Identification

Description


Numéro UN : UN1005

Formule moléculaire brute : H3N

Principaux synonymes

Noms français :

  • Ammoniac
  • Ammoniac anhydre

Noms anglais :

  • Ammonia
  • Ammonia anhydrous
  • Ammonia gas
Commentaires 1 2

Il est important de préciser que l'ammoniaque est une solution aqueuse d'ammoniac. Le terme ammoniaque s'applique strictement à la solution aqueuse résultant de la dissolution du gaz ammoniac (NH3) dans l'eau à une concentration de 20 à 30 % (la plus utilisée étant celle de 27 à 30 %). Ainsi, le terme « solution aqueuse d'ammoniac » est employé si la concentration n'est pas connue ou si elle est inférieure à 20 % ou supérieure à 30 %. Dans l'ammoniaque et les solutions aqueuses d'ammoniac on retrouve les ions ammonium (NH4+) et hydroxyde (OH-). C'est pour cette raison que le terme hydroxyde d'ammonium est associé à l'ammoniaque, bien que la molécule n'existe pas réellement. Ces ions ne sont pas présents dans la partie vapeur qui se dégage de l'ammoniaque, c'est le gaz ammoniac qui est présent. Ainsi dans les textes de la présente fiche, la terminologie utilisée tente de refléter le plus fidèlement possible celle de la source d'information trouvée. Une des difficultés dans certaines sources était de faire la distinction entre les informations concernant la solution ou le gaz, car en anglais le terme "ammonia" est employé dans les deux cas.

Pour obtenir des informations concernant les solutions aqueuses d'ammoniac, le répertoire toxicologique vous suggère de consulter les fiches suivantes :

Utilisation et sources d'émission 2 3 4 5 6

L'ammoniac est utilisé principalement dans la fabrication d'engrais et de nombreux produits touchant une très grande variété de domaines. Il est utilisé comme gaz réfrigérant dans l'industrie de la réfrigération industrielle.
Les guides intitulés : Systèmes de réfrigération fonctionnant à l'ammoniac : mesures de prévention et Systèmes de réfrigération fonctionnant à l'ammoniac : condensé du programme de gestion préventive FRIGO sont disponibles sur le site web et aux bureaux régionaux de la CNESST.

L'ammoniac anhydre est utilisé aussi comme engrais en agriculture, il est directement incorporé dans le sol. Un guide de prévention est disponible : Utiliser l'ammoniac anhydre en toute sécurité sur le site web et aux bureaux régionaux de la CNESST.

On peut le retrouver aussi comme gaz réfrigérant dans les arénas, et comme contaminant de l'air dans les établissements d'élevage (exemples: porcheries, poulaillers).

L'ammoniac se retrouve aussi sous forme d'ammoniaque liquide qui est en fait du gaz ammoniac dissout dans de l'eau (solution d'ammoniac à 28% ou ammoniaque à 28%).

L'ammoniac est présent à l'état naturel dans l'environnement. Il provient de la dégradation biologique des matières azotées (par exemple les acides aminés) présentes dans les déchets organiques ou le sol et joue un rôle essentiel dans le « cycle de l'azote ». L'ammoniac est aussi un composé naturel, dont ont besoin la plupart des organismes pour la synthèse des protéines, et c'est un déchet du métabolisme des animaux, des poissons et des microbes. D'autrepart, l'ammoniac se classait au premier rang des substances rejetées par l'industrie dans l'environnement canadien selon l'inventaire national des rejets de polluants d'environnement Canada (1996).

