Amiante

Numéro CAS : 1332-21-4

Autre(s) numéro(s) CAS : 12413-45-5, 77641-59-9

Identification

Description


Principaux synonymes

Noms français :

  • Amiante
  • Fibre d'amiante
  • Poudre d'amiante

Noms anglais :

  • Asbestos
  • Asbestos fiber
  • Asbestos powder
Commentaires 1 2 3 4 5 6 7 8 9

Le terme amiante correspond à une appellation regroupant certains minéraux naturels composés de silicates hydratés ayant une morphologie fibreuse. Le diamètre moyen d'une fibre d'amiante est de 0,02 à 0,1 µm, soit 400 à 2 000 fois plus petit qu'un cheveu humain (environ 40 µm). On trouve les amiantes dans deux familles ou groupes minéraux distincts, les serpentines et les amphiboles.

  • Les serpentines ne comportent qu'une seule forme fibreuse, le chrysotile [CAS : 12001-29-5] ou amiante blanc dont la composition chimique est Mg3Si2O5(OH)4. C'est un silicate hydraté contenant du magnésium dont les fibres ont un faible diamètre (0,02 à 0,03 µm) mais pouvant être très longues ; le rapport longueur/diamètre peut atteindre 100. Son usage industriel est encore important.
  • Les amphiboles comportent cinq formes fibreuses : l'anthophyllite [CAS : 17068-78-9] ((Mg, Fe)7Si8O22(OH)2), l'actinolite [CAS : 12172-67-7] (Ca2(Mg, Fe)5Si8O22(OH)2), la trémolite [CAS : 14567-73-8] (Ca2Mg5Si8O22(OH)2), l'amosite [CAS : 12172-73-5] ou amiante brun ((Fe, Mg)7Si8O22(OH)2) et la crocidolite [CAS : 12001-28-4] ou amiante bleu (Na2Fe5Si8O22(OH)2). Parmi les amphiboles, ce sont principalement ces deux dernières qui ont connu une utilisation industrielle importante, mais les autres formes peuvent être associées en quantité variable dans des gisements de toutes origines.

Le tableau suivant, compare les # de CAS présents dans la littérature consultée, selon la forme d'amiante et selon l'organisme traitant l'information. Il est à noter que le # de CAS pour une forme d'amiante pour divers organismes est parfois différent mais considéré synonyme par la base de données ChemIDplus3.

Tableau de comparaison des différents # de CAS selon la forme d'amiante et selon l'organisme.

  RSST1 ACGIH2 ChemIDplus3 ATSDR4 CIRC5 NTP6

Amiante

-----

-----

1332-21-4
12413-45-5
77641-59-9

1332-21-4

1332-21-4

1332-21-4

Actinolite

12172-67-7

-----

12172-67-7
13768-00-8

13768-00-8

13768-00-8

----

Amosite

12172-73-5

12172-73-5

12172-73-5

12172-73-5

12172-73-5

12172-73-5

Anthophyllite

17068-78-9

1332-21-4

17068-78-9
37229-03-1
61180-72-1

17068-78-9

17068-78-9

17068-78-9

Chrysotile

12001-29-5

12001-29-5

12001-29-5
61076-97-9

12001-29-5

12001-29-5

12001-29-5

Crocidolite

12001-28-4

12001-28-4

12001-28-4
132207-33-1

12001-28-4

12001-28-4

12001-28-4

61105-31-5
132207-34-2

53799-46-5
132207-35-3

Trémolite

14567-73-8

77536-68-6

77536-68-6

14567-73-8

14567-73-8

----

14567-73-8
60649-53-8
65452-00-8

  1. Règlement sur la santé et la sécurité du travail [S-2.1, r.19.01]. Québec : Éditeur officiel. (2007).
  2. Documentation of the TLVs® and BEIs® with Other Worldwide Occupational Exposure Values, CD-ROM 2004. Cincinnati, OH : ACGIH. (2004). Publication 0104CD.
  3. National Library of Medicine, ChemIDplus® Database. Bethesda, MD : National Institutes of Health. (1994-). Note : Les # de CAS en caractère gras correspondent au # de CAS principal, ceux en italique sont des synonymes.
  4. Toxicological profile for asbestos. Atlanta, GA : ATSDR. (2001). Update.
  5. IARC Working Group on the Evaluation of Carcinogenic Risks of Chemical to Man, Asbestos. IARC monographs on the evaluation of carcinogenic risks, Vol. 14. Lyon : IARC. (1977).
  6. U.S. Department of Health and Human Services, Asbestos. 10. Public Health Service, National Toxicology Program. (2002).

