4. Utilisation et entretien

Certains aspects, tels l'étanchéité, les méthodes d'ajustement, les conditions d'utilisation et les principes de rangement, d'entretien et de nettoyage s'appliquent à l'ensemble des appareils de protection respiratoire. Nous en traitons sommairement ici.

4.1 Tests d'étanchéité

L'ajustement des appareils de protection respiratoire doit se faire conformément au chapitre 7 de la norme CSA Z94.4-93 4 : Ajustement de l'appareil de protection respiratoire au visage.

Pour bien protéger l'utilisateur, l'appareil doit être correctement ajusté, de façon à former un lien étanche avec son visage. Cette étanchéité évite que l'air contaminé s'infiltre à l'intérieur du masque et soit inhalé.

Les informations sur les méthodes d'ajustement s'appliquent surtout aux appareils respiratoires comprenant un demi-masque ou un masque complet. Chaque appareil comporte aussi les instructions précises du fabricant.

Des essais de vérification de l'étanchéité, en dépression et en surpression (tests d'étanchéité négatif et positif), doivent être effectués chaque fois que l'utilisateur met l'appareil de protection respiratoire et à chaque fois qu'il doit le replacer. Des informations détaillées à cet effet se trouvent dans l'appendice A, section A3 de la norme CSA Z94.4-93 4 . Les fabricants fournissent également de l'information et de la formation sur ce sujet.

Les courroies des appareils de protection respiratoire doivent être ajustées de façon à rester confortables, tout en maintenant l'étanchéité. Il ne faut cependant pas trop serrer, car cela peut déformer le masque et briser l'étanchéité.

Si, après plusieurs essais et positionnements du masque, l'utilisateur n'obtient pas l'étanchéité désirée, il convient alors qu'il essaie une autre taille ou un autre modèle.

Figure 4.1 Ajustement des brides d'un demi-masque (gracieuseté de MSA)

4.2 Essais d'ajustement

Les essais d'ajustement des appareils de protection respiratoire, qualitatifs (EAQL) ou quantitatifs (EAQN), permettent de sélectionner le modèle, la taille et le type d'équipement approprié à un individu. Ils devraient aussi permettre d'évaluer l'habileté de l'utilisateur à obtenir un ajustement satisfaisant d'une pièce faciale.

Entre différents modèles qui lui assurent la même protection, l'utilisateur peut participer au choix de celui qui lui paraît le plus confortable. Il peut être nécessaire qu'il essaie des appareils de protection respiratoire de différentes marques et de différents formats, afin de comparer et de retenir celui qui offre le plus de confort tout en assurant l'étanchéité. Un ou des essais d'ajustement doivent être effectués afin de choisir la marque ou le modèle spécifique qui conviendra à chaque utilisateur. Les détails de chaque type d'essai se retrouvent dans les appendices A, B et C de la norme CSA Z94.4-93 4 

Il est important de noter que lorsque d'autres dispositifs de protection individuelle, notamment pour les yeux, la figure, la tête et les tympans, s'avèrent obligatoires, ils doivent être portés pendant les essais d'ajustement de l'appareil de protection respiratoire afin d'assurer leur compatibilité avec ce dernier et de voir à ce qu'ils ne nuisent pas à l'étanchéité faciale.

4.2.1 Essais d'ajustement qualitatifs des appareils de protection respiratoire (EAQL)

Ces essais consistent en une détection sensorielle d'un produit à l'odeur caractéristique ou causant une réaction d'irritation. Ils sont donc dépendants des capacités olfactives et de la participation des utilisateurs.

Les principaux types d'essai d'ajustement qualitatif sont les suivants :

  • essai à l'acétate d'isoamyle ;
  • essai à la solution de saccharine;
  • essai à la fumée irritante (non recommandée par le NIOSH);
  • essai à l'aérosol Bitrex® (Benzoate de Dénatonium).

Les essais conduits pour s'assurer de l'étanchéité des masques devraient continuer à être effectués au moins une fois l'an par la suite, ou lorsqu'un changement d'appareil de protection respiratoire est nécessaire. Cette situation se présente, entre autres, dans les cas suivants :

  • modification du poste de travail;
  • changement de produits ou de procédé;
  • changement de poids du travailleur;
  • nouvelles prothèses dentaires;
  • chirurgie faciale.

L'appendice B de la norme CSA Z94.4-93 4 donne tous les détails des tests qualitatifs.

4.2.2 Essais d'ajustement quantitatifs des appareils de protection respiratoire (EAQN)

Ce type d'essai d'ajustement quantitatif consiste à mesurer l'infiltration d'un agent d'essai à l'intérieur du masque. Certaines techniques actuelles utilisent les appareils suivants pour effectuer de tels tests quantitatifs :

  • Portacount Respirator Fit Tester de TSI
  • Dynatech Fit Tester 3000

L'appendice C de la norme CSA Z94.4-93 4 donne la procédure des essais quantitatifs.

4.3 Programme d'entretien, de nettoyage et d'entreposage

Le chapitre 10 de la norme CSA Z94.4-93 4 donne les directives à suivre pour établir ce programme. Il doit faire partie du programme général de protection respiratoire. Ces mesures devraient aussi faire partie de la formation des utilisateurs et du personnel concerné par ce programme.

Des routines d'inspectionpour chaque catégorie d'appareils, inspirées des modèles du guide de protection respiratoire de l'AIHA 19 sont suggérées à l'annexe C. L'inspection des appareils de protection respiratoire autonomes et des bouteilles d'oxygène fait l'objet de sections détaillées du chapitre 10 de la norme CSA Z94.4-93 4 .

L'entreposage des appareils de protection respiratoire doit leur permettre d'être protégés contre :

  • la poussière;
  • le soleil;
  • la chaleur;
  • l'humidité excessive;
  • les produits chimiques;
  • les dommages mécaniques.

Retour au début du contenu de cette page