Références

  • ▲1.  Cotton, F.A. et Wilkinson, G., Advanced inorganic chemistry : a comprehensive text. 4th ed. Toronto : John Wiley & Sons. (1980).
  • ▲2.  Kroschwitz, J.I., Kirk-Othmer encyclopedia of chemical technology : Alcohols, Higher Aliphatic, Survey to Antiaging Agents. Vol. 2, 5th ed. Hoboken, N.J. : John Wiley & Sons. (2004-). [RT-423004]
  • ▲3.  Commission de la santé et de la sécurité du travail du Québec. Vice-présidence à la programmation et à l'expertise-conseil. Direction de la prévention, Systèmes de réfrigération fonctionnant à l'ammoniac : mesures de prévention. [Montréal] : CSST. (1998). DC: 200-16280(98-05). [CS-000699]   http://www.csst.qc.ca/publications/200/dc_200_16280.htm
  • ▲4.  Commission de la santé et de la sécurité du travail du Québec. Vice-présidence à la programmation et à l'expertise-conseil. Direction de la prévention, Systèmes de réfrigération fonctionnant à l'ammoniac : condensé du programme de gestion préventive FRIGO. [S.l.] : CSST. (1999). DC: 200-16281(99-02). [CS-000638]   http://www.csst.qc.ca:80/publications/200/dc_200_16281.htm
  • ▲5.  Bureau de la qualité de l'eau et de la santé, «L'ammoniac.» In: Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada. Ottawa : Santé Canada. (1978). (mise à jour, novembre 1987).   http://www.hc-sc.gc.ca/hecs-sesc/eau/pdf/ep/ammoni.pdf
    (document complet : http://www.hc-sc.gc.ca/hecs-sesc/eau/rqep.htm)
  • ▲6.  Environnement Canada, Rapport d'évaluation - Ammoniac dans le milieu aquatique. Évaluation des substances existantes - Registre LCPE. Ottawa. (2001).   http://www.ec.gc.ca/substances/ese/fre/pesip/final/ammonia.cfm
    Site consulté en juin 2005
  • ▲7.  Cairelli, S.G., Ludwig, H.R. et Whalen, J.J., Documentation for immediately dangerous to life or health concentrations (IDLHS). Springfield (VA) : NTIS. (1994). PB-94-195047. [RM-515102]   http://www.cdc.gov/niosh/idlh/intridl4.html
  • ▲8.  Budavari, S. et O'Neil, M., The Merck index : an encyclopedia of chemicals, drugs, and biologicals. 12ème éd. Rahway (N.J.) : Merck. (1996).
  • ▲9.  Verschueren, K., Handbook of environmental data on organic chemicals. 3rd ed. Toronto : Van Nostrand Reinhold. (1996). [RS-415005]
  • ▲10.  Compressed Gas Association, Handbook of compressed gases. 3rd ed. New York : Van Nostrand Reinhold. (1990). [RS-415021]
  • ▲11.  American Industrial Hygiene Association, Odor thresholds for chemicals with established occupational health standards. Akron, OH : AIHA. (1989). [RM-515061]
  • ▲12.  Kroschwitz, J.I., Kirk-Othmer encyclopedia of chemical technology. 5th ed. Hoboken, N.J. : John Wiley & Sons. (2004-). [RT-423004]
  • ▲15.  France. Institut national de recherche et de sécurité, Fiche toxicologique no 16 : Ammoniac et solutions aqueuses. Cahiers de notes documentaires. Paris : INRS. (2007). [RE-005509]   http://www.inrs.fr/publications/bdd/fichetox.html
    http://www.inrs.fr/publications/bdd/fichetox/fiche.html?refINRS=FICHETOX_16
  • ▲17.  National Fire Protection Association, Fire protection guide to hazardous materials. 13th ed. Quincy, Mass. : NFPA. (2002). [RR-334001]
  • ▲18.  Zabetakis, M.G., Flammability characteristics of combustible gases and vapors. U.S. Dept of the Interior, Bureau of Mines. Washington : U.S. Government Printing Office. (1965).
  • ▲19.  Pieters, H.A.J., Hovers, J.W.J., Rietveld, B.J. , Determination of the Explosion-limits of Gases. Fuel in science and practice, Vol. 26, 3. (1947). [AP-044535]
  • ▲20.  Drolet, D. et Beauchamp, G, Guide d'échantillonnage des contaminants de l'air en milieu de travail. Études et recherches / Guide technique, 8ème éd. revue et mise à jour. Montréal : IRSST. (2012). T-06. [MO-220007]   http://www.irsst.qc.ca
    http://www.irsst.qc.ca/files/documents/PubIRSST/t-06.pdf
  • ▲21.  Lide, D.R., CRC handbook of chemistry and physics. 80th ed. Boca Raton, FL : CRC Press. (1999).
  • ▲22.  O’Neil, M.J., Smith, A. et Heckelman, P.E., The Merck index : an encyclopedia of chemicals, drugs, and biologicals. 13th ed. Cambridge, MA : Cambridge Soft; Merck & CO. (2001). [RM-403001]
  • ▲23.  Bohnet, M. et al., Ullmann's Encyclopedia of Industrial Chemistry. 7th. Wiley InterScience (John Wiley & Sons). (2003-).   http://www3.interscience.wiley.com (http://www3.interscience.wiley.com/cgi-bin/mrwhome/104554801/HOME)
  • ▲24.  Perry R.H. et Green D.W., Perry's Chemical Engineers' Handbook. 7ème éd. New York : McGraw-Hill. (1997). [RT-435045]
  • ▲25.  États-Unis. Environmental Protection Agency, «Consumer Factsheet on : Ammonia.» In: Ambiant Water Quality Criteria for Ammonia : 1999 Update. EPA. (1999).   http://www.epa.gov/waterscience/standards/ammonia/ page consultée en avril 2005
  • ▲33.  Agency for Toxic Substances and Disease Registry et Environmental Protection Agency, Toxicological Profile for Ammonia. Atlanta : Agency for Toxic Substances and Disease Registry. (1990). [MO-015311]