Utilisation et sources d'émission 5 6 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18

Les différentes utilisations des fibres d'amiante mettent à profit :

  • leur qualité exceptionnelle de résistance à la chaleur et au feu
  • leur inertie chimique
  • leur résistance mécanique
  • leur imputrescibilité
  • leur qualité d'isolant acoustique

Les amiantes trouvèrent dans le passé leur application dans :

  • l'industrie du bâtiment
  • l'industrie pour le calorifugeage et l'étanchéité
  • la construction navale comme isolant et résistant au feu
  • l'industrie textile pour la confection de vêtements résistant au feu 
  • la confection de filtres résistant aux substances corrosives
  • l'industrie de l'automobile pour les garnitures de friction
  • l'industrie des matières plastiques pour l'isolation et le calorifugeage
  • la fabrication des produits d'étanchéités
  • les produits de filtration pour l'industrie alimentaire et pharmaceutique
  • la production de produits moulés isolants électriques

Présentement, le chrysotile est la forme d'amiante la plus exploitée (Brésil, Russie, Chine, Kazakhstan, Zimbabwe) et la plus utilisée, principalement sous forme d'amiante-ciment. L'actinolite, l'anthophyllite et la trémolite sont des formes pour lesquelles une production minière existe peut-être encore, mais seulement en quantité faible et utilisée localement (Finlande, Inde, Pakistan et Turquie). L'amosite et la crocidolite ne font plus l'objet d'une exploitation minière, l'amosite était surtout utilisée pour l'isolation thermique et la crocidolite pour son endurance mécanique et sa résistance aux acides.
Depuis 1990 au Québec, l'article 41 du RSST interdit l'utilisation de l'amosite et de la crocidolite ou d'un produit contenant l'une ou l'autre de ces matières, sauf si leur remplacement n'est pas raisonnable et pratiquement réalisable.

Sources d'émissions
Selon Santé Canada, on trouve des quantités négligeables de fibres d'amiante dans le sol, l'eau et l'air, qui sont présentes à l'état naturel ou qui résultent de l'activité humaine. Les concentrations d'amiante dans l'air des régions rurales sont environ 10 fois plus faibles que celles de l'air des grandes villes, et ces dernières concentrations sont environ 1 000 fois inférieures aux niveaux d'exposition acceptés aujourd'hui dans les emplois liés à l'amiante. Cette faible exposition fait en sorte que les risques liés à l'environnement sont jugés négligeables. (Santé Canada. Votre santé et vous : amiante).

Note : Certains matériaux peuvent contenir des fibres d'amiante. Les matériaux non-friables auxquels on a déjà ajouté ou on ajoute encore de l'amiante actuellement comprennent : les tuyaux et plaques en amiante-ciment, les textiles ignifuges, les joints d'étanchéité, les garnitures pour frictions (freins), tuiles de vinyle-amiante, les revêtements d'asphalte, les bardeaux, les mastics, les composés de joints pour placoplâtre, les stucs, les plâtres, les ciments plastiques. Les matériaux friables auxquels on a déjà ajouté de l'amiante comprennent : les isolants d'amiante pulvérisé (flocage) par voie sèche ou humide, ou appliqué pour calorifugeage (tuyaux, réservoirs ou chaudières).
Certains isolants de vermiculite peuvent contenir des fibres d'amiante, ces isolants ont été commercialisés sous le nom de Zonolite® Attic Insulation, et peut-être sous d'autres marques, provenant de la mine de Libby au cours des années 1920 à 1990.

Références

La cote entre [ ] provient de la banque ISST du Centre de documentation de la CSST.