilisateur d'un appareil de protection respiratoire à une fumée irritante, une vapeur odorante ou une autre substance appropriée. L'utilisateur se sert de ses sens pour détecter l'infiltration de la substance utilisée pour l'essai à l'intérieur du masque.

 

Essai d'ajustement quantitatif (EAQN)
Essai d'ajustement qui consiste à exposer l'utilisateur d'un appareil de protection respiratoire à une atmosphère contenant un agent d'essai et à mesurer quantitativement l'infiltration au moyen d'un système de détection. Il peut permettre de mesurer quantitativement le facteur de protection réel assuré par l'appareil.

 

Facteur de protection
Mesure quantitative de l'ajustement et de l'étanchéité d'un appareil de protection respiratoire particulier par rapport à une personne en particulier. Cette mesure est le rapport de la concentration d'un contaminant présent dans l'atmosphère ambiante à sa concentration dans l'air inhalé par l'utilisateur de l'appareil.

 

Facteur de protection caractéristique
Ce sont des valeurs recommandées par un organisme, tel que l'Association canadienne de normalisation pour exprimer un indice de sécurité de la protection offerte par un masque respiratoire. Plus le facteur de protection est élevé, plus le masque offre une protection élevée.

 

FFP2
Selon la norme européenne EN 149 2 , il sagit d'un demi-masque filtrant contre les aérosols solides ou liquides de classe P2 (efficacité moyenne, i.e. filtres qui arrêtent au moins 94 % d'un aérosol de chlorure de sodium lors d'essais effectués selon la norme EN 143 27 ). (Voir amiante)

 

Filtre
Matériau poreux destiné à éliminer les impuretés sous forme de particules de l'air.

 

Filtre à haute efficacité ou absolu (HEPA: High Efficiency Particulate Air Filter)
Filtre mis à l'essai dans le but d'assurer une efficacité égale ou supérieure à 99,97 % afin d'extraire de l'air les particules d'un diamètre aérodynamique moyen de 0,3 micron.

 

Fumée
Ensemble des gaz de combustion et des particules qu'ils entraînent (par extension il s'applique aussi aux gaz chargés de particules provenant d'un processus chimique ou d'une opération métallurgique).

 

Fumée nocive
Particules solides formées par condensation de l'état gazeux, généralement après volatilisation de substances fondues (ex. : soudure) et souvent accompagnées d'une réaction chimique telle que l'oxydation.

 

HEPA
Voir Filtre à haute efficacité

 

IDLH (Immediatly Dangerous to Life or Health)
Voir DIVS.

 

Impureté
Matière solide, liquide ou gazeuse, indésirable dans l'air.

 

Insuffisance d'oxygène (HYPOXIE)
L'hypoxie est le terme qui désigne tout état dans lequel les tissus de l'organisme reçoivent une quantité insuffisante d'oxygène. On retrouve l'hypoxie artérielle, l'hypoxémie, l'hypoxie histotoxique. L'insuffisance d'oxygène présentant un danger immédiat pour la vie ou la santé se produit lorsque la tension partielle de l'oxygène, que renferme l'air inspiré dans les voies respiratoires supérieures, décroît jusqu'à 13,3 kPa ou moins. Cela se produit lors de l'inspiration d'air dont la teneur normale en oxygène a été réduite de 20,95 % à environ 14 % ou ayant une teneur normale en oxygène à des altitudes supérieures à 3,66 km.
Limite inférieure d'explosivité (LIE)
Limite inférieure d'inflammabilité des gaz, des vapeurs ou des poussières, ou de toute combinaison de ces substances à des températures ambiantes. En ce qui concerne les gaz et les vapeurs, cette limite s'exprime en pourcentage d'air par volume. Dans le cas des poussières, elle est exprimée en masse de poussières par volume.

 

Matières particulaires
Aérogènes comprenant les poussières, fumées nocives ou brouillards.

 

MSHA (Mine Safety and Health Administration (US))
Organisme de recherche et de réglementation en santé et en sécurité du travail dans les milieux miniers aux Etats-Unis.

 

NIOSH (National Institute for Occupational Safety and Health)
Organisme de recherche et de certification en santé et en sécurité du travail aux Etats-Unis.

 

Nucléide radioactif
Matière qui, par sa structure atomique, peut émettre spontanément des rayonnements ionisants.

 

OSHA (Occupational Safety and Health Administration)
Organisme de réglementation en santé et en sécurité du travail aux Etats-Unis.
Particule
Petite partie de matière solide ou liquide.

 

Poussières
Particules solides de dimensions et de provenances diverses qui peuvent généralement rester un certain temps en suspension dans un gaz.

 

Résistance respiratoire
Résistance d'un appareil de protection respiratoire au flux d'air inspiré ou expiré à travers la pièce faciale.

 

Respirateur
Voir Appareil de protection respiratoire.

 

Temps de claquage
Voir claquage.

 

Valeurs d'exposition admissible (VEA)
Selon le Règlement sur la santé et la sécurité du travail 1 (RSST), ce sont les valeurs limites d'exposition des travailleurs à des contaminants de l'air, telles que spécifiées à l'annexe I du règlement.

 

Vapeur
Phase gazeuse d'une substance qui est solide ou liquide à 20 °C et 1 bar (101,32 kPa) (température et pression normales).

Retour au début du contenu de cette page