Acétate d'éthylglycol

Numéro CAS : 111-15-9

SIMDUT (Acétate d'éthylglycol)

Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail

Classification selon le SIMDUT 1988 - Note au lecteur
Mise à jour : 2005-11-21
  • Pictogramme SIMDUT : Flamme

    B3

  • Pictogramme SIMDUT : T avec un point d'exclamation à la base

    D2A

B3
  • Liquide combustible 1
  • point d'éclair = 47 °C coupelle fermée (méthode non rapportée)
D2A
  • Matière très toxique ayant d'autres effets toxiques 2 3 4 5
  • embryotoxicité et tératogénicité chez l'animal ; toxicité pour la reproduction chez l'animal

Divulgation à 0,1% selon la liste de divulgation des ingrédients

Classification selon le SIMDUT 2015 - Note au lecteur
Mise à jour : 2015-10-06

  • Liquides inflammables - Catégorie 36
    • Point d'éclair = 47 °C coupelle fermée (méthode non rapportée)
  • Toxicité aiguë - inhalation - Catégorie 47 8 9
  • Toxicité pour la reproduction - Catégorie 1B8 9 10 11
    • Toxicité pour la fonction reproductrice
    • Toxicité pour le développement

  • Pictogramme SGH : Flamme

  • Pictogramme SGH : Point d'exclamation

  • Pictogramme SGH : Danger pour la santé

Danger

Liquide et vapeurs inflammables (H226)
Nocif par inhalation (H332)
Peut nuire à la fertilité ou au foetus (H360)

Divulgation des ingrédients

Références

  • ▲1.  National Fire Protection Association, Fire protection guide to hazardous materials. 13th ed. Quincy, Mass. : NFPA. (2002). [RR-334001]
  • ▲2.  Centre d'écologie et de toxicologie de l'industrie chimique européenne, The toxicology of glycol ethers and its relevance to man . Technical report No. 64. Bruxelles : ECETOC. (1995). [MO-001677]   http://www.ecetoc.org
  • ▲3.  Nelson, B.K., Wetzer, James V. et Brightwell, Stephen W., «Comparative inhalation teratogenicity of four glycol ether solvents and amino derivative in rats.» Environmental Health Perspectives. Vol. 57, p. 261-271. (1984). [AP-038025]
  • ▲4.  Nagano, K. et al., «Testicular atrophy of mice induced by ethylene glycol mono alkyl ethers.» Japanese Journal of Industrial Health. Vol. 21, p. 29-35. (1979). [AP-026037]
  • ▲5.  Doe, J.E., «Ethylene glycol monoethyl ether and ethylene glycol monoethyl ether acetate teratology studies.» Environmental Health Perspectives. Vol. 57, p. 33-41. (1984).
  • ▲6.  National Fire Protection Association, Fire protection guide to hazardous materials. 14th ed. Quincy, Mass. : NFPA. (2010). [RR-334001]
  • ▲7.  National Institute for Occupational Safety and Health, RTECS (Registry of Toxic Effects of Chemical Substances). Hamilton (Ont) : Canadian Centre for Occupational Health and Safety.   http://ccinfoweb.ccohs.ca/rtecs/search.html
  • ▲8.  Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail, CHEMINFO, Hamilton, Ont. : Canadian Centre for Occupational Health and Safety   http://ccinfoweb.ccohs.ca/cheminfo/search.html
  • ▲9.  France. Institut national de recherche et de sécurité, Fiche toxicologique no 71 : Acétate de 2-éthoxyéthyle. Cahiers de notes documentaires. Paris : INRS. (2010). [RE-005509]   http://www.inrs.fr/publications/bdd/fichetox.html
    http://www.inrs.fr/publications/bdd/fichetox/fiche.html?refINRS=FICHETOX_71
  • ▲10.  INRS, DEMETER : documents pour l'évaluation médicale des produits toxiques vis-à-vis de la reproduction. Paris : Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles. (2006).   www.inrs.fr
  • ▲11.  IPCS (International Programme on Chemical Safety, 2-ethoxyethyl acetate. ICSC#0364. IPCS, CEC. (2003).   http://www.inchem.org/documents/icsc/icsc/eics0364.htm

La cote entre [ ] provient de la banque ISST du Centre de documentation de la CSST.