  • ▲34.  International Programme on Chemical Safety, Environmenta Health Criteria 54: Ammonia. Genève : World Health Organization. (1986). [MO-009649]   http://www.inchem.org/pages/ehc.html
  • ▲35.  Garlanda, T. et Basilico, S., Occupational exposure limits - Criteria document for ammonia. Luxembourg : Office for official publications of the european communities. (1993). [MO-008909]
  • ▲36.  Grant, W.M. et Schuman, J.S., Toxicology of the eye : effects on the eyes and visual systems from chemicals, drugs, metals and minerals, plants, toxins and venoms; also, systemic side effects from eye medications. Vol. 1, 4th ed. Springfield (ILL.) : Charles C. Thomas. (1993). [RM-515030]
  • ▲37.  Bernstein, D. et al., Asthma in the workplace. 2nd ed. New York : Marcel Dekker. (1999 ).
  • ▲38.  American Conference of Governmental Industrial Hygienists, Documentation of the threshold limit values and biological exposure indices / Documentation of TLV's and BEI's. 7th ed. Cincinnati, Ohio : ACGIH. (2001-). Publication #0100Doc. [RM-514008]   http://www.acgih.org
  • ▲39.  Allan, R.E. et al., Patty's industrial hygiene and toxicology : toxicology. Vol. 2, part A, 4th ed. New York; Toronto : Wiley. (1993-1994).
  • ▲40.  Ferguson, W.S. et al., «Human Physiological Response and Adaption to Ammonia.» Journal of Occupational Medicine. Vol. 19, no. 5, p. 319-326. (1977). [AP-065247]
  • ▲41.  Lee, H.S., Chan, C.C. et Cheong, T.H., «Burnisher's asthma : a case due to ammonia from silverware polishing.» Singapore Medical Journal. Vol. 34, no. 6, p. 565-566. (1993).
  • ▲42.  Morris, G.E., «Urticaria following exposure to ammonia fumes.» Archives of Industrial Health. Vol. 13, p. 480. (1956). [AP-026241]
  • ▲43.  Jensen, R.G., Handbook of milk composition. San Diego : Academic Press. (1995). [MO-018801]
  • ▲44.  Yadav, J.S. et Kaushik, V.K., «Genotoxic effect of ammonia exposure on workers in a fertilizer factory.» Indian Journal of Experimental Biology. Vol. 35, p. 487-492. (1997).
  • ▲45.  National Institute for Occupational Safety and Health, RTECS (Registry of Toxic Effects of Chemical Substances). Hamilton (Ont) : Canadian Centre for Occupational Health and Safety.   http://ccinfoweb.ccohs.ca/rtecs/search.html
  • ▲46.  Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail, CHEMINFO, Hamilton, Ont. : Canadian Centre for Occupational Health and Safety   http://ccinfoweb.ccohs.ca/cheminfo/search.html
  • ▲47.  Dreisbach, R.H. et Robertson, W.O., Handbook of poisoning: prevention diagnosis & treatment. 12th ed. Norwalk, Conn. : Appleton & Lange. (1987). [RM-515008]
  • ▲48.  Kapeghian, J.C. et al., «Acute inhalation toxicity of ammonia in mice.» Bulletin of Environmental Contamination and Toxicology. Vol. 29, no. 3, p. 371-378. (1982).
  • ▲49.  Canada. Ministère des transports, Règlement sur le transport des marchandises dangereuses. Ottawa : Éditions du gouvernement du Canada. (2014). [RJ-410222]   http://www.tc.gc.ca/fra/tmd/clair-menu-497.htm
    http://www.tc.gc.ca/tmd/menu.htm
  • ▲50.  National Fire Protection Association, Fire protection guide to hazardous materials. 14th ed. Quincy, Mass. : NFPA. (2010). [RR-334001]
  • ▲51.  Nations-Unies, «Partie 4 - Dispositions relatives à l'utilisation des emballages et des citernes - Liste des instructions d'emballage.» In: Recommandations relatives au transport des marchandises dangereuses - Règlement type - Dix-huitième édition révisée . New-York, N.Y. : United Nations. (2013). ST/SG/AC.10/1/rev. 18 (Vol. II). [MO-026856]   http://www.unece.org/fileadmin/DAM/trans/danger/publi/unrec/rev18/French/Rev18f_Volume2.pdf
    http://www.unece.org/fr/trans/danger/publi/unrec/rev18/18files_f.html
  • ▲52.  Agency for Toxic Substance and Disease Registry et Environmental Protection Agency, Toxicological profile for ammonia. Draft for public comments. Agency for Toxic Substance and Disease Registry. (2002).   http://www.atsdr.cdc.gov/atsdrhome.html

Autres sources d'information

  • Mark, H.F., Grayson, M. et Eckroth, D., Kirk-Othmer encyclopedia of chemical technology. 3rd ed. New York : Wiley. (1978-84). [RT-423004]
  • Budavari, S. et O'Neil, M., The Merck index : an encyclopedia of chemicals, drugs, and biologicals. 12ème éd. Rahway (N.J.) : Merck. (1996).
  • Bretherick, L., Handbook of reactive chemical hazards. 3rd ed. London; Boston : Butterworth-Heinemann. (1985). [RS-415001]
  • Air liquide. Division scientifique, Encyclopédie des gaz / Gas encyclopaedia, Amsterdam : Elsevier, 1976 [RS-403002]
  • National Institute for Occupational Safety and Health et États-Unis. Occupational Safety and Health Administration, Occupational health guidelines for chemical hazards. Vol. 1. Cincinnati : Centers for Disease Control. (1981-). DHSS-NIOSH 81-123. [RR-015002]   http://www.cdc.gov/niosh/docs/81-123/

La cote entre [ ] provient de la banque ISST du Centre de documentation de la CSST.