SIMDUT (Aldéhyde glutarique)

Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail

Classification selon le SIMDUT 1988 - Note au lecteur
Mise à jour : 2015-03-12
  • Pictogramme SIMDUT : Tête de mort sur deux tibias

    D1A, D2B

  • Pictogramme SIMDUT : Corrosion

    E

D1A
  • Matière très toxique ayant des effets immédiats graves 1
  • létalité aiguë : CL50 inhalation/4 heures (rat, femelle) = 0,27mg/L
D2B
  • Matière toxique ayant d'autres effets toxiques 2 3
  • sensibilisation de la peau chez l'humain
E
  • Matière corrosive 4 5
  • nécrose de la peau chez l'animal

Divulgation à 1,0% selon la liste de divulgation des ingrédients

Classification selon le SIMDUT 2015 - Note au lecteur
Mise à jour : 2015-03-10

  • Toxicité aiguë - orale - Catégorie 36 7
  • Toxicité aiguë - inhalation - Catégorie 21
  • Corrosion cutanée/irritation cutanée - Catégorie 11 7
  • Lésions oculaires graves/irritation oculaire - Catégorie 11 6 7
  • Sensibilisation respiratoire - Catégorie 1B1 7 8
  • Sensibilisation cutanée - Catégorie 1A1 6 7 8
  • Dangers pour la santé non classifiés ailleurs (corrosion) - Catégorie 16 7 9

  • Pictogramme SGH : Tête de mort sur deux tibias

  • Pictogramme SGH : Corrosion

  • Pictogramme SGH : Danger pour la santé

Danger

Toxique en cas d’ingestion (H301)
Mortel par inhalation (H330)
Provoque de graves brûlures de la peau et de graves lésions des yeux (H314)
Peut provoquer des symptômes allergiques ou d'asthme ou des difficultés respiratoires par inhalation (H334)
Peut provoquer une allergie cutanée (H317)
Provoque des lésions graves des voies respiratoires

Divulgation des ingrédients

Références

  • ▲1.  OECD, «Glutaraldehyde CAS N° : 111-30-8.» In: OECD Screening Information Data Set (SIDS) for High Production Volume Chemicals. Paris : UNEP Publications. (2005).   http://www.inchem.org/documents/sids/sids/111308.pdf
  • ▲2.  Goncalo, S. et al., «Occupational contact dermatitis to glutaraldehyde.» Contact Dermatitis. Vol. 10, no. 3, p. 183-184. (1984). [AP-048004]
  • ▲3.  Holness, D.L., Nethercott, J.R. et Page, E., «Occupational contact dermatitis due to glutaraldehyde in health care workers.» Contact Dermatitis. Vol. 18, p. 193-196. (1988). [AP-019005]
  • ▲4.  Ballantyne, B. et Jordan, S.L., «Toxicological, medical and industrial hygiene aspects of glutaraldehyde with particular reference to its biocidal use in cold sterilization procedures.» Journal of Applied Toxicolcology. Vol. 21, no. 2, p. 131-151. (2001).
  • ▲5.  Ballantyne, B. et Union Carbide, Toxicology of glutaraldehyde : review of studies and human health effects. Danbury, CT : Union Carbide. (1995). [MO-019170]
  • ▲6.  Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail, CHEMINFO, Hamilton, Ont. : Canadian Centre for Occupational Health and Safety   http://ccinfoweb.ccohs.ca/cheminfo/search.html
  • ▲7.  France. Institut national de recherche et de sécurité, Fiche toxicologique no 171 : Glutaraldéhyde. Cahiers de notes documentaires. Paris : INRS. (2010). [RE-005509]   http://www.inrs.fr/publications/bdd/fichetox.html
    http://www.inrs.fr/publications/bdd/fichetox/fiche.html?refINRS=FICHETOX_171
  • ▲8.  American Conference of Governmental Industrial Hygienists, Documentation of the threshold limit values and biological exposure indices / Documentation of TLV's and BEI's. 7th ed. Cincinnati, Ohio : ACGIH. (2001-). Publication #0100Doc. [RM-514008]   http://www.acgih.org
  • ▲9.  Beauchamp, R.O. et al., «A critical review of the toxicology of glutaraldehyde », Critical Reviews in Toxicology, 22, 3, 1992, 143-174 [AP-038636]

La cote entre [ ] provient de la banque ISST du Centre de documentation de la CSST.