Séricine

Numéro CAS : 60650-88-6

Autre(s) numéro(s) CAS : 60650-89-7

  • Fiche complète
  • PMSD
  • SIMDUT
  • Résumé

L'information disponible sur cette substance est partielle. Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec le Répertoire toxicologique.

Identification

Description


Formule moléculaire brute : C12H25N5O8

Principaux synonymes

Noms français :

  • Séricine

Noms anglais :

  • Sericin
Commentaires 1

Le grès de soie ou séricine est la substance qui imprègne les fils de soie lorsque ceux-ci sont dévidés des cocons. On distingue dans la séricine 3 fractions A, B, C qui diffèrent par leurs solubilités dans l'eau et les solutions alcalines :

  • La séricine A est la plus soluble. L'eau chaude à pH 8 la dissous facilement.
  • La séricine B est soluble dans l'eau bouillante. C'est un bon émulsifiant des graisses et des cires.
  • La séricine C  est la couche la plus interne entourant la fibre de soie. Elle est très insoluble dans les solvants usuels et reste probablement à l'état de traces sur la soie décreusée.

Le grès de soie utilisé dans les cosmétiques est obtenu par ébullition prolongée des flottes de soie grège dans l'eau. Il se compose donc surtout des séricines A et B et de leurs produits d'hydrolyse. Parmi ces produits, on trouve une série d'acides aminés. Les acides aminés dominants sont la sérine et la tyrosine.

Références

  • ▲1.  Sidi, E. et al., «Histoire d'un asthme professionnel. L'allergie à la séricine chez les coiffeurs.» Revue Française d'Allergie. Vol. 4, p. 193-202. (1967).
  • ▲2.  Charpin, J. et Blanc, M., «Une cause nouvelle d'allergie professionnelle chez les coiffeuses : l'allergie à la séricine.» Marseille Médical. Vol. 104, no. 2, p. 169-170. (1967).
  • ▲3.  Ebner, H. et Kraft, D., «Wild silk-induced bronchial asthma. A contribution to the knowledge of allergies caused by bed quilts filled with silk waste.» Wiener Klinische Wochenschrift. Vol. 99, no. 15, p. 542-546. (1987).
  • ▲4.  Cosmi, F., Schiatti, R. et Ignesti, C., «A diagnostic study of 5 cases of allergic asthma due to sensitization to silk allergens in textile workers from the Prato area.» Quaderni Sclavo di Diagnostica Clinica e di Laboratorio. Vol. 22, no. 4, p. 433-440. (1986).
  • ▲5.  Charpin J. et Blanc, M., «Allergie professionnelle de coiffeuses à la séricine.» Revue Française d'Allergologie. Vol. 6, no. 4, p. 236-237. (1966).
  • ▲6.  Normand, J.C. et al., «L'asthme à la soie dans les filatures de textile. Évolutivité et conséquences socio-professionnelles.» Archives des maladies professionnelles, de médecine du travail et de sécurité sociale. Vol. 51, no. 1, p. 17-20. (1990). [AP-029398]

La cote entre [ ] provient de la banque ISST du Centre de documentation de la CSST.