1.2 Organigramme de sélection

L'organigramme présenté propose une démarche en vue du choix d'un appareil de protection respiratoire. Cette séquence repose sur le document NIOSH Respirator Decision Logic et sur le cheminement proposé par la norme CSA Z94.4-93. Toutefois, cette démarche a été adaptée au contexte québécois. Par exemple, la EL (Exposure Limit ) devient la VEA (valeur d'exposition admissible) et IDLH (Immediately Dangerous to Life and Health) devient DIVS (atmosphère présentant un danger immédiat pour la vie ou pour la santé).

Les quelques explications qui suivent faciliteront l’utilisation de l’organigramme.

  • Les chiffres de un à vingt renvoient à un texte qui suit l’organigramme et donne des explications complémentaires.
  • Dans les rectangles est présentée une situation, par exemple, une situation d’urgence ou la présence de contaminants.
  • Dans les losanges , on trouve les questions qu’il faut se poser pour déterminer la protection nécessaire (par exemple, le produit est-il cancérogène ou non ?).
  • Dans les ovales se trouvent les résultats de la démarche. Par exemple, si la réponse est « oui » à la question sur la déficience en oxygène dans l’air ambiant, le port d’un appareil de protection respiratoire autonome ou à adduction d’air avec réserve autonome s’imposera.

Comme on l’a vu dans les pages qui précèdent, plusieurs autres paramètres peuvent influencer le choix d’un appareil de protection respiratoire, par exemple, les conditions de travail, la température ambiante et les besoins de mobilité. Il faut aussi tenir compte des coûts. Même s’il est possible d’utiliser un appareil de protection respiratoire à cartouches chimiques, la fréquence des changements de cartouches nécessités par la concentration du contaminant ou le rythme de travail peut augmenter considérablement le coût d’utilisation de ce type d’appareil. Dans ce cas, un système à adduction d’air pourrait être optimal.

On peut obtenir de nombreux renseignements sur les substances réglementées ou non en consultant le Service du répertoire toxicologique de la CNESST, soit par téléphone au (514) 906-3080, soit par Internet. Ces renseignements concernent, entre autres, la cancérogénécité, les valeurs constituant un DIVS, l’absorption par la peau, le pouvoir irritant, les propriétés et les particularités physico-chimiques.

Organigramme page 1
  • PP : pression positive
  • CR : coefficient de risque
  • CC : concentration du contaminant
  • FP : facteur de protection
  • VEA : valeur d’exposition admissible
  • DIVS : danger immédiat pour la vie ou pour la santé
  • APR : appareil de protection respiratoire

* Guide des appareils de protection respiratoire utilisés au Québec

Organigramme page 2



S’assurer que l’APR choisi est approuvé et que son usage respecte les limites d’utilisation décrites au chapitre 3.

  • APR : appareil de protection respiratoire

Une version PDF de cet organigramme est disponible ici

Retour au début du contenu de cette page