Identification

Description


Numéro UN : UN1005

Formule moléculaire brute : H3N

Principaux synonymes

Noms français :

  • Ammoniac
  • Ammoniac anhydre

Noms anglais :

  • Ammonia
  • Ammonia anhydrous
  • Ammonia gas
Commentaires 1 2

Il est important de préciser que l'ammoniaque est une solution aqueuse d'ammoniac. Le terme ammoniaque s'applique strictement à la solution aqueuse résultant de la dissolution du gaz ammoniac (NH3) dans l'eau à une concentration de 20 à 30 % (la plus utilisée étant celle de 27 à 30 %). Ainsi, le terme « solution aqueuse d'ammoniac » est employé si la concentration n'est pas connue ou si elle est inférieure à 20 % ou supérieure à 30 %. Dans l'ammoniaque et les solutions aqueuses d'ammoniac on retrouve les ions ammonium (NH4+) et hydroxyde (OH-). C'est pour cette raison que le terme hydroxyde d'ammonium est associé à l'ammoniaque, bien que la molécule n'existe pas réellement. Ces ions ne sont pas présents dans la partie vapeur qui se dégage de l'ammoniaque, c'est le gaz ammoniac qui est présent. Ainsi dans les textes de la présente fiche, la terminologie utilisée tente de refléter le plus fidèlement possible celle de la source d'information trouvée. Une des difficultés dans certaines sources était de faire la distinction entre les informations concernant la solution ou le gaz, car en anglais le terme "ammonia" est employé dans les deux cas.

Pour obtenir des informations concernant les solutions aqueuses d'ammoniac, le répertoire toxicologique vous suggère de consulter les fiches suivantes :

Utilisation et sources d'émission 2 3 4 5 6

L'ammoniac est utilisé principalement dans la fabrication d'engrais et de nombreux produits touchant une très grande variété de domaines. Il est utilisé comme gaz réfrigérant dans l'industrie de la réfrigération industrielle.
Les guides intitulés : Systèmes de réfrigération fonctionnant à l'ammoniac : mesures de prévention et Systèmes de réfrigération fonctionnant à l'ammoniac : condensé du programme de gestion préventive FRIGO sont disponibles sur le site web et aux bureaux régionaux de la CNESST.

L'ammoniac anhydre est utilisé aussi comme engrais en agriculture, il est directement incorporé dans le sol. Un guide de prévention est disponible : Utiliser l'ammoniac anhydre en toute sécurité sur le site web et aux bureaux régionaux de la CNESST.

On peut le retrouver aussi comme gaz réfrigérant dans les arénas, et comme contaminant de l'air dans les établissements d'élevage (exemples: porcheries, poulaillers).

L'ammoniac se retrouve aussi sous forme d'ammoniaque liquide qui est en fait du gaz ammoniac dissout dans de l'eau (solution d'ammoniac à 28% ou ammoniaque à 28%).

L'ammoniac est présent à l'état naturel dans l'environnement. Il provient de la dégradation biologique des matières azotées (par exemple les acides aminés) présentes dans les déchets organiques ou le sol et joue un rôle essentiel dans le « cycle de l'azote ». L'ammoniac est aussi un composé naturel, dont ont besoin la plupart des organismes pour la synthèse des protéines, et c'est un déchet du métabolisme des animaux, des poissons et des microbes. D'autrepart, l'ammoniac se classait au premier rang des substances rejetées par l'industrie dans l'environnement canadien selon l'inventaire national des rejets de polluants d'environnement Canada (1996).

Références

Autres sources d'information

  • Mark, H.F., Grayson, M. et Eckroth, D., Kirk-Othmer encyclopedia of chemical technology. 3rd ed. New York : Wiley. (1978-84). [RT-423004]
  • Budavari, S. et O'Neil, M., The Merck index : an encyclopedia of chemicals, drugs, and biologicals. 12ème éd. Rahway (N.J.) : Merck. (1996). [RM-403001]
  • Bretherick, L., Handbook of reactive chemical hazards. 3rd ed. London; Boston : Butterworth-Heinemann. (1985). [RS-415001]
  • Air liquide. Division scientifique, Encyclopédie des gaz / Gas encyclopaedia, Amsterdam : Elsevier, 1976 [RS-403002]
  • National Institute for Occupational Safety and Health et États-Unis. Occupational Safety and Health Administration, Occupational health guidelines for chemical hazards. Vol. 1. Cincinnati : Centers for Disease Control. (1981-). DHSS-NIOSH 81-123. [RR-015002]   http://www.cdc.gov/niosh/docs/81-123/

La cote entre [ ] provient de la banque ISST du Centre de documentation de la CSST.