Acide picrique humidifié avec au moins 30 % (masse) d'eau

 

SIMDUT (Acide picrique humidifié avec au moins 30 % (masse) d'eau)

Système d'information sur les matières dangereuses utilisées au travail

Classification selon le SIMDUT 2015 - Note au lecteur
Mise à jour : 2015-08-25

  • Toxicité aiguë - orale - Catégorie 31 2
  • Corrosion cutanée/irritation cutanée - Catégorie 11
    • Acide fort: pH d'une solution saturée = 1.2
  • Lésions oculaires graves/irritation oculaire - Catégorie 11
    • Acide fort: pH d'une solution saturée = 1.2
  • Sensibilisation cutanée - Catégorie 11 3 4 5 6 7 8
  • Dangers physiques non classifiés ailleurs (flamme) - Catégorie 19 10
  • Dangers pour la santé non classifiés ailleurs (corrosion) - Catégorie 1

  • Pictogramme SIMDUT 2015 : Tête de mort sur deux tibias

  • Pictogramme SIMDUT 2015 : Corrosion

  • Pictogramme SIMDUT 2015 : Point d'exclamation

  • Pictogramme SIMDUT 2015 : Flamme

Danger

Toxique en cas d’ingestion (H301)
Provoque de graves brûlures de la peau et de graves lésions des yeux (H314)
Peut provoquer une allergie cutanée (H317)
Explosif solide désensibilisé
Provoque des lésions graves des voies respiratoires

Références

  • ▲1.  Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail, CHEMINFO, Hamilton, Ont. : Canadian Centre for Occupational Health and Safety   http://ccinfoweb.ccohs.ca/cheminfo/search.html
  • ▲2.  Hobson, D.W., Serve, M.P. et Wyman, J.F., «Acute toxicity, distribution and metabolism of 2,4,6-trinitrophenol (picric acid) in Fischer rats..» Journal of Toxicology and Environmental Health. Vol. 37, p. 313-327. (1992).
  • ▲3.  American Conference of Governmental Industrial Hygienists, Documentation of the threshold limit values and biological exposure indices / Documentation of TLV's and BEI's. 7th ed. Cincinnati, Ohio : ACGIH. (2001-). Publication #0100Doc. [RM-514008]   http://www.acgih.org
  • ▲4.  Landsteiner, K. et di Somma, A.A., «Studies on the sensitization of animals with simple chemical compounds. VIII. Sensitization to picric acid; subsidiary agents and mode of sensitization.» Journal of Experimental Medicine. Vol. 72, p. 361-366. (1940). [AP-061282]
  • ▲5.  Dennie, C.C., McBride, W.L. et Davis, P.E., «Toxic reactions produced by the application of trinitrophenol (picric acid).» Archives of Dermatology of Syphilology. Vol. 20, p. 698-704. (1929).
  • ▲6.  Sulzberger, M.B. et Wise, F., «Drug eruptions. II. Dermatitis eczematosa due to drugs.» Archives of Dermatology and Syphilology. Vol. 28, no. 4, p. 461-474. (1933).
  • ▲7.  Chase, M.W. et Maguire Jr., H.C., «Picric acid hypersensitivity : cross- reactivity and cellular transfer [Abstract].» Clinical Research. Vol. 29, p. 638. (1972).
  • ▲8.  Schwartz, L., «Dermatitis from explosives.» The Journal of the American Medical Association. Vol. 125, no. 3, p. 186-190. (1944). [AP-019904]
  • ▲9.  Canada. Ministère des transports, Règlement sur le transport des marchandises dangereuses. Ottawa : Éditions du gouvernement du Canada. (2014). [RJ-410222]   http://www.tc.gc.ca/fra/tmd/clair-menu-497.htm
    http://www.tc.gc.ca/tmd/menu.htm
  • ▲10.  Centre de conformité ICC Inc., Transport des marchandises dangereuses. Loi et règlements (version modifiée du Langage clair). Juillet 2014. (2014). [JU-000431]   www.thecompliancecenter.com

La cote entre [ ] provient de la banque ISST du Centre de documentation de la CSST.