Acrylate d'éthyle

Numéro CAS : 140-88-5

SIMDUT (Acrylate d'éthyle)

Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail

Classification selon le SIMDUT 1988 - Note au lecteur
Mise à jour : 2006-03-16
  • Pictogramme SIMDUT : Flamme

    B2

  • Pictogramme SIMDUT : Tête de mort sur deux tibias

    D1A, D2A, D2B

  • Pictogramme SIMDUT : Corrosion

    E

  • Pictogramme SIMDUT : Éprouvette dont sortent des éclairs ou des lignes, entourée de la lettre R

    F

B2
  • Liquide inflammable 1
  • point d'éclair = 9 °C coupelle fermée (méthode non rapportée)
D1A
  • Matière très toxique ayant des effets immédiats graves 2
  • létalité aiguë : CL50 inhalation/4 heures (rat) = 1414 ppm
D2A
  • Matière très toxique ayant d'autres effets toxiques 3
  • cancérogénicité : CIRC groupe 2B
D2B
  • Matière toxique ayant d'autres effets toxiques 4 5
  • sensibilisation de la peau chez l'animal
E
  • Matière corrosive 6
  • nécrose de la peau chez l'animal
F
  • Matière dangereusement réactive 7
  • sujet à une réaction violente de polymérisation

Divulgation à 0,1% selon les critères de classification

Classification selon le SIMDUT 2015 - Note au lecteur
Mise à jour : 2016-03-15

  • Liquides inflammables - Catégorie 28
    • Point d'éclair =9 °C coupelle fermée méthode Tag et point d’ébullition = 99,4 °C
  • Toxicité aiguë - orale - Catégorie 42 9
  • Toxicité aiguë - cutanée - Catégorie 42 9
  • Toxicité aiguë - inhalation - Catégorie 32 9
  • Corrosion cutanée/irritation cutanée - Catégorie 16
  • Lésions oculaires graves/irritation oculaire - Catégorie 16 10
  • Sensibilisation cutanée - Catégorie 15 9 11 12
  • Cancérogénicité - Catégorie 23
  • Dangers pour la santé non classifiés ailleurs (corrosion) - Catégorie 16

  • Pictogramme SGH : Flamme

  • Pictogramme SGH : Tête de mort sur deux tibias

  • Pictogramme SGH : Corrosion

  • Pictogramme SGH : Point d'exclamation

  • Pictogramme SGH : Danger pour la santé

Danger

Liquide et vapeurs très inflammables (H225)
Nocif en cas d’ingestion (H302)
Nocif par contact cutané (H312)
Toxique par inhalation (H331)
Provoque de graves brûlures de la peau et de graves lésions des yeux (H314)
Peut provoquer une allergie cutanée (H317)
Susceptible de provoquer le cancer (H351)
Provoque des lésions graves des voies respiratoires

Divulgation des ingrédients

Commentaires8 13 : Ce produit est généralement commercialisé avec un inhibiteur. Par conséquent, la classification des risques liés à la santé pourrait être différente, selon l'inhibiteur utilisé et sa concentration. La classification des risques physiques tient compte de son état inhibé. Cependant, sous certaines conditions (par exemple, déplétion ou absence de l’inhibiteur) une polymérisation dangereuse peut se produire.

Références

  • ▲1.  National Institute for Occupational Safety and Health, NIOSH pocket guide to chemical hazards. Washington, D.C. : NIOSH. (1998-). [RM-514001]   http://www.cdc.gov/niosh/npg/npg.html
  • ▲2.  Union Carbide, Range finding toxicity studies : ethyl acrylate. Special Report 37-47. Mellon Institute. (1971). [MO-010128]
  • ▲3.  IARC Working Group on the Evaluation of Carcinogenic Risks to Humans, Re-evaluation of some organic chemicals, hydrazine and hydrogen peroxide : part 3. IARC monographs on the evaluation of carcinogenic risks to humans, Vol. 71. Lyon : International Agency for Research on Cancer. (1999). [MO-021119]   http://www.iarc.fr
  • ▲4.  Van der Walle, H.B. et al., «Sensitizing potential of 14 mono (meth) acrylates in the guinea pig.» Contact Dermatitis. Vol. 8, p. 223-235. (1982). [AP-023323]
  • ▲5.  Warbrick, E.V. et al., «Preliminary assessment of the skin sensitizing activity of selected rodent carcinogens using the local lymph node assay.» Toxicology. Vol. 163, p. 63-69. (2001). [AP-63986]
  • ▲6.  Grundler, O.J. et al., «Studies on the design of animal tests for the corrosiveness of industrial chemicals.» Food and Chemical Toxicology. Vol. 23, no. 6, p. 615-617. (1985).
  • ▲7.  National Fire Protection Association, Fire protection guide to hazardous materials. 13th ed. Quincy, Mass. : NFPA. (2002). [RR-334001]
  • ▲8.  Intercompany Committee for the Safety and Handling of Acrylic Monomers, Acrylates esters. A summary of safety and handling. 3ème éd. (2002). [MO-005267]
  • ▲9.  Centre d'écologie et de toxicologie de l'industrie chimique européenne, Ethyl acrylate CAS No. 140-88-5. Joint Assessment of Commodity Chemicals No. 28. Bruxelles : ECETOC. (1994). [MO-017194]   http://www.ecetoc.org
  • ▲10.  Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail, CHEMINFO, Hamilton, Ont. : Canadian Centre for Occupational Health and Safety   http://ccinfoweb.ccohs.ca/cheminfo/search.html
  • ▲11.  Opdyke, D.L.J., «Fragrance raw materials monographs, ethyl acrylate.» Food and Cosmetics Toxicology. Vol. 13, p. 801-802. (1975).
  • ▲12.  Deutsche Forschungsgemeinschaft. Kommission zur Prüfung Gesundheitsschädlicher Arbeitsstoffe, Occupational toxicants : critical data evaluation for MAK values and classification of carcinogens. Weinheim; New York : VCH. (1991-). [MO-020680]   www.wiley-vch.de
    www.mak-collection.com
    http://onlinelibrary.wiley.com/book/10.1002/3527600418/topics
  • ▲13.  National Fire Protection Association, Fire protection guide to hazardous materials. 14th ed. Quincy, Mass. : NFPA. (2010). [RR-334001]

La cote entre [ ] provient de la banque ISST du Centre de documentation de la CSST.