Calcium, oxyde de

Numéro CAS : 1305-78-8

Identification

Description


Numéro UN : UN1910

Formule moléculaire brute : CaO

Principaux synonymes

Noms français :

  • Calcium, oxyde de
  • Lime
  • Monoxyde de calcium
  • Oxyde de calcium

Noms anglais :

  • Calcium monoxyde
  • Calcium oxide
Utilisation et sources d'émission 1 2 3 4 5

L'oxyde de calcium correspond dans cette fiche à une substance pure, laquelle est rarement utilisée commercialement.

Le terme chaux vive correspond à la substance brute, laquelle contient plusieurs impuretés provenant de la décomposition thermique de la pierre à chaux . La chaux vive contient principalement de l'oxyde de calcium et comme deuxième composante de l'oxyde de magnésium. La chaux vive peut également contenir, en proportion moins importante, de l'oxyde de fer, de l'oxyde d'aluminium et de la silice. Certains éléments peuvent être présents sous forme de trace, tels : le plomb, l'antimoine, l'arsenic, le chrome, le molybdène, le nickel et le sélénium. Elle se présente sous forme d'agglomérats et peut avoir une teinte grisâtre, jaunâtre ou brunâtre ainsi qu'une odeur terreuse.

On emploie l'oxyde de calcium lorsque la présence d'impureté nuit à l'utilisation de la chaux vive.

Le terme, chaux vive à haute teneur en calcium, réfère à un produit qui contient un maximum de 5 % d'oxyde de magnésium. Pour obtenir de la chaux hydratée (produit qui contient principalement de l'hydroxyde de calcium), on peut faire réagir la chaux vive avec de l'eau.

Lorsque la chaux vive est exposée à l'humidité et au dioxyde de carbone présent dans l'air, elle réagit pour former, peu à peu, un mélange d'hydroxyde de calcium et de carbonate de calcium.

L'oxyde de calcium est principalement utilisé pour produire l'hydroxyde de calcium.

La chaux vive est utilisée :

  • dans l'industrie métallurgique pour la production d'acier inoxydable et la manufacture d'aluminium et de magnésium
  • dans la fabrication de matériaux de construction et de pavage (ex. : brique, mortier, plâtre, stuc et ciment)
  • dans l'industrie des pâtes et papiers
  • dans la fabrication d'insecticide et de fongicides
  • dans l'industrie pétrochimique pour raffiner le pétrole
  • comme agent de neutralisation et agent de déshydratation
  • comme additif alimentaire et supplément diététique
  • dans l'industrie de la tannerie
  • dans l'industrie avicole comme additif à la nourriture de volaille.

Références

La cote entre [ ] provient de la banque ISST du Centre de documentation de la CSST.