2. Description des appareils de protection respiratoire

2.3.4 Appareils de protection respiratoire pour les situations d'urgence

Il existe trois grandes catégories d'appareils de protection respiratoire pour les situations d'urgence :

  • pour s'échapper d'une zone où un accident a causé une situation dangereuse;
  • pour le sauvetage d'un travailleur pris ou paralysé dans un environnement dangereux;
  • pour le contrôle d'une situation qui a créé un danger.

Appareils pour l'évacuation

Les appareils de protection respiratoire utilisés pour l'évacuation sont :

  • un appareil à cartouches chimiques de type embout buccal ou autre (voir figure 2.32);
  • un appareil de protection respiratoire à boîtier filtrant (masque à; gaz);
  • un appareil de protection respiratoire autonome conçu pour l'évacuation avec une réserve d'air d'au moins 5 minutes (voir figure 2.33);
  • un appareil de protection respiratoire autonome.
Figure 2.32
a) Exemple d'appareil de protection respiratoire de type embout buccal pour l'évacuation;
b) Exemple d'utilisation de l'appareil (gracieuseté de Survivair)
Figure 2.32 a) Exemple d'appareil de protection respiratoire de type embout buccal   Figure 2.32 a) Exemple d'appareil de protection respiratoire de type embout buccal
Figure 2.33 Exemple d'appareil de protection respiratoire autonome 5-10 min avec cagoule pour l'évacuation (gracieuseté Survivair)
Figure 3.34 Exemple d'appareil de protection respiratoire autonome pour l'évacuation (ESCBA) (gracieuseté de 3M)

Selon le NIOSH 20 , les appareils de protection respiratoire pour l'évacuation peuvent être divisés en deux catégories : les appareils à épuration d'air et les appareils autonomes. L'approbation de l'appareil à épuration d'air à cet effet est généralement réservée à l'évacuation, et il ne s'agit pas d'un appareil pouvant être utilisé pour le travail régulier. Les appareils de protection respiratoire autonomes seront considérés soit pour l'évacuation seulement, soit pour l'entrée et l'évacuation d'une zone à risque. Pour entrer dans une zone à risque, l'appareil autonome doit avoir une réserve d'air d'au moins 30 minutes. Toutes ces caractéristiques sont indiquées dans la partie Recherche d'appareils de ce site.

Choix d'un appareil pour l'évacuation

Le choix d'un appareil d'évacuation doit résulter d'une évaluation des risques potentiels. Ces appareils doivent être facile d'accès, visibles ou éventuellement portés à la ceinture ou en bandoulière par chaque utilisateur potentiel. Ils doivent être protégés contre toute contamination et les facteurs ambiants, soit par un étui protecteur étanche, ou par un contenant approprié.

Entretien des appareils pour l'évacuation

Il faut instaurer un programme d'entretien et d'accessibilité des appareils de protection respiratoire pour l'évacuation afin de s'assurer de leur bon fonctionnement en cas de besoin. Le point 9.2.5 de la norme CSA 94.4-93 4  donne les directives à cet effet.

 

Retour au début du contenu de cette page